Tout savoir sur le copinage

couple

« Sortir avec quelqu’un »,« avoir un ou une petite amie »…  Allez, ne faites pas les innocents, vous connaissez ces expressions. Autre temps, autres moeurs. S’il y a quelques années, avoir une relation amoureuse hors-mariage était perçue comme une honte, aujourd’hui la honte, c’est de n’avoir jamais eu ce genre de relations ! Il est vrai que chacun d’entre nous avons tous un jour rêvé de trouver notre moitié, cette personne qui fera battre notre coeur comme nulle autre. Les chrétiens sont ainsi parfois tenter de suivre cette mode du copinage. Après tout qui y’a-t-il de mal à cela ? Et puis mon ou ma bien aimé(e) ne tombera pas du ciel ! Oui, mais voilà, le copinage n’a rien d’anodin. Ce n’est pas un style de vie à adopter et on vous explique pourquoi.

Sarah n’a jamais été la petite amie d’Abraham.

Le copinage, kézako ? On peut le définir comme étant une relation informelle abordant pourtant toutes les caractéristiques d’une relation maritale: rapprochement physique, sexualité, vie commune et beaucoup d’autres choses.  Notez tout d’abord que la Bible n’évoque absolument pas ce type de relation. Genèse 2:24  déclare en effet que l’homme s’attachera à une femme et non une cinquantaine avant de trouver la bonne !  Sarah n’a jamais été la « petite amie » d’Abraham ou Boaz, le petit-ami de Ruth. Toutes les bonnes relations décrites dans la Parole de Dieu sont celles d’hommes et de femmes fiancés ou mariés.

La virginité

Être dans le copinage, c’est éprouver à chaque instant des tentations fortes qui peuvent mener à la fornication. Or, les relations sexuelles sont interdites avant le mariage, et ce, pour une raison spirituelle. Lorsqu’une fille perd sa virginité, elle perd généralement du sang . Ce sang crée une alliance spirituelle entre les deux personnes (tout comme lorsque Jésus est mort sur la croix et que son sang a coulé, Il a crée une alliance avec son Epouse, à savoir l’Eglise). D’ailleurs, les pactes avec le diable nécessite souvent du sang car là aussi, il y a alliance ! En bref, lors d’une première relation sexuelle, une alliance se crée entre les deux personnes (même s’il est vrai que la perte de sang n’est pas obligatoire pour les filles). C’est pour cette raison que les relations sexuelles sont réservées aux personnes mariées ! Ces relations sont prévues pour deux personnes  qui ne font qu’ UN ! Lorsque vous perdez votre virginité avec quelqu’un avec qui vous n’êtes pas mariés, vous êtes liés à cette personne  (d’ailleurs, on dit souvent que l’on n’oublie jamais la personne avec qui on a eu sa première fois. Coïncidence ?). C’est pourquoi,  Exode 22:16 déclare que sous la loi, lorsqu’un homme couchait avec une femme qu’il n’avait pas mariée, il se devait de l’épouser !

Le copinage crée de nombreuses tentations

Pour défendre le copinage, beaucoup affirment pouvoir résister à la tentation. Cependant, la Bible ne nous ordonne pas de résister, mais de fuir ! L’apôtre Paul déclare que la chair est faible et que nous devons courir loin de tout ce qui peut nous faire tomber.

Pensez-vous sincèrement qu’enchaîner ce type de relation est saint ? Seriez-vous fièrs de l’annoncer à vos parents ? Comment vous sentez-vous devant Dieu lorsque vous êtes dans le copinage ? La Bible nous ordonne de fuir l’impudicité. L’impudicité est rattachée à la notion de mariage. La Parole de Dieu déclare «Que le mariage soit honoré de tous. Que chacun ait sa femme pour éviter l’impudicité» (Hébreux 13:4-14). Comprenez ici qu’il s’agit des relations hors mariage. Notre corps ne nous appartient pas ! Dieu habite en nous grâce au Saint-Esprit qui comme son son l’indique est Saint.  Il ne peut donc pas vivre dans l’impureté et l’impudicité. Les impudiques n’entreront d’ailleurs pas dans le Royaume !

Le copinage implique souvent de faire passer la personne que l’on aime avant Dieu

Dans une de ses lettres, Paul conseille à l’homme célibataire de rester seul (1 Corinthien 7:26), et ce pour une bonne raison. Lorsque vous sortez avec quelqu’un, vous développez des liens, vous passez du temps avec la personne et cela peut vous faire négliger votre relation avec Dieu.

D’une façon ou d’une autre, vous vous liez avec votre petit copain ou petite copine. C’est comme si vous deveniez une même chair, ce qui n’est pourtant réservé qu’aux mariés. Paul affirme que celui qui s’attache à la prostituée est un seul corps avec elle, et cela,  Dieu ne peut le supporter car Il est en nous !

Le copinage, une entrave pour le futur

Enfin, il est important de penser à la personne que Dieu nous a réservée. Cela lui ferait-il plaisir de savoir que vingt personnes sont passées avant elle ou lui ? Ne voulez-vous pas être l’unique personne que votre femme/mari ait connu ? Pourquoi multiplier les relations pour en sortir le cœur brisé ? Pourquoi ne pas attendre patiemment ?

Ne suivez pas le monde…

Si Christ avait vécu à notre époque, aurait-il eu ce genre de relation ?  Suivons son exemple. Ne nous laissons pas avoir par le monde ! Certaines choses semblent inoffensives mais ne le sont pas ! N’oubliez pas que seul ceux à l’image de Christ entreront dans le Royaume. Il ne s’agit pas ici de juger ceux qui entretiennent ce genre de relation. Chacun est libre de ses choix. Christ reviendra chercher une seule et unique Epouse ! Il est parfait et plus que suffisant.

 

More from chretienslifestyle

6 conseils pour apprendre à gérer au mieux vos sentiments

Ca y est, vous pensez avoir trouvé une personne qui pourrait vous correspondre. Au...
Read More

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *