Noces de Cana : 3 principes clés à tirer du premier miracle de Jésus !

Jean 2: 1-12 narre le tout premier des nombreux miracles que Jésus a fait au cours de ses 3 années de ministère sur la terre. Pour rappel, il s’agit de l’épisode où, au cours d’un mariage, Jésus changea l’eau en vin. Au delà du simple miracle de transformation, cet épisode nous enseigne des principes qui, s’ils sont appliqués dans nos vies de prière, seront pour nous une véritable source de profit.

L’épisode des Noces de Cana relate le tout premier récit miraculeux de Christ :

« Le troisième jour, il y eut une noce à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi fut invité à la noce ainsi que ses disciples. Le vin venant à manquer, la mère de Jésus lui dit « Ils n’ont pas de vin ». Jésus lui dit « Que me veux-tu, femme ? Mon heure n’est pas encore venue ». Sa mère dit aux serviteurs : « Faites ce qu’il vous dira ».

1) Jésus fut invité

Le premier élément à noter est la raison de la venue de Jésus à ce mariage. Dans Jean 2: 2, nous lisons que « Jésus fut invité à la noce ainsi que ses disciples. » Ce qui peut vous sembler n’être qu’un détail révèle en vérité un principe important : Jésus a été invité. Son premier miracle fut accompli parce qu’il fut invité à le faire. Jésus était la bienvenue. Il ne s’est pas imposé dans le mariage de ce couple ! Si nous avons besoin d’un miracle du Seigneur dans notre vie, nous devons invoquer sa présence. Jésus doit être invité dans nos vies, et bien plus encore, dans nos cœurs ! Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que Christ fasse un miracle dans notre vie s’il n’en fait pas partie !

2) Jésus a été mis au courant du problème

Dans Jean 2: 3, nous lisons :

« Et quand ils manquèrent de vin, la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. »

Jésus est Dieu est en ce qu’il est Dieu, il devait sans doute avoir pleinement connaissance du fait que le vin commencerait à manquer. Néanmoins, bien qu’étant pleinement au courant du problème, Jésus dit à sa mère « que me veux-tu« , autrement dit « qu’attends-tu de moi ?« . Jésus voulait que l’on fasse appel à Lui en lui expliquant le problème et surtout en Lui exprimant clairement le fait que l’on ait besoin de Lui.  Jésus attend que nous lui demandions son aide et que nous reconnaissions que sans Lui, nous ne pouvons rien. Jacques 4: 2 déclare « … vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas ». Parfois, nous sommes remplis d’orgueil et de fierté et n’osons pas reconnaître que nous avons besoin de Dieu dans nos vies. Or, nous devons apprendre l’humilité et faire part à Dieu de nos problèmes, si nous désirons son intervention miraculeuse dans nos vies.

3) Dieu est capable de faire au-delà de ce que nous espérons !

La fin du récit raconte qu’en goûtant le vin que Jésus avait fait, l’organisateur des noces fut fort étonné et s’adressa au marié de la sorte :

« Tout homme sert d’abord le bon vin, puis le moins bon après qu’on s’est enivré; toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à présent. » (voir Jean 2:10)

Le maître de cérémonie fut agréablement surpris et ne s’attendait sans doute pas à ce que ce vin soit d’aussi bonne qualité ; Et pour cause, il fut fabriqué par le fils de Dieu lui-même ! Pouvait-on s’attendre à autre chose de se part ? Jésus surpassera toujours tout ce que l’homme est capable de faire. Alors que nous nous attendons à un miracle de sa part dans nos vies, nous pouvons être assurés d’une chose : il ne fera pas les choses à moitié et nous donnera toujours le meilleur !

Ce premier miracle de Jésus révèle trois principes qui peuvent transformer nos vies de prière ! Christ est capable de faire un miracle dans nos vies, si nous l’invitons à le faire, lui faisons part de nos besoins et nous attendons à des résultats extraordinaires de sa part ! Nous servons le Dieu de l’impossible. S’il a pu transformer l’eau en vin, y a-t-il une chose qu’il ne puisse pas faire dans nos vies ?

SOUTENIR CHRETIENS LIFESTYLE

Chrétiens lifestyle est un magazine indépendant qui ne reçoit aucun financement ni aide. Vous avez à coeur de soutenir notre équipe et de participer au développement de nos projets futurs ? Vous avez la possibilité de faire un don à notre rédaction en cliquant ICI. Merci pour votre soutien continuel !