Des députés de divers bords politiques ont annoncé ce jeudi le dépôt d’une proposition de loi visant à interdire les «violences éducatives ordinaires». Dans le collimateur de cette loi : les gifles, les moqueries, les injures mais aussi les fessées. Aujourd’hui, on estime que pas moins de 87% des enfants subissent quotidiennement des pratiques punitives et coercitives auxquelles les parents ont recours « à titre éducatif ». Si l’on s’en tient à ce que dit la Bible, plusieurs versets du livre des Proverbes semblent être en faveur des punitions physiques (Proverbes 22:13, 13:24, 19:18…). Et vous, comptez-vous fesser vos enfants ou êtes-vous défavorable à ce type d’acte punitif ?