Grâce à simple page Facebook, une chrétienne du Texas a aidé un sans-abris à construire une toute nouvelle vie.

Pendant trois ans, Victor Hubbard, atteint d’une maladie mentale, passe ses journées assis à même le sol au coin d’une rue. Il attend désespéramment que sa mère qui l’avait abandonné jeune, revienne le chercher. Ginger Sprouse, entrepreneure et mère de famille, passe quotidiennement devant le sans-abris, sans jamais oser aller à sa rencontre.

Mais à la fin du mois de décembre, elle décide finalement d’aller parler à Victor, afin de connaître son histoire. « J’ai réellement commencé à me soucier de lui. J’en ai parlé à beaucoup de mes proches qui ont aussi cherché à connaître son passé« . Ayant à coeur d’aider l’homme, l’Américaine lui crée une page Facebook intitulée This is Victor (C’est Victor), sur laquelle elle partage son histoire au monde entier. « Disciple de Jésus, rachetée et engagée à servir Christ dans sa vie, sa famille, son travail et sa communauté » (c’est ce qu’elle écrit sur ses réseaux), la jeune maman décide également d’accueillir le jeune homme chez elle pour le prendre en charge. Elle lui fournit des vêtements propres, de la nourriture, lui prend rendez-vous chez le médecin et l’engage même comme « chef » dans sa propre entreprise de cuisine.

Avec le temps, la page Facebook du jeune homme a commencé à être de plus en plus connue, et des dizaines de personnes se sont portées volontaires pour aider Victor, lui payer ses frais médicaux et lui offrir de la nourriture et des vêtements. La communauté locale lui a même construit un vélo à partir de pièces récupérées :

«Cela a fait toute la différente ! Ce vélo a donné à Victor un véritable sentiment de confiance. Il peut aller et venir comme il veut et il sait qu’il a l’air génial quand il monte dessus !

Aujourd’hui, la page This is Victor compte plus de 50 000 abonnés et sa page de dons a recueilli plus de 15 000 $. Mais ce n’est pas tout ! Grâce à ses milliers de fans, Victor a également pu entrer en contact avec un de ses oncles et ainsi retrouver sa mère. Une belle histoire qui témoigne, comme beaucoup d’autres ces dernières semaines, du pouvoir des réseaux sociaux. Il ne nous reste plus qu’à prier pour que Victor donne sa vie à Jésus, si ce n’est pas déjà fait ! L’histoire ne nous le dit pas…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here