Fêter la Saint-Valentin : les pour et les contre

Qui dit 14 février dit Saint-Valentin. En cette journée des amoureux, de nombreux couples s’apprêtent à célébrer leur amour autour d’un bon dîner qui sera l’occasion d’échanger des cadeaux. Bien que célébrée dans le monde entier chaque année, la Saint-Valentin n’échappe pas à ses traditionnelles polémiques. Faut-il la fêter ? Apporte-t-elle vraiment un souffle nouveau dans le quotidien des couples ?

Les pour

1)L’occasion de raviver la flamme

Fêter la Saint-Valentin peut être l’occasion de passer du temps en compagnie de son conjoint, lorsque notre emploi du temps ne comporte pas ou peu de plages horaires dédiées à cela. Pour les couples pris dans la routine « métro-boulot-dodo », cette journée peut être LA JOURNEE où l’on s’accorde enfin du temps à deux et durant laquelle on partage un moment privilégié avec son partenaire. Si votre mariage est devenu routinier et que vous commencez à vous lasser du quotidien, vous pouvez profiter de la Saint-Valentin pour vous retrouver et raviver la flamme !

2)Des offres promotionnelles « spécial Saint-Valentin »

Oui, la Saint-Valentin est une fête commerciale. Le côté positif de la chose, c’est que vous pouvez profiter de nombreuses offres intéressantes. Les restaurants proposant des menu duo, les bouquets de fleurs tout prêts chez le fleuriste, les billets de concerts, spectacles, cinéma vendus à pris réduits… Tout est bon pour vous faire sortir alors pourquoi s’en priver ? Vous pouvez profiter d’offres « spécial Saint-Valentin » valables uniquement aujourd’hui !

3)Un jour inoubliable pour beaucoup

Beaucoup d’hommes et de femmes choisissent ce jour dit « des amoureux » pour faire un pas de plus dans leur vie amoureuse, en faisant leur demande en mariage ou annonçant la venue d’un nouvel être ! Et si cette année, la Saint-Valentin marquait pour vous aussi un tournant dans votre couple ?

Les contre

1)Une fête non biblique

Argument non des moindres : la fête des amoureux n’est pas une festivité biblique. Comme pour la majorité des fêtes, les origines ne sont par certaines, mais la majorité des historiens s’accordent à penser qu’elle trouve son origine dans la Rome antique. Bien que Saint Valentin ait été désigné par l’Église catholique comme « saint patron des amoureux » (leur fête ayant été fixée le 14 février par décret du pape en l’an 495), cela n’en demeure pas moins une fête dont la Bible ne parle pas et qui a des origines laïques.

2)Une fête commerciale

Aucun doute là-dessus : la Saint-Valentin est une fête commerciale ! C’est l’une des raisons les plus évidentes et courantes de ne pas la célébrer. Le jour de la Saint-Valentin, c’est comme si la société et les publicitaires nous obligeaient à acheter des chocolats en forme de cœur, des bouquets de fleur, des dîners en amoureux… comme si l’avenir de notre couple en dépendait. Entre les décorations en magasins et les publicités à la télévision, la fête des amoureux est partout. Quiconque tenterait d’y échapper se risquerait aux reproches de son conjoint ou à la culpabilisation de ne pas prendre part à cette fête traditionnelle !

3)La Saint-Valentin, c’est tous les jours !

Devrait-il y avoir une occasion particulière pour célébrer son amour ? Beaucoup de couples (et de célibataires) défendent l’idée selon laquelle la Saint-Valentin est inutile. L’amour ne devrait pas se célébrer un jour précis mais se vivre au quotidien. Que l’on soit le 22 avril ou le 10 novembre, nos partenaires doivent se sentir aimés chaque jour et les « je t’aime » ne sont pas réservés q’au 14 février !

Alors, plutôt pour ou contre le fait de célébrer la Saint-Valentin ?

More from chretienslifestyle

7 erreurs à éviter lorsqu’on décide de suivre Jésus !

Ah le "zèle du nouveau converti" ! Cette volonté d'évangéliser, de partager, d'exhorter,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *