Sondage: lorsque la Bible autorise le divorce en cas d’adultère, quelle option choisiriez-vous ?

Pardonner, rester pour les enfants, divorcer immédiatement… lorsque la Bible autorise la séparation en cas d’adultère (Matthieu 5:31-32), quel choix feriez-vous ?

 

5 COMMENTS

  1. L’interprétation de Matthieu 5:31-32 comme une autorisation au divorce en cas d’adultère ne me convaincs pas. Parler d’autorisation au divorce dans la bible donne un titre accrocheur, soit, mais ça ne reflète à mon avis pas ce qui est dit dans la bible.

    • C’est vrai que ce n’est pas facile. Cela dit, je ne crois pas que pour un chrétien, les autres options soient plus faciles.
      Divorcer implique normalement de ne pas se remarier et donc de rester célibataire pour le restant de sa vie (ou au moins jusqu’à la mort de son conjoint).
      Rester marier sans habiter ensemble revient au même.
      Dans les deux cas, cela expose plus facilement les conjoints au péché, à l’encontre des recommandations de Paul.
      Je suis quand même rassuré de voir que la deuxième option est largement majoritaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here