L’apôtre Paul est un personnage phare de la Bible. Auteur des lettres aux églises dans lesquelles se trouvent des enseignements et exhortations pratiques, bon nombre de chrétiens apprécient ces écrits et la figure de cet homme au témoignage exceptionnel. Paul est en effet ce que l’on appelle un miracle vivant ! Anciennement appelé Saul, celui-ci persécutait les chrétiens jusqu’à ce qu’il rencontre personnellement Jésus sur le fameux chemin de Damas. Après cette fabuleuse visitation, Paul ne sera plus jamais le même homme. Il ne cessera de voyager dans tout l’Europe et l’Asie mineure pour propager l’Evangile. Découvrez ainsi les 6 petites anecdotes sur la vie de cet apôtre.

1) Paul était issu d’une famille juive assez aisée

La biographie de Paul repose sur deux types de sources : ses treize lettres aux églises et les Actes des Apôtres de Luc. Le véritable nom de l’Apôtre Paul est Saul de Tarse qui se prononce «Shaoul». Il est né dans une famille juive (Philippiens 3:5) et se présente comme un citoyen de Tarse en Cilicie (Actes 21:39), région qui correspond à l’actuelle Turquie. C’est un descendant de la tribu de Benjamin (Romains 11:1). Sa famille était vraisemblablement assez aisée, car elle a pu recevoir la citoyenneté romaine.

2) Saul a participé à la lapidation d’Etienne

Avant de donner sa vie à Christ, Paul persécutait les chrétiens (Galates 1:13), acte qu’il justifie par son grand zèle pour le judaïsme, religion qui lui a été inculquée par sa famille mais aussi par Gamaliel, l’une des plus haute autorité du judaïsme pharisien de l’époque (Actes 22:3). A Jérusalem, Paul a reçu une formation rabbinique et tout laisse à croire qu’il a adopté les dogmes les plus strictes. Les Actes rapportent avec détails son acharnement à persécuter les chrétiens et ce dernier a même été témoin de la lapidation d’Etienne, meurtre qu’il avait alors approuvé comme dit en Acte 8:1. Par la suite, Paul obtiendra du Sanhédrin (tribunal juif qui siège au Temple) la mission de pourchasser les chrétiens de Syrie.

3) Le neveu de Paul a sauvé sa vie

Après l’arrestation de Paul à Jérusalem, 40 hommes juifs ont menacé de faire une grève de la faim, et ce jusqu’à ce qu’il soit tué. Les dirigeants juifs ont alors demandé au commandant romain d’amener Paul devant le Sanhédrin pour procéder à un interrogatoire. Certains juifs prévoyaient d’attaquer Paul durant son transfert. Mais le fils de la sœur de Paul qui avait entendu parler de ce projet décida de le prévenir lui et les autorités romaines. Ces dernières décidèrent alors de détacher près de 500 gardes pour accompagner Paul durant son transfert jusqu’au tribunal.

4) Après avoir rencontré Jésus, Paul a été aveugle durant 3 jours !

La conversion de Saul s’est produite alors que celui-ci se rendait à Damas pour persécuter les chrétiens. Sur le voyage, Jésus-Christ ressuscité lui apparaît. Le Seigneur lui demande alors quelles sont les raisons qui expliquent qu’il le persécute autant. Paul sortit de cette rencontre profondément bouleversé et définitivement persuadé que Jésus était le chemin, la vérité et la vie. Suite à cette merveilleuse rencontre, il perdit la vue pendant trois jours et fut incapable de manger et de boire (Actes 9:9).

5) Paul a visité le ciel !

Durant ses années de jeune converti, Paul a eu la grâce de visiter le paradis. L’apôtre ne sait pas s’il a été physiquement transporté ou simplement en esprit, mais ce qu’il a vu et entendu sont des choses sur lesquelles il ne peut peut mettre de mots. Pour ne pas s’enorgueillir de cette expérience, Paul raconte sa visite à la troisième personne et affirme également que le Seigneur a placé une « écharde dans sa chair » (2 Corinthiens 12:1-10).

6) Paul a réprimandé Pierre publiquement

Après avoir accompli leur mission à Jérusalem, Paul et son compagnon d’oeuvre Barnabas sont retournés à Antioche, ville où se trouvait également Pierre. Or, Paul ne va pas apprécier le comportement de ce dernier. Il l’appelle alors Céphas, nom que Jésus lui avait donné en tant que disciple. Ce désaccord se trouve dans le passage de Galates 2:11 :

« Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il était répréhensible. En effet, avant l’arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec les païens; et, quand elles furent venues, il s’esquiva et se tint à l’écart, par crainte des circoncis. Avec lui les autres Juifs usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas même fut entraîné par leur hypocrisie. Voyant qu’ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l’Evangile, je dis à Céphas, en présence de tous: Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens et non à la manière des Juifs, pourquoi forces-tu les païens à judaïser ?

La loi interdisait aux Juifs de manger à la même table que les païens. Mais à Antioche, les chrétiens d’origine païenne et ceux d’origine juive ne se séparaient pas au moment des repas. Mais quand il était à Jérusalem, Pierre continuait d’observer cette règle de la séparation pour ne pas détruire son témoignage auprès des Juifs. D’autres chrétiens d’origine Juive furent ainsi choquer de voir qu’à Antioche, tous mangèrent ensemble. Ils décidèrent de se mettre à l’écart avec Pierre et même Barnabas. Ce faisant, ils trahissaient leurs propres convictions et leur nouvelle identité chrétienne. La réprimande que Paul adressa à Pierre se devait d’être publique parce que son attitude provoquait un schisme au sein de l’Eglise. En effet, son retrait mettait en danger la vérité de l’Evangile puisqu’il laissait entendre qu’en étant chrétiens, il fallait continuer à suivre la loi et donc ne pas manger avec les païens.

 

La vie de Paul témoigne du pouvoir et de la grâce de notre Dieu, capable de transformer quiconque croit en lui et de le faire passer du pire au meilleur. L’apôtre Paul est un véritable exemple et nous prions que chaque chrétien fasse preuve de la même assurance que ce dernier lorsqu’il écrit :

Car pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement. (2 Timothée 6:7-8)

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here