Le cas d’Asia Bibi, accusée de blasphème, sera examiné une dernière fois demain par la Cour Suprême du Pakistan ce jeudi 13 octobre.

Revenons sur les faits. L’affaire Asia Bibi est une affaire judiciaire pakistanaise dans laquelle une femme chrétienne, Asia Bibi, a été condamnée à mort en première instance en novembre 2010. Asia Bibi avait été accusée de blasphème suite à une dispute entre ouvrières agricoles. L’affaire a pris des proportions vertigineuses avec l’assassinat du gouverneur Salmaan Taseer et du député Shahbaz Bhatti, qui avaient pris la défense d’Asia Bibi en 2010.

C’est aujourd’hui que la Cour Suprême, la plus haute instance judiciaire du Pakistan, se penchera sur le dossier Asia Bibi. Il s’agit de l’ultime recours en justice contre l’accusation de blasphème qui avait conduit le tribunal à prononcer la peine capitale à l’encontre d’Asia Bibi en 2010, décision suspendue en 2015. Pour des raisons de sécurité, Asia Bibi ne comparaîtra pas devant la Cour, sa tête ayant été mise à prix par les extrémistes musulmans.

Quelle que soit l’issue du procès, la situation restera difficile à gérer pour le gouvernement pakistanais.La libération d’Asia Bibi serait perçue comme une faiblesse du régime pakistanais par rapport à la pression internationale : une honte dans un pays où prime le code d’honneur. La minorité chrétienne pourrait alors être victime de représailles de la part des extrémistes. Dans ce cas, Asia Bibi serait obligée de quitter rapidement le pays ainsi que toutes les personnes impliquées dans sa libération (avocats, juge…).Tout à l’inverse, sa condamnation à mort ou son maintien en prison serait une victoire pour les islamistes, mais cela entraînerait probablement des réactions de l’Occident sur le pays. 

Gardons la soeur Asia Bibi dans nos prières et prions également pour la communauté chrétienne du pays.

Source: Portes Ouvertes
SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here