Nos conseils pratiques pour un jeûne efficace !

drinh-water

Le jeûne n’est pas une obligation biblique, mais dans certaines situation, il est nécessaire de l’allier à la prière afin que Dieu se manifeste puissamment dans notre vie. Après vous avoir expliqué en quoi consistait le jeûne, voici nos quelques conseils pour le faire de façon efficace !

Avant le jeûne

  • Arrêter le café une semaine avant le jeûne pour éviter les maux de tête et les troubles physiques.
  • Préparez d’ors et déjà votre corps au jeûne en mangeant plus légèrement. Ne faites pas l’erreur de vous goinfrer de nourriture en pensant que vous aurez moins faim. En général, c’est tout l’inverse qui se produit.
  • Commencez petit à petit à diminuer vos activités physiques et sportives.
  • Préparez un petit programme de jeûne avec par exemple une liste de livres à lire, d’exhortations à consulter, vos horaires de prière et de méditation…
  • Si votre jeûne n’est pas intégral, prévoyez vos repas à l’avance et faites vos courses afin de ne pas avoir à le faire durant le jeûne.
  • Enfin, préparez-vous spirituellement dans la prière à entrer dans votre jeûne.

Durant le jeûne

  • Ne restez pas fixer sur l’horloge. Vous devez vous trouver des choses (spirituelles) à faire, afin de ne pas chercher à tuer le temps.
  • Occupez-vous, lisez, méditez, sortez, mais ne restez pas oisifs. Evitez cependant les activités qui demandent beaucoup d’énergie.
  • Si vous avez des tâches à accomplir, essayez de vous faire aider à la maison par vos enfants ou votre partenaire.
  • Si vous ne faites pas un jeûne intégral, pensez à vous hydrater et à boire beaucoup d’eau !
  • Quel que soit le jeûne que vous observez, il est normal d’avoir faim, d’avoir quelques vertiges, des maux de tête et un manque d’énergie. Ces symptômes sont temporaires et s’atténueront après le premier jour.
  • Si vous avez la tête qui tourne, n’hésitez pas à faire une pause, vous allonger et prier. Si vous sentez cependant que vous allez tomber dans les pommes, mieux vaut couper le jeune et ne pas risquer de mettre votre santé en jeu.
  • Essayez de vous tenir éloigner de tout ce qui pourrait être pour vous une distraction spirituelle (tablette, téléphone, ordinateur), mais aussi des personnes qui pourraient vous faire couper le jeûne en vous mettant en colère par exemple.
  • Durant cette période, vous devez réellement veiller à votre attitude, encore plus qu’au quotidien ! Paroles, pensées, comportement, vêtements: soyez un exemple.
  • Personne n’a besoin de savoir que vous êtes en jeûne alors nul besoin de le crier sur tous les toits. Cela ne regarde que vous et Dieu.
  • Lorsque vous coupez votre jeûne, ne vous empiffrez pas. Quand on s’abstient de manger durant une longue période, notre estomac rétrécit. Ainsi, commencez par boire et par la suite, mangez des choses légères avant de prendre un repas consistant. Il est fortement déconseillé de se ruer sur la nourriture ! Ne brusquez pas votre estomac: laissez-le se réadapter à votre alimentation.

Après le jeûne

  • Réalimentez-vous petit à petit. Vous devez habituer progressivement votre corps à la nourriture en ingérant de petites portions que vous augmenterez au fil des jours.
  • Fin du jeûne ne veut pas dire la fin de votre activité spirituelle ! Ne relâchez pas vos efforts, sous peine de perdre tout ce que vous venez de semer.
  • Vous pouvez tenir un carnet de jeûne afin de mettre sur papier vos ressentis sur le jeûne, ce que vous en avez appris, quelles ont été vos erreurs et les conseils à appliquer la prochaine fois.

 

More from chretienslifestyle

Les dessins animés et programmes pour ados: un danger pour nos enfants ?

Selon un sondage IFOP, près de 60% des français se déclaraient dépendants...
Read More

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *