Le premier outil qui nous permet de connaître Dieu et par lequel Il nous parle, c’est Sa Parole. « Procurez-vous une Bible ! » nous rabâchent les pasteurs, « Lisez les Écritures ! » nous répètent les sites internet chrétiens, « Médite-moi ! » déclare la Parole de Dieu elle-même. Pourtant, combien d’entre nous, convertis depuis des années, ont lu la Bible en entier ? Combien peuvent affirmer passer plus de temps devant la Bible que devant les écrans ? Méditer la Parole est vital et voici les 5 dangers auxquels s’exposent tous ceux qui la méconnaissent ou ne la lisent pas.

Danger n°1 : ne pas connaître Jésus

La Bible déclare que le peuple de Dieu périt à cause du manque de connaissance (Osée 4:6). C’est un fait malheureux, mais pourtant bien vrai. Il n’y a qu’à voir le nombre d’articles de presse dénonçant les pratiques folles et absurdes de certains pasteurs, sur les membres de leur église. Lorsque l’on parle de connaissance, il ne s’agit pas ici du savoir intellectuel ou de la culture, mais de ce qui est révélée dans la Parole de Dieu. La Bible toute entière ne parle que d’une seule personne : Jésus Christ. Chaque poème, prophétie et épître traite de Lui. Nous ne sommes pas appelés à adopter une religion mais à entretenir une relation avec Jésus. Or, qui dit relation dit connaissance de la personne avec qui l’on cherche à développer des liens. Pour connaître Christ, vous devez nécessairement lire la Parole de Dieu. Beaucoup prétendent le connaître mais n’ont en réalité en tête que le portrait du mignon petit Jésus dans la crèche. Qui peut dire qu’il connait Jésus comme il connait son mari ou sa femme ? C’est l’objectif à atteindre : nous devons le connaître par cœur et plus encore que notre moitié ou que nous-mêmes ! Pour atteindre ce niveau et cette profondeur, il faut lire sa Bible quotidiennement. Plus vous la méditerez, plus vous aurez soif de Dieu et plus Il se révélera à vous ! 

Danger n°2 : être en proie aux faux enseignements

Aujourd’hui, tout le monde se met à prêcher et à enseigner, et ce souvent sans avoir été appelé à le faire. Il est ainsi devenu vital de discerner le vrai du faux dans les différentes prédications qui nous sont données à lire ou à regarder. La meilleure façon de savoir si ce que l’on vous enseigne est conforme aux Écritures, c’est de Les connaître. Plus vous lirez votre Bible, moins vous pourrez vous faire berner, tromper et manipuler par les faux prophètes et enseignants des derniers temps. Les chrétiens qui ne lisent pas la Parole sont ceux à qui l’on peut faire croire tout et surtout n’importe quoi. Soyez comme les chrétiens de Bérée qui aimaient la Parole de Dieu et examinaient chaque jour les Écritures pour savoir si ce qu’on leur enseignait était exact (Actes 17:11)

Danger n°3 : ne pas pouvoir combattre l’ennemi

L’exemple le plus parlant est de toute évidence l’épisode de la tentation du Christ dans le désert. Alors qu’il est en jeûne, Jésus est conduit par l’Esprit dans le désert. Il y fut tenté par le diable durant quarante jours. L’ennemi fit tout ce qui était en son pouvoir pour déstabiliser le Seigneur, en se servant de versets issus de la Bible elle-même ! Grossière erreur : Jésus connaissait également la Parole sur les bouts des doigts. Il fut capable de contredire chacune des affirmations du diable. Tel était pris qui croyait prendre. Le diable repartit bredouille et Jésus fut loué et servi par les anges. Lorsque nous entrons dans des périodes difficiles qui nécessitent un combat spirituel dans la prière, il est important de savoir quoi déclarer et quels versets citer. L’ennemi connait la Parole, à vous de la connaître 2 fois plus que lui !

Danger n°4 : tomber dans le péché de façon récurrente

Dans le Psaumes 119:11, le roi David déclara « Je serre ta Parole contre mon cœur, afin de ne pas pas pécher contre toi », et il avait bien raison ! Beaucoup de chrétiens ne cessent de retomber dans les mêmes péchés et se demandent comment arrêter ce cercle vicieux. La plupart d’entre eux ne savent pas que la lecture de la Parole est essentielle dans le processus de sanctification. Les Écritures sont là pour nous aider à distinguer ce qu’est le péché, à nous enseigner comment le vaincre mais ce n’est pas tout ! Plus nous lisons la Parole, plus nous avons le péché en horreur. Pourquoi ? Parce que la Parole de Dieu est vivante. A chaque fois que nous la méditons, Elle travaille en nous et nous transforme. 

Danger n°5 : rater les promesses

Peut-être avez-vous accepté Christ dans votre vie il y a des années mais n’avez-vous toujours rien vu s’accomplir dans votre vie. Il est temps que cela change. La Parole de Dieu contient de merveilleuses promesses de Dieu à notre égard. Mais pour s’en emparer, encore faut-il les connaître ! Pour cela, vous devez prendre l’habitude de méditer la Parole. N’hésitez pas à noter et classer chacune des promesses de Dieu que vous découvrez lors de votre étude.

 

Beaucoup de chrétiens traitent leur Bible comme un livre lambda. Ils ne l’ouvrent que le dimanche matin et la laissent prendre la poussière sur une étagère le reste de la semaine. Chrétiens, cessons de négliger la Parole de Dieu. En faisant cela, nous passons à côté de beaucoup de bonnes choses et nous exposons à des dangers inutilement. Un chrétien qui ne lit pas sa Bible est un chrétien faible spirituellement !

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here