Bon nombre de femmes chrétiennes rêvent d’épouser un serviteur de Dieu !  Voir son mari prêcher chaque dimanche matin, être invitée dans des églises du monde entier, avoir les chaises en velours du premier rang, recevoir les honneurs et acclamations… qui y a-t-il de mal à vouloir mener ce type de vie ? La réalité est pourtant tout autre ! Toutes celles qui pensaient mener une vie de rêve se sont finalement retrouvées dans une vie d’épreuves et de sacrifices. Nous avons pu récolter plusieurs enseignements et leçons prodigués par des femmes de serviteurs !  Voici donc 30 choses que vous devriez savoir avant d’épouser un homme de Dieu !

1) Soyez sûr d’épouser l’homme et non le pasteur !

Même si votre mari est appelé à devenir pasteur, n’oubliez pas que c’est avant tout un homme, avec des qualités mais aussi des défauts. Vous devez nécessairement distinguer l’homme sur la chaire le dimanche matin, de celui avec avec qui vous vivrez au quotidien. La personne qu’il est devant l’assemblée ne sera sans doute pas très éloignée de la personne qu’il est dans la vie quotidienne, mais il y aura nécessairement des différences !

2) Le quotidien de votre mari impactera votre quotidien

Même si ce n’est pas votre ministère, attendez-vous à ce que l’appel de votre conjoint ait des incidences sur toutes les sphères de votre vie (finances, vie de couple, vie familiale…). La majorité de vos choix et de vos programmes seront pris et choisis en fonction de son ministère !

3) Vous devrez être une aide

Votre époux comptera nécessairement sur vous pour accomplir des tâches de différentes natures, qu’elles soient matérielles ou spirituelles. Ne vous attendez pas à ce que votre mari soit dans le ministère sans que vous ne soyez concernée ! Vous devrez trouver votre place et serez obligatoirement impliquée !

4) Les gens auront des attitudes parfois étranges à votre égard

Beaucoup de chrétiens considèrent le fait d’être une épouse de pasteur comme un statut particulier. Attendez-vous donc à ce que les gens vous sacralisent (souvent un peu trop), qu’ils aient parfois peur de vous approcher ou s’imaginent à tord que vous êtes une femme inaccessible.

5) Ils pensent automatiquement… que vous aimez chanter (humour)

Nous ne savons pas d’où vient ce préjugé mais c’est un constat que certaines femmes de pasteur ont fait. Beaucoup s’attendent à ce qu’elles savent chanter ! Ne soyez donc pas surprise si un jour vous êtes appelée sur l’estrade pour entonner un cantique.

6) Les gens penseront à tort que vous êtes une femme parfaite

Les femmes de pasteurs sont le réceptacle de bon nombre de préjugés. Les chrétiens ont souvent une image préconçue et imagineront que vous êtes tout droit descendue du ciel. Pour eux, vous devez être habillée d’un tailleur ou d’une longue robe ne laissant apparaître aucun bout de votre peau, parler d’une voix douce et dégager une sagesse incommensurable, être une épouse entièrement soumise à votre mari et une mère (de préférence au foyer) qui a décidé de consacrer sa vie à sa maison et ses enfants… en bref, une femme parfaite. Ils seront tout aussi exigeants envers vous qu’envers votre mari car pour eux, vous êtes un modèle !

7) Il y a des dimanches où vous n’aurez pas envie d’aller à l’église… et c’est normal !

Vous êtes une épouse de pasteur, mais vous êtes aussi une femme comme les autres et il y a des dimanches où vous aussi, vous préférerez faire une grasse matinée avec votre époux plutôt que d’aller à l’église. Mais la réalité du ministère vous rattrapera bien vite !

8) Vous devrez faire face à la solitude

En tant que femme de pasteur, vous serez amenée à traverser des situations que peu de femmes connaîtrons. Ne vous attendez pas à être comprises. La solitude sera parfois votre quotidien, tout comme celui de votre époux.

9) Se lever à 3h pour prier ? Préparez-y vous !

Le ministère c’est aussi cela : se lever dans la nuit pour prier ! Et ne pensez pas que vous pourrez y échapper. Si le Saint-Esprit réveille votre mari, Il vous réveillera sans doute aussi (ou alors c’est votre propre conscience qui vous conduira à l’épauler et à écourter votre nuit pour prier à ses côtés) !

A lire aussi :  Comment traiter ses ennemis quand on est chrétien ? 6 exemples bibliques !

10) Votre mari est pasteur, mais vous ne l’êtes pas forcément

Merci à l’appellation « maman pasteur » qui a induit en erreur beaucoup de chrétiens qui considèrent à tort que l’épouse d’un pasteur est forcément pasteure ! Jusqu’à preuve du contraire, le ministère pastorale ne se transmet pas d’époux à épouse !

11) Les gens oublieront que vous avez… un nom

La majorité des gens oublieront votre prénom et votre identité propre. Pour eux, vous serez « la femme du pasteur » et rien d’autre !

12) Les gens oublieront que vous avez aussi votre propre appel

Il n’est pas rare de rencontrer des couples dans lesquels l’homme ou la femme prêche tandis que le conjoint se contente de l’accompagner partout. Cependant, il se peut aussi que vous ayez votre propre appel et que votre ministère ne se résume pas à celui de votre époux !

13) Les difficultés financières seront une réalité

Certains ministères roulent sur l’or, mais la majorité d’entre eux rencontrent des difficultés financières ! Il n’est ainsi pas rare de voir des pasteurs qui ne sont dans le ministère qu’à mi-temps et se retrouvent dans l’obligation de travailler dans le monde séculier ! Si vous épouser un serviteur de Dieu, attendez-vous à ce que votre foyer soit parfois éprouvé financièrement ! Bien heureusement, Dieu pourvoit pour Ses enfants et ces périodes ne seront que temporaires.

14) Il vous faudra créer des limites

Ce n’est pas parce que vous avez épouser un serviteur que vous devez dire « oui » à tout. Vous devrez apprendre à poser des limites pour éviter la familiarité voire l’irrespect de certains chrétiens.

15) Tous les membres de l’Eglise ne sont pas vos amis

Beaucoup chercheront à vous approcher par intérêt, pour obtenir des informations personnelles ou des secrets dans le seul et unique but de vous nuire. Faites attention à ce que vous dites et surtout à qui vous le dites. Beaucoup de choses doivent rester dans le cadre privé.

16) Toutes les critiques faites à votre mari vous atteindront

Lorsque votre mari fera face à des attaques, vous serez nécessairement atteinte ! Il vous faudra faire preuve d’une grande force mentale, de sagesse, de retenue et de maîtrise de soi afin que votre colère ne se transforme pas en amertume !

17) Vous serez d’ailleurs l’objet de rumeurs

Qu’elles viennent de votre église ou de membres extérieurs, attendez-vous à être l’objet de rumeurs souvent infondées !

18) Vous devrez lutter contre le stress et l’angoisse

Le quotidien des pasteurs est loin d’être de tout repos ! La pression qui repose sur votre mari sera souvent une source d’inquiétudes qui déteindra sur vous ! Il vous faudra vous appuyer sur le Seigneur pour ne pas faire des crises de panique à répétition !

19) Le fardeau des âmes deviendra aussi votre fardeau

L’amour que votre époux portera aux âmes est un amour que vous devrez aussi partager. Lorsqu’il sera attristé par la situation d’une brebis, attendez-vous à partager sa peine, indépendamment de votre volonté !

20) Vous devrez être une oreille attentive pour votre mari

Vous serez la principale conseillère de votre époux ! Soyez une oreille attentive, conseillez-le, épaulez-le et ne lui en voulez pas de vous parler de son ministère, même s’il le fait parfois plus que de raison !

21) Les gens vous prendront souvent pour une « machine à prière »

Beaucoup de chrétiens considèrent à tort que la prière de leur pasteur est bien plus efficace que la leur ! Attendez-vous donc à recevoir d’innombrables demandes de prière et comme évoqué précédemment, à mettre votre réveil à 3h !

22) Les attaques de l’ennemi seront votre quotidien

Attendez-vous également à être la cible privilégiée du diable ! La moindre faille de votre couple sera pour lui l’occasion de détruire l’unité et l’harmonie de votre foyer ! Vous devrez faire preuve de vigilance et à faire du combat spirituel votre quotidien !

A lire aussi :  Choix du conjoint : conseils et éléments cruciaux à prendre en compte !

23) On ne vous l’a sans doute pas dit, mais vous devrez aussi beaucoup jeûner

On espère que vous avez un petit appétit, parce qu’il se peut que vous passiez beaucoup de temps dans le jeûne.

24) Vous devrez parfois dormir seule

Épouser un serviteur de Dieu, c’est accepter le fait qu’il parte en déplacement sans que vous ne pouviez l’accompagner, qu’il passe ses nuits à intercéder, qu’il ait des veillées de prière à l’église…En bref, c’est accepter de se coucher sans avoir son mari à ses côtés !

25) L’hospitalité sera un don que vous devrez développer

Votre époux sera sans doute amener à conseiller, épauler et prier pour des âmes tout au long de la semaine. Votre maison deviendra donc un lieu de passage régulier alors travaillez sur votre hospitalité !

26) Vous devrez lutter contre la jalousie et avoir pleinement confiance en votre époux

Votre mari sera accompagné d’hommes, mais il sera aussi entouré de femmes. Certaines seront bien intentionnées, et d’autres n’auront pour but que de le faire tomber ! Vous devrez apprendre à Lui faire entièrement confiance et si vous êtes possessive et jalouse, à travailler sur ces penchants. Votre mari devra bien évidemment poser des limites de façon à ce qu’il ne se retrouve jamais dans des situations incongrues avec des personnes de sexe opposé !

27) Préparez-vous à devenir une véritable globe-trotteuse

Si vous aimez voyager, vous serez sans doute servie ! Tous les pasteurs ne sont pas des globe-trotteurs, mais beaucoup sont appelés à se déplacer dans leur pays, dans les états frontaliers ou dans le monde entier ! On espère donc que vous n’êtes pas trop casanière !

28) Au moindre faux pas de vos enfants, vous serez accusée

Vous et votre époux serez beaucoup observés mais vos enfants le seront tout autant. Une grande pression reposera sur leurs épaules puisqu’en tant que fils et filles de pasteurs, beaucoup de chrétiens s’attendront à ce qu’ils soient parfaits ! Au moindre faux pas de ces derniers, attendez-vous à être pointée du doigt et à voir votre éducation remise en cause.

29) Vous serez considérez comme le relais de votre mari

Beaucoup de chrétiens vous considéreront comme l’assistante de votre époux et n’hésiteront pas à passer par vous, pour l’atteindre lui !

30) Il vous faudra parfois céder la priorité

Même si votre époux est censé être équilibré et savoir faire la part des choses, vous serez parfois amenée à sacrifier vos week-end et les temps que vous aviez prévus de passer ensemble. La cause ? Les urgences du ministère ! N’en voulez pas à votre mari et gardez toujours en tête que même si vous êtes son épouse, son Premier époux reste le Seigneur !

 

Attention: ces situations ne sont pas des vérités absolues et toutes les femmes de pasteur ne les ont pas nécessairement rencontrées. Néanmoins, l’exposition de ces 30 faits a pour objectif de dépeindre une réalité du ministère que beaucoup oublient. Rassurez-vous, épouser un pasteur ne se résument pas qu’à des temps de sacrifices et d’épreuves. De merveilleux moments vous attendront également, mais vous ne devez pas oublier les coulisses et la face caché du ministère ! Cet article est d’ailleurs valable pour tous les autres ministères. Il s’applique aux épouses mais aussi aux hommes qui sont appelés à épouser des servantes de Dieu.  Servir le Seigneur n’est pas de tout repos et être l’époux d’un serviteur ne l’est pas non plus ! Si c’est une situation qui vous attend, prenez le temps de vous y préparer car derrière l’estrade, il y a les coulisses; Et si la scène dure 1h, les coulisses quant à elles durent 23h !