Je l’aime. Cela fait plusieurs années que nous sommes ensemble et je ne me suis jamais senti aussi heureux en compagnie de quelqu’un. Je n’aurai jamais cru pouvoir tomber sur une personne comme cela, et pourtant ! Il a croisé ma route et aujourd’hui, je ne me vois pas sans lui. Oui, c’est vrai que nous nous disputons souvent et nous nous sommes même séparés parfois. Mais le manque était trop douloureux, trop lourd à supporter, alors à chaque fois nous nous sommes remis ensemble. Ce n’est pas un hasard, ce ne peut pas être un hasard ! A vrai dire, je pense que nous sommes fait l’un pour l’autre. Cette personne me complète, me valorise, prend soin de moi. Nous avons même des projets ensemble. On se voit mariés, avoir des enfants, un chien, passer des soirées ensemble sur le canapé devant une série, voyager partout dans le monde et s’aimer pour le restant de nos jours. Seule ombre au tableau : je suis chrétien mais cette personne ne l’est pas… Je sais que je ne pourrai pas épouser quelqu’un qui ne partage pas ma foi. Dieu ne serait sans doute pas satisfait et ce serait un véritable danger pour moi… Mais j’aime tellement cette personne. Je suis pris dans un dilemme : soit je continue d’avancer avec elle en savant éperdument que je ne pourrai pas l’épouser s’il ne devient pas chrétien, soit je me sépare, repart le cœur brisé et prend le risque de ne jamais retrouver quelqu’un comme cette personne. Que faire ?

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans cette situation ? Aimer quelqu’un du plus profond de votre cœur en dépit du fait que cette personne ne partage pas votre foi ? Être pris entre votre volonté de plaire à Dieu dans chaque domaine de votre vie mais dans l’incapacité de voir votre vie sans cette personne ? Prier pour que Dieu la convertisse mais au fil des jours, des mois et des années, ne voir toujours rien venir ? Peut-être êtes-vous aujourd’hui dans cette situation, comme beaucoup d’autres chrétiens, car oui, soyez rassuré, vous n’êtes pas seul ! L’amour ne se contrôle pas et peut-être avez vous eu un coup de foudre pour votre partenaire. L’attraction était si forte que vous n’avez pas su dire non. Vous vous êtes ainsi engagé dans la relation en sachant que la personne ne partageait pas votre foi mais dans l’espoir que celle-ci finisse par se convertir. Sauf qu’aujourd’hui… toujours rien. Vous ne pouvez malheureusement plus retourner en arrière et vous vous retrouvez donc face à un dilemme cornélien. Vous n’osez pas demandé conseils ou en avez parlé autour de vous et la seule réponse obtenue fut la suivante : « Quitte cette personne ». Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ? Ils ne comprennent pas votre situation et ne vivent pas ce que vous vivez. Voici dès lors quelques conseils que nous pouvons vous donner.

1) Vous n’avez pas le pouvoir de convertir votre partenaire.

Beaucoup de chrétiens vivant la situation décrite considèrent que c’est à eux de convertir leur partenaire ! Ils prennent cette mission à bras le corps mais tombent souvent dans l’excès. Ils le/la harcèlent de messages sur l’Évangile et de versets, ne lui parlent que de Dieu, essayent à tout prix d’aider leur partenaire à prendre conscience du péché et de la réalité de l’enfer, s’énervent même parfois face à la nonchalance et au mépris de leur conjoint, si bien que parler de Dieu finit par devenir une source de problèmes dans le couple. Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes, votre façon d’aborder l’Évangile avec votre partenaire doit changer. Premièrement, vous lui donner l’impression de faire partie d’une secte. Deuxièmement, vous pouvez finir par le dégoutter du christianisme. Troisièmement, vous êtes en train de forcer la personne à accepter votre foi, quand Dieu Lui-même laisse aux hommes la liberté de Lui dire oui ou non. Quatrièmement, vous prenez le risque d’enclencher chez votre partenaire une conversion forcée : il finira par dire oui à Dieu non pas parce qu’il aura réellement accepté Jésus dans son cœur, mais simplement par amour pour vous, ce qui est une fausse conversion. On ne se convertit pas par amour pour son partenaire ou pour pouvoir se marier. On se convertit par conviction de péché et SEUL LE SAINT-ESPRIT en est capable ! Ce n’est pas parce que vous passez vos journées à bassiner votre partenaire avec l’Évangile qui finira par se convertir. Comme le déclare la Parole de Dieu, ce n’est ni par votre force, ni par votre puissance, mais par Son Esprit. Certaines personnes se convertissent après avoir lu un seul et unique verset de la Bible, pour d’autres plus téméraires, cela peut prendre 50 ans, voire se faire sur leur lit de mort ! La conversion de votre partenaire ne dépend pas de vous, mais de l’ouverture de Son coeur, sa disposition, et surtout du Saint-Esprit qui est encore une fois le Seul à convertir. Vous n’êtes qu’un outil entre les mains de Dieu. Si le Seigneur choisit de vous utiliser pour le toucher, gloire à Son nom, mais il se peut aussi que ce ne soit pas le cas.

2) Votre attitude doit être exemplaire.

Vous savez donc désormais que la conversion de votre partenaire ne dépend pas du nombre de fois où vous lui enverrez des versets bibliques. Cependant, comme dit précédemment, Dieu peut tout à fait vous utiliser pour convertir cette personne, et cela commence par l’attitude et le comportement que vous avez en sa compagnie. Lorsque votre partenaire vous voit, voit-il Christ en vous ? Quelle image du christianisme renvoyez-vous ? Quelle est votre attitude lorsque vous vous disputez ? Faites-vous la différence ou n’êtes-vous qu’une pale copie de tous ses ex ? Lorsque vous êtes avec cette personne, votre attitude doit être exemplaire, et ce notamment lorsque vous passez par des périodes difficiles. De plus, vous devez être ferme dans vos convictions et vos valeurs afin de lui prouver que vous êtes fermement ancré dans le Seigneur et que vous avez fait le choix de marcher dans la sanctification. C’est à vous de l’influencer positivement et de lui transmettre les valeurs bibliques et non à lui de vous pousser au compromis et de vous faire tomber dans le péché.

3) Investissez-vous spirituellement pour cette personne !

Faisons le point : vous êtes follement amoureux, ne vous voyez pas vivre sans cette personne, souhaitez vous marier avec elle et tout ceci réciproquement, c’est juste ? Très bien : qu’êtes-vous prêt à faire ou à donner pour que cette personne accepte le Seigneur ? Nous croyons que Dieu écoute la prière de Ses enfants et désire voir tout le monde sauvé, y compris votre conjoint. Peut-être devez vous donc vous investir de façon importante dans le jeûne et la prière pour que Dieu réponde au désir de votre cœur et touche le cœur de la personne que vous aimez. Priez pour votre conjoint continuellement, jeûnez s’il le faut, harcelez le Seigneur et montrez Lui à quel point vous désirez que le Saint-Esprit le/la convertisse. Mais gardez toujours en tête encore une fois que tout ne dépend que de Sa divine volonté. Il se peut donc que Dieu réponde favorablement à votre prière, mais Il se peut aussi que ce ne soit pas le cas.

4) Amenez l’Évangile avec douceur.

L’amour que vous avez pour votre partenaire peut vous pousser à faire preuve d’un zèle excessif pour le convertir. Même si vous souhaitez à tout prix qu’il accepte Jésus, faites preuve de douceur, de sagesse et d’équilibre dans la façon dont vous lui apportez l’Évangile. Vous pouvez par exemple lui partager votre témoignage, quelques versets de temps en temps, lui offrir une belle Bible, lui demander un jour de prier avec vous, l’encourager à faire une petite prière le soir avant de dormir, l’inviter à l’Eglise… Mais faites toutes ces choses dans l’amour et non dans la force et la contrainte. Laissez le Saint-Esprit faire les choses car à vrai dire, le véritable travail ne se fait pas lorsque vous êtes en face de cette personne mais dans le secret, lorsque vous êtes à genoux devant le Seigneur dans le jeûne, la prière, l’humiliation et la supplication.

5) Et si tout cela ne fonctionne pas ?

Après avoir lu cet article, certains chrétiens penseront sans doute que nous encourageons les croyants à s’unir avec des non-chrétiens dans l’espoir qu’ils se convertissent. Rassurez-vous, ce n’est pas le cas. La Bible est claire à ce sujet et nous avons d’ailleurs écrit un article qui peut vous éclairer sur la question. Néanmoins, il ne s’agit pas simplement de dire à une personne dans cette situation de quitter son conjoint, car il se peut qu’ils soient mariés, qu’ils aient des enfants mais aussi tout simplement que l’attachement soit très fort. Il faut aussi se mettre dans leur situation et comprendre la douleur que ce peut-être de se retrouver pris entre l’amour d’une personne qui ne croit pas en Dieu, et la volonté de suivre Dieu en toute chose.

Si vous faites face à un tel dilemme, sachez que Dieu peut effectivement se servir de vous pour convertir votre partenaire. A vrai dire, tous les couples sont uniques et peut-être est-ce d’ailleurs Son plan pour votre histoire d’amour. Mais il se peut aussi tout simplement que cette relation ne soit pas la volonté de Dieu pour vous, surtout si vous n’êtes pas marié à la personne. Peut-être le Saint-Esprit vous a-t-il parlé à de nombreuses reprises, envoyé des signes et dit ouvertement que vous étiez en train de Lui désobéir mais que malgré tous Ses avertissement, vous vous voilez la face. Nous vous encourageons dès lors à revenir à Dieu et à vous repentir, afin de suivre Ses plans parfaits pour votre vie. Dieu ne désire que votre bien et s’Il vous demande de mettre fin à votre couple, c’est parce qu’Il a quelque chose de meilleure en réserve pour vous. Il nous faut parfois arrêter de nous chercher des excuses et des prétextes et nous soumettre à Sa volonté. Lorsque Dieu dit non, c’est non, et il n’y a rien que nous puissions faire pour Le faire changer d’avis. La vie chrétienne est faite de choix, parfois douloureux, mais qui en valent la peine. Si vous ne connaissez pas la volonté de Dieu pour votre couple, priez, jeûnez et laissez-vous guider par le Saint-Esprit. Ne restez pas aveuglé par l’amour mais soumettez-vous à la volonté de Dieu. Vous souffrirez peut-être sur le coup et passerez de longs et longs mois à déprimer et à regretter votre rupture. Mais plus tard, vous remercierez Dieu 1000 fois de vous avoir conduit dans les bras de la personne que vous aurez finalement épousé.

 

Lorsque nous avons choisi de faire de Christ le Seigneur de notre vie, nous avons aussi choisi de Lui obéir et c’est d’ailleurs, la seule et unique chose qu’Il nous demande. Faisons de Lui le n°1 de notre vie, donnons-Lui la première place y compris dans nos relations. Quelle est votre priorité : Dieu ou votre partenaire ? Nous vous encourageons à méditer sur la question en ne gardant en tête qu’une seule et unique chose : Jésus doit passer avant les Hommes.

 

P-S : Cet article cible principalement les couples non-mariés. Pour plus de réflexions sur le sujet du mariage, nous vous invitons à lire notre article sur le mariage inter-religieux.

 

La rédac’ vous recommande :
– Le livre Jeune homme rencontre jeune fille pour savoir si une relation est sérieuse, et surtout comment conduire cette relation sur le chemin de la sanctification.
– Le livre Attends-moi, sur les joies de la pureté sexuelles dans les relations amoureuses.
– Le livre Avec qui me marierai-je ? écrit à l’attention des jeunes qui rêvent de fiançailles, de mariage et de trouver le bon conjoint.

 

 

SHARE

2 COMMENTS

  1. Dipanda vraiment Merci pour ton temoignage, Je viens De vivre le meme scenario que toi aussi et vraiment Je me sents comme ci c’etait mon histoire tu racontait.Vraiment avec Dieu xes du concrêt et lorsqu’on est avec la personne que Dieu a choisis pour nous il n’y a pas d’hesitation. Tout comme Adam qui du 1er regard ã la vie De Eve dit « L’os De mes os, la chair De ma chair  » c’est lorsque nous sommes pas vraiment avec la personne selon le Coeur De Dieu que nous passons Notre temps dans le jardin d’Eden â chercher en vain tout comme Adam mais lorsque nous nous trouvons en face De Notre côte l’on est apaisé et l’on reconnait systematiquement.Focalisons nous sur Jesus et cherchons le d’un Coeur sincere , lui mm nous donnera selon son Desir.Discernons bien les amis car l’ennemi se deguise en Ange De lumiere.Soyez bénis Shalom.

  2. Je l’aime, il m’aime, je pense que c’est l’homme de ma vie. Oui c’est bien, mais qu’en est-il de ce que Dieu pense? Il a une Volonté pour tout ce qui concerne notre Vie. C’est le plus important, nous devons tous comprendre que le Seigneur JESUS NE VOIT PAS LES CHOSES DE LA MEME FACON QUE NOUS. Qui vous dit que ce qu’on appelle « Etre amoureux », Dieu voit ça comme de l’Amour? Personnellement j’ai été dans la meme situation, je m’obstinait à maintenir une relation qui n’était pas agréable à CHRIST (bien que la personne était supposée « chretienne ») Mais je vais vous dire je le sentais au fond de moi que cette relation ne Lui (Dieu) était pas agréable, malgré toutes les prières faites. On appelle ça la sensibilité de Dieu en Nous, elle nous est donnée lorsqu’on suit CHRIST d’un coeur sincère. Y a toujours une voix, une émotion bizzare on fond de nous lorsqu’on presente la personne au Seigneur dans la prière. Et là CHRIST nous donne le choix ou c’est LUI ou alors c’est le partenaire Matthieu 10:37, est donc devant nous.
    Moi j’ai choisi CHRIST, et je vais vous dire, je suis bien plus epanoui dans ma relation avec Dieu, je sais comment ne plus tombé dans la meme erreur. Je grandis vraiment spirituellement, plus de Statut quo.
    S’il ya hésitation cela veut dire qu’on ne connait pas qui est DIEU, je vous le dit sincerement.
    Et pour la fille en question, il s’est avéré qu’elle faisait le théatre pour me faire plaisir, elle n’avait jamais cru. Vous voyez donc vers quoi je m’en barquait? Je le dis encore DIEU NE VOIT PAS CHOSES DE LA MEME FACON QUE NOUS….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here