Jesse Cerecerez doit la vie à son pasteur. Ce chrétien souffrait d’une maladie des reins depuis près de 2 ans et priait pour obtenir une greffe ! L’homme venu répondre à sa prière et à l’origine de son don d’organe n’a été nul autre que son propre pasteur !

En 2015, Jesse Cecerez apprend qu’il souffre d’une maladie rénale en phase terminale. Les reins des personnes atteintes par ce diagnostic ne fonctionnent plus assez bien pour qu’elles puissent vivre sans dialyse ni transplantation rénale.

En avril 2015, j’ai été diagnostiqué d’une maladie rénale en phase terminale. Mon médecin m’a dit que mes reins ne fonctionnaient plus correctement. J’ai commencé des traitements de dialyse le 5 mai 2015 et cela a changé ma vie. Vivre sous dialyse est quelque chose d’assez brutal. J’avais l’impression que toutes mes libertés m’avaient été retirées. Ces deux dernières années ont été très difficiles. Chaque jour, je priais pour un miracle dans ma vie, a déclaré l’ancien malade.

Membre de longue date de l’église baptiste Holy Ground au Texas, l’homme décide de révéler sa maladie à sa congrégation. Sans même savoir s’il était un donneur compatible, le pasteur de l’église, Basillio Montez Jr., lui explique alors que Dieu lui avait demandé de faire don d’un de ses reins, et ce depuis l’automne dernier. Il lui propose donc ce précieux cadeau. Miracle : les tests médicaux révèlent que les deux hommes sont compatibles !

« Il y a environ huit mois, le pasteur Basillio et sa femme sont venus me rendre visite. Au cours de sa visite, il m’a expliqué que Dieu lui avait mis à cœur de me faire ce don. J’ai été à la fois choqué et excité . Donc il s’est rendu à l’hôpital, a fait les tests et ils se sont avérés positifs », a révélé Cerecerez.

Le 16 juin 2017, deux jours avant la fête des pères, Cerecerez voit donc son miracle arriver et se fait transplanter d’un tout nouveau rein. Dès sa sortie de l’hôpital, il exprime sa reconnaissance sur son compte Facebook.

A lire aussi :  Le Texas projette de construire la deuxième plus grande croix du monde

Ce week-end de la fête des pères, je suis à l’hôpital. Vendredi dernier, mon pasteur m’a offert le cadeau de la vie. Je lui serai toujours reconnaissant ! Merci, pasteur de m’avoir laissé vivre. Dieu vous a utilisé de façon puissante via ce don de votre rein. Je vous aime pasteur !, écrivait-il.

Les deux hommes sont aujourd’hui très proches et le pasteur aide sa brebis à se remettre de sa convalescence. L’homme qui pensait mourir chaque jour a expliqué avoir pleinement retrouvé la vie et avoir hâte d’entrer dans les plans que Dieu avait pour lui désormais. Quant à son pasteur, il rend tout la grâce à Dieu pour le succès de l’opération. Même s’il affirme avoir accompli sa fonction normale de pasteur, l’homme de Dieu reconnait que cela a été un honneur que d’être appelé à sauver une vie.

SHARE