Nous nous intéressions dernièrement au fonctionnement d’Elevation church, megachurch dirigée par le pasteur Steven Furtick. En dépit de leur succès, ces structures sont loin de faire l’unanimité auprès des chrétiens. Une grande partie d’entre eux fustigent en effet ces « églises-entreprises » qui s’attacheraient plus à l’argent et aux finances qu’au salut des âmes.

C’est le cas de Hank Hanegraaff. Depuis 1989, ce chrétien très connu aux Etats-Unis tient une émission radiophonique intitulée « Bible answer man » dans laquelle il répond aux questions des auditeurs. Mais en avril dernier, Hanegraaff et sa femme ont annoncé qu’ils quittaient le milieu évangélique pour rejoindre l’église orthodoxe, une décision qui avait choqué une grande partie des évangéliques américains et créé la polémique. Près de la moitié des stations de radio chrétiennes qui ont accueilli ses émissions l’ont tout bonnement laissé tomber. Essuyant bon nombre de critiques de chrétiens l’accusant de s’éloigner du véritable christianisme, Hank Hanegraaff est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à faire ce choix.

Dans une interview sur la station radiophonique WFAE de Charlotte, l’animateur qui est aussi président de l’Institut de recherches chrétiennes américaines a déclaré qu’il ne s’était pas éloigné de la véritable foi. Comme ses auditeurs, Hanegraaff s’est longtemps défini comme chrétien évangélique. Mais depuis quelques années, l’homme s’est retrouvé de plus en plus désabusé par le milieu, ses megachurch, ses célébrités-pasteurs et leur volonté de développer une « image de marque ».  Aujourd’hui, Hanegraff dénonce un type de leadership en vogue dans les églises : celui des «pasteur-preneurs» :

Nous vivons à l’époque des « pasteur-preneurs », où le pasteur est aussi entrepreneur, a-t-il déclaré. l’église est devenue consumériste. Au lieu que Christ soit la fin, Il est devenu le moyen d’une fin. Au lieu que les gens viennent à la table du maître à cause de leur amour pour lui, ils viennent pour ce qu’il y a sur sa table.

Hannegraff a ainsi expliqué ne plus être à l’aise et en adéquation avec l’évolution du christianisme évangélique :

Le fait que les pasteurs se comportent comme des entrepreneurs, voulant développer une image de marque et obliger les gens à occuper des sièges m’a réellement dérangé. C’est pourquoi j’ai décidé d’explorer de nouveaux horizons », a-t-il déclaré.

En rejoignant l’église orthodoxe grecque St. Nektarios de Charlotte (Caroline du nord), Hanegraaff a perdu une grande partie de son auditoire. Mais il a déclaré que l’expérience de ce nouveau culte a transformé sa foi et a fait de lui un homme plus centré sur Christ. L’animateur dit avoir changé d’église, mais être toujours attaché à la vérité de la Bible. Hanegraaff comprend que certaines personnes aient été déçues et n’acceptent pas sa décision, mais il ne regrette pas son choix :

J’ai et je défendrai toujours la simple définition du christianisme de C.S. lewis: » Une unité essentielle, des libertés non-essentielles et de la charité en toutes choses. »

SHARE