Deux américains, l’un chrétien et l’autre musulman, ont eu l’idée de combiner les textes de deux livres dits sacrés à savoir le Coran et la Bible, afin de trouver « un terrain d’entente » entre les deux « religions monothéistes ».

Safi Kaskas, homme d’affaires musulman, et David Hungerford, chirurgien orthopédique chrétien, ont entrepris un projet tout à fait novateur : réécrire le Coran en y insérant des références bibliques ayant une signification similaire.

Par le biais de ce projet, nous espérons que les chrétiens liront ce texte et que leur incompréhension et méconnaissance des musulmans seront dissipées, afin qu’ils puissent dorénavant appréhender l’Islam dans le cadre de la tradition abrahamique, a déclaré le Docteur Hungerford.

Dans un podcast, ce dernier avait expliqué que son collègue musulman nourrissait ce projet depuis longtemps, avant même qu’ils ne se rencontrent. Lorsque Safi Kaskas est arrivé aux Etats-Unis, le businessman s’est vu touché par la façon dont ses voisins l’ont accompagné, aidé et soutenu. Pourtant, l’homme déplore le fait qu’une grande partie des Américains aient une mauvaise perception de Islam, suite aux différents événements survenus aux Etats-Unis. Ce Coran-Bible serait pour lui le moyen le plus fort de retisser les liens entre l’Amérique et les musulmans et de « réparer leur relation ».

La meilleure façon de le faire, c’est en utilisant nos livres sacrés, a-t-il expliqué.

Lorsque les deux croyants se rencontrent, leur future collaboration apparaît comme une évidence. En étudiant ces livres, les deux hommes découvrent que le Coran a près de 3 000 versets similaires à ceux de la Bible. Dans leur nouveau Coran, ces versets bibliques ont été sélectionnés et ajoutés en bas des pages. En montrant leurs similitudes, Kaskas et Hungerford espèrent abolir les stéréotypes que musulmans et les chrétiens ont les uns sur les autres.

Cependant, les deux hommes affirment que leur objectif n’est pas de fusionner les croyances chrétiennes et islamiques afin de brouiller les frontières entre les deux confessions.

Je suis un musulman pratiquant, David est chrétien. Je veux qu’il ait la liberté d’adorer son Dieu à sa manière et je veux qu’il me donne la liberté d’adorer Dieu à ma façon, a déclaré Kaskas.

Cette nouvelle version controversée du Coran a donné lieu à de vives débats et remis au goût du jour la question de savoir si chrétiens et musulmans adoraient le même Dieu. Pour l’évangéliste Nabeel Qureshi, ancien musulman converti au christianisme, la réponse est un non catégorique. Dans son livre A la recherche d’Allah, j’ai trouvé Jésus, l’homme explique que les musulmans rejettent inéluctablement l’un des piliers de la foi chrétienne qu’est la divinité de Christ. Le Coran étant contre cette doctrine, et allant jusqu’à condamné les adorateurs de Jésus à l’enfer (Sourate 9 :29-39), on ne peut de façon évidente pas penser que musulmans et chrétiens prient le même Dieu, sans pour autant remettre en question Son unicité.

Le Dieu chrétien n’est pas uniquement différent du Dieu musulman : il est fondamentalement incompatible, a déclaré Nabeel Qureshi. Selon l’Islam, adorer le Dieu chrétien n’est pas qu’une simple erreur. Cela peut vous coûter l’enfer. De ce fait, musulmans et chrétiens n’ont pas le même Dieu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here