Disclaimer : cet article n’a pas pour but de juger ou de critiquer les personnes qui se photographient ou se filment à l’Eglise. Il se veut simplement expliquer ce pourquoi nous considérons que le culte n’est ni l’endroit, ni le moment pour cela. Chacun est libre de faire ce qu’il entend et toute chose doit être l’objet d’une conviction. Cet article est la nôtre. Vous êtes tout à fait en droit de ne pas partager notre avis et si c’est le cas, n’hésitez pas à exprimer votre point de vue dans les commentaires.

Les applications gratuites de partage de photos et de vidéos ont véritablement brisé les frontières entre vie privée et vie publique. Snapchat, Instagram et d’autres plateformes offrent à tous la possibilité de partager des fragments de vie, ce qui a donné naissance à une nouvelle tendance chez les chrétiens : celle de se photographier ou de se filmer durant le culte à l’Eglise. Rien de mal en soi, nous direz-vous. Pourtant, cela révèle un fait beaucoup moins sympathique, celui d’une véritable mécompréhension du rôle de l’église et de ce que nous devons y faire. Voici donc 4 raisons pour lesquelles nous devrions arrêter de nous filmer ou de nous photographier à l’Eglise.

1) L’Eglise est un lieu de communion fraternelle et divine

La majorité des églises disposent depuis longtemps de régisseurs chargés de s’assurer du bon fonctionnement du matériel (micros, instruments…). Mais aujourd’hui, la majorité d’entre elles se sont aussi dotées de photographes et de cameraman qui ont pour rôle de prendre des photos et des vidéos durant le culte. La plupart du temps, ces différents supports médiatiques sont postés sur les réseaux sociaux ou site de l’église en question. Si un jour on avait dit à Pierre et Paul que les cultes seraient retransmis en direct dans le monde entier, ils ne l’auraient pas cru… Et pourtant ! La technologie a bel et bien ses avantages car grâce à ces retransmissions, certaines personnes n’ayant pas la possibilité de se déplacer peuvent tout de même profiter du culte. L’objet de cet article n’est donc pas de pointer du doigt cette avancée technologique, mais plutôt le fait que certains d’entre nous se photographient ou se filment de façon personnelle, pour leur propre compte, sans que cela ne serve l’église ou du moins, sans avoir été missionnée par elle. L’église doit être un lieu de communion fraternelle mais surtout de communion avec le Seigneur. Bien qu’en communauté, nous nous retrouvons en tête à tête avec Jésus. Notre coeur, nos yeux et nos oreilles ne doivent être tournés que vers Lui. Que ce soit durant le sermon ou la louange, nous considérons que le fait de sortir son téléphone est véritablement malvenu. Ce n’est pas parce que nous ne voyons pas Dieu qu’Il n’est pas présent. Imaginez-vous l’espace d’un instant être ravi au ciel en Sa présence. Pensez-vous vraiment que la pensée de vous filmer ou de photographier les lieux vous traverserait l’esprit ? Au grand jamais ! Vous n’auriez d’yeux que pour le Seigneur et la crainte vous aurait sans doute paralysé. La seule chose que vous auriez fait, c’est le louer et adorer. C’est cette même crainte du Seigneur que nous voulons retrouver dans les églises. De la même façon que vous ne partagez pas vos moments d’intimité avec votre époux sur les réseaux, vous n’avez pas non plus à partager ceux passés en la présence de l’Epoux suprême !

2) Qu’en est-il de ce que l’on vous enseigne ?

De la même façon qu’un professeur n’aime pas voir un élève sortir son téléphone durant lecours, les enseignants et ministères n’apprécient pas non plus cela de la part des brebis. Ces derniers ont passé des jours voire des semaines à prier, méditer et préparer un enseignement pour vous édifier et vous éclairer. Ils se sont pleinement investis afin que vous puissiez sortir du culte en ayant renouvelé vos pensées, et pourtant… Sans vous en rendre forcément compte, vous avez négligé une partie de cet enseignement, en prenant votre photo ou vidéo, vérifiant que l’image ressorte bien, accédant au réseau sur lequel vous souhaitez la poster, rédigeant le texte qui l’accompagne et parfois même, en répondant aux commentaires. Cela vous a pris 1 minute 30… 1 minute 30 durant laquelle l’enseignant a peut-être partagé la clé qui allait débloquer votre situation, 1 minute 30 durant laquelle le Saint-Esprit de Dieu souhaitait peut-être vous révéler quelque chose; En bref, 1 minute 30 durant laquelle vous n’étiez plus pleinement concentré sur le message et êtes donc sans doute passé à côté d’une bénédiction.

3) Personne n’a besoin de savoir que vous êtes à l’église

Que vous vous réunissiez dans une megachurch, une plus petite église ou dans une cellule de maison, personne n’a besoin de savoir ce que vous faites dans votre lieu de culte. Votre vie spirituelle ne concerne que deux protagonistes : vous et Dieu. Nul n’a besoin de savoir que ce dimanche 15 mai 2015 à 9h00 tapante, vous étiez assis à la chaise numéro 5 de la seconde rangée, juste derrière l’invité du jour. Beaucoup de chrétiens se servent de ces photos et vidéos pour prouver aux autres qu’ils sont spirituels. Pourtant, l’église ne fait pas le chrétien. Dieu n’est pas dans les apparences mais dans le coeur. Se donner une image de piété n’a jamais emmené qui que ce soit au ciel. Frères et soeurs, vous n’avez rien à prouver aux internautes. Personne ne se soucie de savoir si vous vous êtes rendus à telle conférence ou tel culte, ou du moins pas sur le moment. Si vous vous filmez ou photographiez pour partager l’ambiance et montrer aux autres ce qu’ils ratent, notre discours demeure le même. Tout d’abord, l’Eglise n’est pas une question d’ambiance ou de bruit. La présence du Saint-Esprit ne se calcule pas en décibel. Secondement, vous aurez tout le temps qu’il faut pour partager sur le culte… une fois qu’il sera fini et avec vos mots. Si vos proches souhaitent avoir des images, ils peuvent suivre le direct ou les vidéos de cultes lorsqu’elles seront publiées sur Internet par l’église. Si ces possibilités ne leur sont pas offertes, un fameux proverbe dit de façon juste que les absents ont malheureusement toujours tort…

4) Nous utilisons bien assez nos portables à l’extérieur de l’église. Faut-il aussi les utiliser à l’intérieur ?

Notre génération est génération qui dépend des écrans. Nous avons l’impression de pouvoir tout partager alors que certaines choses doivent rester du domaine du privé. A notre réveil, à notre coucher, pour déjeuner, devant la télévision, durant les cours ou au travail… nous sommes déjà bien assez devant nos téléphones. Y’a-t-il encore besoin de les utiliser lorsque nous nous trouvons dans la présence de Dieu ? Nos moments d’intimité avec Lui doivent constituer des temps de pause durant lesquels nous nous retirons du monde. Si nous banalisons ces moments, que nous reste-t-il finalement ?

Nous sommes de ceux qui pensons que la crainte de Dieu, la vraie, la pure et la véritable, doit revenir dans les églises. Les chrétiens peuvent tout à fait se servir des différentes technologies qui revêtent bien des avantages. Mais lorsque celles-ci viennent ternir notre relation avec Dieu ou nous font passer à côté de Ses bienfaits, il est important de tirer la sonnette d’alarme. Il y a un temps pour tout. Chrétiens, arrêtons de nous filmer ou de nous photographier à l’église. Respectons nos enseignants et surtout, respectons Dieu. Nous pouvons tout à fait utiliser notre téléphone avant et après le culte. Mais dès lors que celui-ci a commencé, nos yeux doivent être fixés sur Christ.

6 COMMENTS

  1. Je vous salue dans le précieux nom du seigneur Jésus pouvons nous accepter christ comme sauveur personnel et ne fréquenter aucune église

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here