Être chrétien ne veut pas dire que nous menons la belle vie. Il nous arrive parfois de traverser des périodes difficiles où l’on ne voit plus le bout du tunnel. A force de pécher, nous nous sentons éloignés de la face de Dieu et n’osons plus prier ou nous rendre à l’église. L’ennemi nous pousse, par des pensées négatives, à culpabiliser à excès et à fuir le Seigneur. Pourtant, la Bible déclare que là où le péché abonde, la grâce surabonde (Romains 5:20). Peur, colère, dépendances, mauvaises habitudes et fréquentations, paresse… Il est temps de dire stop et de retrouver votre spiritualité d’antan !

1) Faites-vous violence

Vous ne priez plus, votre Bible est poussiéreuse et cela fait des mois que vous ne vous êtes pas rendu à l’église. Vous vous êtes laissé envahir par le doute et la culpabilité et n’osez plus vous retrouver en tête à tête avec Dieu. Pourtant au fond de vous, vous sentez que le Saint-Esprit n’est pas complètement éteint, que votre flamme pour le Seigneur brûle encore et que Dieu n’en a pas fini avec vous. Il est temps de changer les choses ! Vous devez vous faire violence et mettre un terme définitif à ce train-train quotidien. Trop longtemps vous avez fui la volonté de Dieu pour votre vie, trop longtemps vous avez dévié du droit chemin et abandonné la sanctification ! Dieu vous appelle aujourd’hui à revenir à Lui. Vous êtes le/la seul(e) à pouvoir prendre cette décision. Personne ne vous y forcera, c’est donc à vous de dire « stop » une bonne fois pour toute !

2) Arrêtez de culpabiliser

Lorsque l’on est en proie au péché, il existe deux types de culpabilité : celle qui nous encourage à revenir aux pieds du Seigneur et celle qui, à l’inverse, nous fait croire que Dieu est incapable de nous pardonner tant nous avons dévié du droit chemin. Sachez que cette dernière culpabilité ne vient pas de Dieu mais de l’ennemi. Son objectif est de vous maintenir dans une vie de péché, loin du Seigneur, afin que vous renonciez à retrouver cette sainteté que Dieu veut vous accorder à nouveau. Culpabiliser après avoir fauté est tout à fait normal. Mais la bonne culpabilité est celle qui vous conduit sur le chemin de la repentance.

3) Demandez pardon

Quels que soient vos péchés et quel que soit le temps que vous avez passé loin du Seigneur, sachez qu’Il est capable de vous pardonner, si vous revenez à Lui d’un cœur sincère. Pensez à la parabole du Fils prodigue. De la même manière que ce père a accueilli son fils qui venait pourtant de dilapider sa fortune, Dieu peut aussi vous accueillir car c’est un Père aimant et compatissant. Vous souhaitez rentrer à la maison ? Il vous ouvrira la porte et vous accueillera les bras ouverts ! Il vous faut ainsi vous humilier devant le Seigneur et reconnaître votre péché. C’est à vous d’ouvrir votre cœur, de lui parler, de lui dire ce pourquoi vous êtes désolé et de Lui montrer que vous avez compris la leçon.

4) Priez et/ou jeûnez

Demandé pardon à Dieu est une chose, mais encore faut-il se pardonner soi-même. Ne restez pas dans le passé, ne vous remémorez pas vos fautes, ne pensez plus à ces actes qui vous paralysent et vous empêchent d’avancer. De la même façon que vous chercheriez à rétablir le dialogue après une dispute, vous devez réinstaurer des temps de prière, de louange et d’adoration. Si vous avez à cœur de jeûner, n’hésitez pas à le faire car c’est une bonne façon de témoigner de votre volonté de repartir à zéro avec le Seigneur.

5) Persévérez

Vous devez désormais prouver à Dieu que vous avez réellement changé et que vous souhaitez tirer un trait sur vos erreurs passées. Le chemin ne sera pas facile car la sanctification est un combat de tous les jours. Vous serez quotidiennement amenés à lutter contre les désirs de votre chair, les mauvaises pensées et les tentations. Mais vous devez persévérer, mener le bon combat et continuer d’entretenir votre relation avec Dieu ! Plus vous passerez du temps dans sa présence, moins vous serez attiré par les choses du monde.

 

Dieu a un plan spécial et particulier pour votre vie, mais l’ennemi aussi. La voix qu’il souhaite que vous empruntiez sera toujours plus facile et plus attrayante que ce que Dieu vous propose. Pourtant c’est un piège ! Vous êtes déjà tombés entre ses filets dans le passé, ne refaites plus cette erreur à l’avenir.