Patientez...

Je recherche...

Image Map
Bible et Evangile Enseignements

Jésus a chassé les marchands du temple : que retenir de cet épisode surprenant ?

Partager

Lorsque l’on entend parler de Jésus, le premier portrait que nous avons de Lui est souvent celui d’un homme bon, bienveillant, rempli d’amour, de patience, prêt à aider les autres… Pourtant, Jésus savait aussi se mettre en colère et lorsque c’était le cas, gare à ceux et celles qui se trouvaient sur son chemin ! Le fameux épisode des marchands du temple nous dresse un portrait de Jésus peu conventionnel. Alors qu’il se rend dans la maison de Dieu, Jésus y remarque la présence de marchands. En colère, il les chasse violemment et va jusqu’à renverser leurs étales. Surprenant n’est-ce pas ? Comment pouvons-nous comprendre ce passage ? Jésus a-t-il été trop dur ? N’a-t-il pas pu blesser des gens et ainsi commis une sorte de péché ? Quelles leçons tirer de cet épisode ?

C’est dans l’évangile de Jean que se trouve ce fameux récit détaillé. Jésus arrive à Jérusalem et se rend au Temple pour prier. Quand il arrive, n’est-il pas surpris de constater la présence de marchands de colombes et de changeurs d’argent, non pas sur le parvis, mais à l’intérieur même de la maison de Dieu. Jésus se mit alors dans une terrible colère et pour chasser ces marchands, renversa tables et chaises avant de déclarer :

« Ôtez cela d’ici ! C’est la maison de mon Père. N’en faites pas une maison de commerce. » (Jean 2:16)

Jésus n’a pas hésité à chasser les marchands et à détruire leurs étalages pour la seule et unique raison qu’ils avaient transformé le temple en un espace commercial ! Bien que son attitude puisse surprendre, nous lisons que Jésus a en réalité été saisi d’une sainte colère, une colère pour défendre les intérêts du Royaume de Dieu, une colère face au non-respect des principes institués par Dieu :

« Les disciples se souvinrent alors de ce passage de l’Ecriture:  L’amour que j’ai pour ta maison, ô Dieu, est en moi un feu qui me consume. » (Jean 2:17)

Aujourd’hui, bon nombre d’église-bâtiment ont perdu la caractéristique de « lieu sacré », si bien que les chrétiens y font tout et n’importe quoi. Nous n’avons que peu de respect pour la maison de Dieu. Nous y allons pour rencontrer nos frères et sœurs, passer des bons moments, en oubliant parfois que nous nous trouvons dans un endroit censé accueillir la présence de Dieu ! Originellement, Dieu désirait que l’église soit l’occasion pour ses enfants de communier ensemble, de s’encourager et de prier les uns pour les autres, comme ce fut le cas avec l’église primitive (Actes 2:42). Bien malheureusement, nous pouvons constater que Dieu n’est parfois plus le centre, le pilier, le fondement de nos églises qui sont devenues des entreprises lucratives et espaces de divertissement, alors que ce devrait d’abord être des lieux de prière et de partage !

Ce passage nous permet aussi de comprendre à quel point Jésus était radical vis-à-vis du péché. Jésus était doux et chaleureux, mais il pouvait se mettre dans une terrible colère lorsque l’on faisait du tort à Dieu. Son attitude témoigne d’une chose surprenante : il pouvait fréquenter des pécheurs à longueur de journée, mais ne pouvait tolérer que le péché soit présent dans la maison de son Père. Cela n’est pas très surprenant car Dieu a toujours ordonné à son peuple d’être saint (Lévitique 1:26). Jésus veut que nous soyons purs, absous de tout péché ! Lorsque l’on connait Sa Parole, c’est tolérance zéro ! Dieu se montrera toujours plus dur avec nous qui connaissons sa loi et ses commandements qu’avec les gens du monde, car la connaissance engendre la responsabilité ! C’est d’ailleurs pour cette raison que Jacques recommande qu’il n’y ait que peu d’enseignants, car ils seront jugés plus sévèrement (Jacques 3:1). Nous, chrétiens, n’avons donc aucune excuse face aux péchés ni aucune justification valable car nous connaissons La Parole de Dieu. Lorsque nous désobéissons sciemment, nous ne devons pas être surpris d’en payer les conséquences car la Bible déclare que l’on ne se moque pas de Dieu (Galates 6:7).

Tous ceux qui se trouvaient dans le Temple connaissait la Loi de l’Éternel ! Il savait pertinemment que c’était un lieu saint et sacré. Néanmoins, cela ne les a pas empêché de passer outre et de transformer la maison de Dieu en un marché ! Jésus s’est montré impitoyable et nous devrions nous attendre à la même radicalité lorsque nous faisons le mal consciemment !

« Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché. » (Jacques 4:17)

 

Cet épisode des marchands du temple nous enseigne la nécessité de nous sanctifier ! Beaucoup de chrétiens ont perdu la crainte de Dieu, beaucoup d’églises cherchent à faire du profit au lieu de chercher à gagner des âmes ! Nous devons revenir à l’Évangile pur et cesser tout compromis, car tôt ou tard, nous devrons rendre des comptes ! Nous devons retrouver cette crainte, ce respect et cette révérence vis-à-vis de Dieu. L’église avec un « e » minuscule doit retrouver sa fonction originelle et l’Eglise avec un « e » majuscule doit marcher dans la sanctification, si nous ne voulons pas un jour voir la colère de Dieu s’abattre, comme ce fut le cas pour ces marchands !

 

SOUTENIR CHRETIENS LIFESTYLE

Chrétiens lifestyle est un magazine indépendant qui ne reçoit aucun financement ni aide. Vous avez à coeur de soutenir notre équipe et de participer au développement de nos projets futurs ? Vous avez la possibilité de faire un don à notre rédaction en cliquant ICI. Merci pour votre soutien continuel !