Christine Nabukenya est Africaine, même si son physique pourrait laisser croire à certains que ce n’est pas le cas. Peau blanche, cheveux blonds : la jeune femme est albinos. Dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne, les personnes atteintes d’albinisme sont régulièrement évincées de la société et victimes d’homicides. En dépit de ces attaques, la belle Christine fait preuve de courage et de force, et ce grâce à sa foi en Jésus.

Dans une grande partie de l’Afrique et notamment en Afrique subsaharienne, les albinos sont régulièrement victimes de persécution, tout comme les chrétiens de la région. Ces derniers sont attaqués, démembrés, et leurs tombes profanées. Cette persécution des albinos en Afrique s’explique pour deux raisons principales. La première cause réside dans les croyances et les superstitions locales qui attribuent aux organes des albinos des pouvoirs magiques. Bon nombre de sorciers et guérisseurs cherchent à obtenir des parties de leur corps afin de les utiliser dans leurs rituels. La seconde raison est tout l’inverse de la première. Lorsqu’ils ne sont pas pourchassés, les albinos sont mis au ban de la société car on considère qu’ils ont été maudits ou victimes de sorcellerie. De nombreux Africains s’accrochent à l’idée selon laquelle l’albinisme ne serait non pas une maladie dermatologique mais une punition envoyée par Dieu qui serait contagieuse. C’est pourquoi les personnes comme Christine sont souvent rejetées par leur famille, leurs amis et leur communauté.

Etant née avec cette maladie, Christine Nabukenya avait peur d’aller à l’école. À l’âge de huit ans, sa mère décède suite à un accouchement. Sans amis et sans parents, la jeune fille souffre de solitude. Mais sa vie prend un tout autre tournant lorsqu’elle décide de participer aux programmes du ministère chrétien Every Child Ministries, qui fournit des ressources éducatives et donne des cours aux enfants et adolescents d’Afrique. La jeune Christine participe à leurs réunions tous les samedis. Au programme : lecture de la Bible, couture et autres activités artisanales. Les enfants y sont évangélisés. Grâce à ce programme, Christine découvre ainsi l’existence d’un Dieu aimant qui lui donne une véritable identité : grâce à Jésus-Christ, celle-ci peut devenir une enfant de Dieu.

A 14 ans seulement, Christine a décidé à son tour de partager le message de l’Évangile et d’impacter la vie d’autres enfants rejetés par leur famille et communauté.

J’aime parler aux enfants de l’albinisme. Je souhaite leur redonner confiance en eux parce que moi, cela m’a aidé à surmonter des montagnes […]. Je veux aider les enfants oubliés d’Afrique et faire en sorte qu’on se souvienne d’eux !

La foi de la jeune adolescente l’a incontestablement aidée à retrouver confiance en elle. Si aujourd’hui, elle est épanouie, c’est grâce à Dieu. Christine est d’ailleurs très reconnaissante et ne cesse de le remercier d’avoir transformé sa vie :

Si ce n’était pas pour lui, je ne serais peut-être pas venue à ce programme pour les jeunes. C’est grâce à lui que je suis capable de me voir belle. Merci beaucoup Seigneur Dieu. Je bénis ton nom.

Selon le site du ministère Every Child, la belle Christine projetterait de se rendre à l’université pour étudier la mode. La jeune fille se verrait bien devenir styliste ou écrivaine et est aujourd’hui prête à tout pour réaliser son rêve !

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here