Dans une vidéo postée sur sa page facebook, Perry Noble, ancien pasteur de l’église NewSpring a révélé avoir subis des sévices sexuels durant son enfance, abus dont il n’osait parlé car pris dans les filets d’une honte qui détruisait son âme. L’homme s’est remis de ce passé difficile par la grâce de Dieu et a tenu à témoigner de la façon dont il avait été restauré.

 

« Je m’en souviens comme si c’était hier, c’est arrivé quand j’avais environ 5 ans, il y avait un gars plus âgé dans le quartier« , homme qui lui fit subir des sévices sexuels a révélé l’ancien pasteur. S’ensuit une spirale infernale dont le pasteur n’arrivera à se libérer : quelques temps après, il est de nouveau agressé sexuellement.

A chaque fois que ça se passait, je savais que c’était mal. ça me semblait mal, mais je me sentais impuissant, désespéré. quelques années plus tard, j’ai été agressé sexuellement par une autre personne. pendant des années et des années, jE RESSENTAIS les chaînes de la honte S’enrouler autour de moi.

Comme la grande majorité des personnes victimes de viols ou d’abus sexuels, Perry Noble se sent coupable et responsable de ce qui lui est arrivé : « Je pensais que c’était quelque chose que j’avais causé, et à cause de cela, je l’ai gardé à l’intérieur de moi et je n’ai rien dit à personne« . L’homme grandit avec le poids de ces abus jusqu’à ses 20 ans, où Dieu lui révèle la nécessité d’en parler. Perry craignait d’être blâmé pour ce qui s’était passé, mais la voix de Dieu était si claire qu’il ne pu Lui désobéir :

« Tu dois faire sortir cela de toi, parce que la confession apporte la liberté. »

L’homme a ainsi commencé à partager son histoire à plusieurs personnes, ce qui l’aurait grandement aidé à briser les «chaînes de la honte». Perry Noble se sent un peu plus libre. L’ancien pasteur admet cependant qu’il se débat toujours avec ce qui s’était passé, mais déclare :

En Christ, je ne suis pas une victime. Je peux marcher dans la victoire, or les victimes ne marchent jamais dans la victoire. Ce qui m’est arrivé ne me définit pas.Le premier pas vers la liberté c’est de le dire à quelqu’un : ce qui vous est arrivé ne vous définit pas, car en Christ, nous sommes plus grands que tout ce qui est arrivé contre nous.

Perry Noble conclut sa vidéo avec un message d’espoir pour toutes les victimes de viols et d’agressions sexuelles, hommes comme femmes :

Ce n’était pas votre faute. L’ennemi voulait vous détruire. Mais Dieu va vous utiliser pour vous renforcer et accomplir plus en vous et à travers vous que vous ne pouvez imaginer.

Le témoignage de cet ancien pasteur est un véritable encouragement pour les chrétiens ayant été victimes de viols ou d’abus. La restauration est possible en Jésus, comme le déclare David dans son Psaume 23 :

L’Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom.Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d’huile ma tête, Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j’habiterai dans la maison de l’Eternel Jusqu’à la fin de mes jours.

 

 

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here