Jésus est-il Dieu ?

jesus-hand

Au sein des chrétiens, la divinité de Christ est un point de discorde, source de grands débats.  Jésus est-il Dieu ou le Fils de Dieu ? Cette question est d’une importance capitale. En effet, tout chrétien doit savoir qui Il prie et quelles sont les doctrines attachées à sa foi.  Certains diront que la Bible n’est pas claire à ce sujet. D’autres tentent de raisonner et de faire preuve de logique: Dieu ne pourrait donc pas avoir de Fils. Certains  encore affirment que Jésus est le Fils de Dieu, un simple envoyé ou prophète… Qu’en est-il vraiment ?  A partir de versets bibliques, nous affirmerons dans cet article  que la Bible atteste de la divinité de Christ. Nous tenterons d’être le plus clair possible, car la négation de la divinité de Jésus est à l’origine de beaucoup de fausses doctrines.

Dieu est Un

En premier lieu, posons cette base du christianisme, considéré comme une « religion monothéiste ». En effet, nous chrétiens croyons qu’il n’y a qu’un seul et unique Dieu,   comme l’affirment les passages bibliques suivants:

«Car il y a un seul Dieu» (1 Timothée 2:5)
« Je suis l’Eternel, et il n’y en a point d’autre, hors moi il n’y a point de Dieu.» (Esaïe 45:5)

Néanmoins, en Genèse 1:26, Dieu déclare «Faisons l’homme à notre ressemblance». Pourquoi le pluriel « notre » ? Tout simplement parce que Dieu est à la fois Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. De la même façon que Dieu se constituent de ces trois entités, nous avons, à son image,  été crées corps, âme et esprit. Est-ce que pour autant nous affirmons être trois personnes distinctes ? Bien évidemment que non. Ces « 3 parties » sont complémentaires, c’est-à-dire que l’une sans les deux autres n’existe pas. Notre  corps seul ne peut pas vivre, il lui faut aussi l’âme et l’esprit. Il en va de même pour  Dieu qui est à la fois Père, Fils et Saint-Esprit. Les uns ne peuvent pas exister sans les autres. Pour illustrer ce propos, nous pouvons prendre l’exemple de l’eau qui existe à l’état solide, liquide et gazeux mais qui demeure une seul et même chose: de l’eau.

A chacun sa fonction

Dieu est donc à la fois le Père, le Fils et le Saint Esprit. Chacun a une mission particulière. Ces missions sont très bien  expliquées sur le site Got question sur lequel nous vous renvoyons pour plus de détails.  Il y est également expliqué en quoi la hiérarchie entre ces 3 entités (le Père supérieur au Fils) ne nie pas leur unicité.  Nous résumerons ces fonctions en une phrase simple: Dieu le Père pense et Jésus agit par la puissance du Saint-Esprit. Phrase à méditer !

Que signifie le terme de «Fils de Dieu» ?

Pour beaucoup, Jésus n’est pas le Fils de Dieu car Dieu ne peut pas engendrer. Pour d’autres, Jésus n’est pas Dieu mais Il est son Fils. Le problème ici est la une mauvaise compréhension du mot «Fils». Dans la Bible, ce mot a plusieurs significations. Il ne veut pas seulement dire «enfant de» au sens de filiation ou d’enfantement. Ce terme veut aussi dire «participation, appartenance». Par exemple, la Bible parle souvent de «fils de perdition» ou de «fils d’Israël». Pensez-vous ici qu’il s’agit de «fils» au sens de quelqu’un qui a été enfanté ? Bien sur que non. Il s’agit de « fils » au sens de quelqu’un qui appartient au peuple d’Israel ou de quelqu’un qui est perdu. Ainsi, dans la Bible, Jésus est appelé «Fils de l’homme» car il appartient à l’humanité. Sur terre, dans le ventre de Marie, Il est né homme comme nous autres. Mais il était aussi appelé «Fils de Dieu» non au sens où Dieu l’a engendré, mais au sens où il appartient à Dieu. Il fait partie de la divinité. Jésus était donc 100% homme et 100% Dieu.

L’Ancien Testament l’avait annoncé

Pour beaucoup, Jésus n’est pas Dieu car Dieu n’est pas un homme. Pourtant, en Esaïe 9:5 il est dit :

«En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur son épaule; on l’appellera merveilleux conseiller, DIEU PUISSANT, Père éternel, Prince de la paix.»

Autrement dit, ce verset prophétique annonce qu’un enfant (être de nature humaine)  naîtra et  sera appelé « DIEU PUISSANT ». Dès l’Ancien Testament, la venue de Jésus est annoncée et il est dit qu’il sera appelé Dieu. Vous ne croyez toujours pas que Dieu avait prévu de se faire homme et de venir sur terre ? Et bien lisez Esaïe 35:4 : 

 » Dites à ceux qui ont le coeur troublé: Prenez courage, ne craignez point; Voici votre Dieu, la vengeance viendra, La rétribution de Dieu; IL VIENDRA LUI-MÊME, et vous sauvera. »

Ce verset affirme quant a lui que Dieu viendra lui-même nous sauver. Le fait que Dieu viendrait sur terre sous la forme d’un homme était déja prévu et annoncé dans l’Ancien Testament. Le plan de Dieu s’est accompli par la naissance de Christ lui-même.

Pourquoi Jésus n’a-t-Il pas clairement revendiqué être Dieu ?

Beaucoup  se demandent pourquoi Jésus n’a pas affirmé clairement être Dieu. Et bien tout simplement parce que son but sur terre n’était pas de recevoir l’honneur et la gloire, mais tout l’inverse. Il aurait très bien pu dire «je suis votre Dieu, servez-moi », mais ceci aurait compromis sa mission sur terre. En effet, Jésus n’est pas venu pour recevoir la gloire comme Il le dit lui même en Jean 5: 41: «Je ne tire pas ma gloire des hommes.» La gloire, Il l’avait avant même de venir sur terre et même sur terre même comme rappelé lors de l’épisode des tentations dans le désert. Après avoir refusé de  succomber aux tentations du diable, la Bible nous rappelle que des anges sont descendus servir le Seigneur. En se faisant homme, Jésus a accepté de se dépouiller de sa gloire divine. Il s’est incarné dans l’homme et a partagé absolument toutes les conditions propres à l’humanité (la mort elle-même). Il a  pris le statut de serviteur (par exemple lorsqu’Il a lavé les pieds de ses disciples). Il est ainsi venu pour servir et non pour qu’on le serve. Ainsi, si Jésus ne s’est pas revendiqué Dieu, c’est parce qu’il n’est pas venu sur terre pour être traité comme tel.

Jésus l’affirme cependant dans certains versets

L’Evangile de Jean est le livre dans lequel Jésus témoigne de son identité divine.  Prenons pour exemple le passage de Jean 10:30: « Moi et le Père nous sommes un« . À première vue, cela ne ressemble pas à une proclamation d’identité divine. Regardez toutefois la réaction des Juifs: « Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. » (Jean 10:33). Les Juifs ont pourtant compris que dans ces propos, Jésus se disait Dieu. Voici d’autres versets qui l’affirment:

  • Thomas a dit en parlant de Jésus: « Mon Seigneur et mon Dieu ! » (Jean 20:28). Jésus ne le corrige pas.
  • En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. (Jean 8:58)
  • « Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père? » (Jean 14:9)
  • « Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. » Colossiens 1:15
  • « Lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu » Philippiens 2:6

 

Nous ne pouvons affirmer avoir réussi à convaincre tous nos lecteurs. La divinité de Jésus est une chose très difficile à accepter pour l’intelligence humaine. Cela défie toute logique et tout sens. Pourtant, la sagesse de Dieu n’est pas celle des hommes. La Bible explique d’ailleurs que la prédication de la croix est une folie (1 Corinthiens 5:8). Un simple article ne peut affirmer détenir les bons termes pour vous faire comprendre que Jésus est bel et bien Dieu , mais nous prions que l’Esprit Saint  vous éclaire sur ces questions qui sont absolument cruciales pour un chrétien !

More from chretienslifestyle

5 applications pour vous aider à décrocher de votre téléphone

Combien de temps passez-vous sur votre smartphone ? Peut-être est-il préférable de...
Read More

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *