Patientez...

Je recherche...

Ragots, rumeurs et commérages : comment fuir les histoires ?

Partager
Image Map

« Malheur à l’homme par qui le scandale arrive ! » Matthieu 18:7

Les commérages : ils semblent inévitables mais sont pourtant à l’origine de nombreux conflits. Qui n’a jamais colporter de ragots ou commérer en l’absence de la personne concernée ? Lorsque nous prenons part au commérage, nous n’avons pas nécessairement l’impression de faire quelque chose de mal. Pourtant, lorsque ces derniers nous concernent, nous réalisons vite à quel point ils peuvent être destructeurs. Que ce soit dans le milieu scolaire, professionnel ou familial, il n’y a rien de plus nocif que de participer à la propagation de rumeurs et de potins. Vous souhaitez éviter les histoires ? Voici nos 7 conseils pour fuir le commérage.

1) Faites preuve de franchise

C’est LE premier conseil que l’on peut vous prodiguer. Ne parlez jamais sur le dos des gens et ne soyez pas une personne que l’on peut qualifier d’hypocrite. Si vous avez quelque chose à reprocher à quelqu’un, parlez-en lui directement et ne passez pas par un tiers. Vous ne connaissez pas les intentions de ces derniers, alors ne leur offrez pas  la possibilité de vous mettre au coeur des problèmes !

2) Ciblez les colporteurs

A l’école ou au travail, il y a toujours une personne dont l’activité principale est de colporter des ragots. Propager des rumeurs est son passe-temps favori. Identifiez cette personne… et fuyez-la ! Cet homme ou cette femme ne sera jamais de bonne fréquentation et ne vous attirera que des problèmes. Il serait très inconscient de lui faire conscience car nul ne sait si un jour, le ragot dont elle sera à l’origine ne portera pas sur vous !

3) Évitez les discussions vaines

Une rumeur se définit par un manque de fiabilité et une absence de sources. Ne perdez pas votre temps à les écouter. Fuyez les conversations qui n’ont pour but que de mépriser, critiquer et de rabaisser les autres. Personne n’est parfait et vous ne l’êtes pas vous-même. Alors pourquoi passer des heures à écouter ce qu’un tel a fait de son week-end ou ce que l’autre a dit sur le dos d’un tiers que vous ne connaissez même pas ?

4) Ne vous mêlez pas des affaires d’autrui

Il faut apprendre à se contenter de ce qu’autrui veut bien partager avec nous. Autrement dit, si une personne décide de mettre des limites à ce qu’elle vous confie, ne cherchez pas à en savoir plus.  Si elle ne souhaite pas trop en dire, c’est parce qu’elle vous a déjà partagé tout ce que vous aviez à savoir. Apprenez à respecter l’intimité d’autrui. Certaines choses sont du domaine du privé, et de la même façon que vous ne souhaiteriez pas voir quelqu’un fouiner dans vos affaires,  vous aussi, ne vous mêlez pas des affaires des autres.

5)Fuyez les conflits

Ne prenez pas part aux disputes et essayez d’être en bons termes avec tout le monde. Lorsque une guerre éclate, soyez Suisse ! Essayez de faire preuve de neutralité en ne prenant pas parti.

6) Soyez porteur de bonne nouvelle

Pourquoi ne pas devenir le rayon de soleil de votre classe, de votre famille ou de votre bureau ? Soyez toujours LA ou LE porteur de bonnes nouvelles. Incarnez Jésus à la perfection et devenez LA source de positivité de votre entourage. La Bible déclare que nous sommes la lumière du monde, alors apprenons à éclairer et à illuminer nos proches de la bonne façon !

7) Faites preuve de sagesse

Enfin, lorsque vous passez par des temps difficiles, faites preuve de sagesse et de retenue. Autrement dit, n’étalez pas vos problèmes à tout le monde, en pensant que tous vous veulent du bien, car ne n’est malheureusement pas le cas. Comme le dit le fameux problème, il nous faut apprendre à tournez 7 fois notre langue dans notre bouche. Faisons preuve de maturité et de sagesse, quitte à ce que les autres nous croient renfermés ou réservés. Il est préférable d’avoir l’image d’une personne timide, que celle d’une personne qui est toujours au coeur des conflits.

SOUTENIR CHRETIENS LIFESTYLE

Chrétiens lifestyle est un magazine indépendant qui ne reçoit aucun financement ni aide. Vous avez à coeur de soutenir notre équipe et de participer au développement de nos projets futurs ? Vous avez la possibilité de faire un don à notre rédaction en cliquant ICI. Merci pour votre soutien continuel !

Mots-clé:

1 Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

vingt + 11 =