À mesure que les Millénials (générations 1980-2000) s’éloignent de la foi et de toutes pratiques religieuses, ils seraient à l’inverse de plus en plus nombreux à se tourner vers la sorcellerie et l’astrologie.

Selon une étude américaine du Market Watch (marché de la sorcellerie), plus de la moitié des jeunes adultes des États-Unis considéreraient l’astrologie et les horoscopes comme des pratiques scientifiques. D’ailleurs, le marché des services occultes, du tarot et de la magie a augmenté de 2% entre 2011 et 2016. Le cabinet d’analyses IBIS World indique que ce marché rapporterait environ 2 milliards de dollars par an.

Melissa Jayne, propriétaire de « Catland », une «boutique métaphysique» basée à Brooklyn, a déclaré au site Market Watch qu’elle avait constaté une augmentation de la demande de ses services occultes. Dans le même ordre d’idées, Danielle Ayoka, fondatrice du service de pratiques mystiques « Mystic Lipstick », affirme qu’elle a également connu un boom dans ses abonnements, ces dernières années.

« Quand j’ai commencé mon voyage en 2010, les gens me croyais folle », a-t-elle déclaré. Maintenant, c’est devenu normal, et je crois que c’est parce que plus de gens cherchent à guérir. Les jeunes sont beaucoup plus ouverts d’esprit. « 

Au fil des années, l’occultisme s’est banalisé et ses pratiques sont aujourd’hui accessibles à tous. Cette vulgarisation de la sorcellerie s’explique par le succès de nombreux films, séries et livres ayant trait à la magie comme la fameuse saga Harry Potter. Des jeux sur ces pratiques d’apparence inoffensives ont même fait leur apparition et connu un succès retentissant comme le fameux Ouija Board, un « plateau de jeu spirituel » qui permettrait de communiquer avec les esprits et qui fait désormais partie de toutes les soirées des adolescents !

Face à cette montée en grade et cette banalisation de l’occultisme, nous ne pourrons qu’encourager nos lecteurs à faire preuve de discernement et à se montrer vigilents. La sorcellerie et tout ce qui y ressemble ne seront jamais des pratiques inoffensives, ainsi ne laissons pas le système du monde nous convaincre du contraire.

« Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. » (Deutéronome 18:9-12)

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here