4 choses à savoir sur la colère de Dieu

Beaucoup imaginent Dieu comme une sorte de Père-Noël, une entité transcendantale tendre, aimante, patiente, en bref, une sorte de papa poule bisounours. Si ce portrait divin n’est pas nécessairement faux, s’en tenir uniquement à cet facette l’est bel et bien ! Dieu est Amour, mais affirmer qu’il n’est que cela, c’est ne s’en tenir qu’à une seule de ces infinies personnalités et dire amen à une description partielle et faussée. Dans l’histoire de l’Eglise, nombreux sont ceux qui ont cherché à se débarrasser des caractéristiques « moins sympathiques » de Dieu. Pourtant, la Bible nous dresse bel et bien le portrait d’un Dieu jaloux, vengeur, destructeur, qui peut faire preuve d’une effroyable colère. Ce thème de la colère de Dieu envers le péché et les pécheurs est largement présent dans la Bible. C’est une vérité terrible qui peut en effrayer plus d’un, mais que nous ne devons pas négliger pour autant. Voici dès lors 4 choses que vous devez savoir sur la colère de Dieu.

1) La colère de Dieu est différente de celle des hommes

La colère de Dieu est difficile à appréhender car la façon dont nous éprouvons et exprimons ce sentiment n’a absolument rien en commun avec la façon dont Dieu le fait. Il nous faut donc premièrement nous détacher de cette émotion, et mettre de côté notre compréhension et définition subjective de la colère. Après avoir compris cela, il faut aussi nécessairement mettre de côté tout ce que nous savons sur Dieu et sur ses autres facettes, à savoir qu’il est juste, amour et bon. En effet, la colère humaine est souvent perçue comme une émotion négative. Elle est souvent imprévisible, insensée et disproportionnée. Mais aucune de ces caractéristiques n’est vraie lorsque l’on parle de la colère de Dieu. La colère de Dieu est toujours une réponse juste et mesurée au mal, une colère qui exprime sa sainteté et le fait qu’Il ne supporte pas le péché et les ténèbres. La colère divine est une sainte colère premièrement bonne et deuxièmement nécessaire.

2) La colère de Dieu est provoquée

La colère de Dieu n’est pas quelque chose qui réside en Lui par nature. C’est une réponse au mal et on peut ainsi dire qu’il s’agit d’une réaction provoquée. L’amour de Dieu, quant à lui, n’est pas provoqué. Il ne nous aime pas à cause de nos qualités, de notre sagesse, de notre beauté ou de la bonté qui réside en nous (Deutéronome 7: 7). La Bible déclare que « Dieu est amour ». L’Amour est ce qu’il est, c’est son essence même, sa nature. Mais la colère de Dieu est différente. Il s’agit d’une sainte réponse à l’intrusion du mal dans le monde qu’Il a créé. S’il n’y avait pas de péché dans le monde, il n’y aurait pas de colère de Dieu.

3) Dieu est lent à la colère

Pourquoi Dieu permet-il au mal de continuer à prospérer dans le monde ? C’est une question que beaucoup se posent et l’argument préféré des athées pour affirmer qu’Il n’existe pas. Or, il n’en est rien. Si Dieu laisse les méchants prospérer, c’est parce qu’Il espère que tous finissent par changer de voies et se repentent du mal qu’ils ont commis (2 Pierre 3: 9). Dieu n’est pas « sanguin », comme le dit l’expression familière. Il est lent à la colère, et bien heureusement ! Beaucoup d’entre nous ne seraient pas sauvés si Dieu avait décidé de frapper la terre plus tôt. Chaque jour, des milliers d’âmes viennent à Lui, demandent pardon et bénéficient de Sa grâce. Le jour de la colère de Dieu viendra, mais en attendant, sa grâce reste disponible pour tous ceux qui désirent abandonner le péché et vivre en conformité avec Sa Parole.

4) L’amour de Dieu pour les pécheurs n’empêche pas sa colère contre eux

Lorsque nous désobéissons à nos parents, ils nous punissent, mais cela ne veut pas dire qu’ils nous haïssent ! Comme le dit le fameux proverbe, qui aime bien châtie bien. Il n’y a pas de meilleures expressions pour décrire la façon dont Dieu aime Sa créature. Nous aurons beau essayé d’étudier, d’analyser et de méditer sur ce qu’est l’amour de Dieu, nous n’arriverons jamais à le comprendre véritablement et à saisir sa profondeur. Dieu est animé par deux sentiments ambivalents. D’un côté, Il aime l’Homme de façon incommensurable, mais de l’autre, Il haït sa nature pécheresse. Oui, nous sommes tous pécheurs (Ephésiens 2: 3). C’est l’état dans lequel nous sommes nés; Et c’est à cause de ces péchés que nous commettons que Dieu se doit parfois de nous punir. La colère de Dieu peut s’abattre sur les non-croyants comme sur nous-mêmes qui avons accepté de suivre le Seigneur. Eh oui, le fait que nous soyons chrétiens ne veut pas dire que nous sommes parfaits. Lorsque notre vie n’est pas sanctifiée et que nous désobéissons à Sa Parole, Dieu peut aussi nous faire part de sa colère en nous punissant de diverses façons !

 

Dieu a d’innombrables facettes et la colère en fait partie. Remercions le Seigneur pour Sa grâce et Son pardon, et prions afin que cette colère s’abatte sur le moins d’âmes possible.

 

SOUTENIR CHRETIENS LIFESTYLE

Chrétiens lifestyle est un magazine indépendant qui ne reçoit aucun financement ni aide. Vous avez à coeur de soutenir notre équipe et de participer au développement de nos projets futurs ? Vous avez la possibilité de faire un don à notre rédaction en cliquant ICI. Merci pour votre soutien continuel !