24h sans téléphone : seriez-vous capable de relever ce challenge ?

Saviez-vous que Steve Jobs, le créateur d’Apple, avait grandi dans un environnement dépourvu de toute technologie et avait conservé cette habitude de vie même après le succès de sa marque ? Ses enfants n’avaient pas d’iPhone. D’ailleurs, la plupart des dirigeants de la Silicon Valley sont très regardant sur les relations qu’eux et leur famille entretiennent avec les technologies. La réalité est qu’ils sont conscients mieux que quiconque de leur dangerosité et savent comment ne pas tomber dans le piège de la dépendance. Et vous, avez-vous le contrôle sur votre téléphone ou est-ce plutôt lui qui vous contrôle ?

L’adolescent moyen passe près de 8 heures par jour devant les écrans. Il est vrai que la maîtrise des technologies est aujourd’hui devenue quasi indispensable pour s’informer, se socialiser voire travailler, raison pour laquelle les jeunes technophiles les maîtrisent mieux que quiconque. Mais s’il y a un domaine qu’ils n’arrivent pas nécessairement à gérer, c’est comment s’en détacher et appuyer sur « off ».

Pourriez-vous vous séparer de votre téléphone durant ne serait-ce que 24h ?

Ce sentiment de devoir répondre à chaque sms, visionner chaque notification, regarder toutes les vidéos du moment ou partager tel élément de notre vie à nos amis peut devenir véritablement oppressant. Si quelqu’un peut réclamer votre attention et exiger votre réponse à tout moment, au travers une douzaine de réseaux sociaux différents, peut-on dire que vous jouissez toujours d’une liberté et d’une totale indépendance vis-à-vis de votre smartphone ? Ne devrions-nous pas réfléchir et nous interroger sur ces petites choses rectangulaires toujours présentes dans nos mains, qui nous dictent quoi faire, quoi regarder, à qui répondre et qui suivre ? Qui gère qui ? Est-ce le téléphone qui vous appartient ou vous qui lui appartenez ?

Voici quelques conseils pour vous aider à vous détacher de votre téléphone et à contrôler son utilisation durant ne serait-ce que 24h ou plus.

1) Pratiquez un « jeûne technologique »

De temps en temps, décidez à l’improviste de passer le moins de temps possible sur votre téléphone, et ce durant 24H, une semaine voire un mois. Supprimez les applications des réseaux sociaux et ne conservez que celles qui vous permettent de communiquer ou de vous informer. Vous serez surpris de voir à quel point vous vous sentirez libre après les premières heures de panique. Vous pouvez aussi en faire un challenge compétitif avec un groupe d’amis. Chaque fois que quelqu’un cède à la tentation, il ou elle a aura l’honneur de mettre un euro dans une boîte dédiée à cet effet. À la fin du jeûne, vous pourrez utiliser cet argent pour sortir tous ensemble et vous faire plaisir.

2) Déterminez des « zones temporelles d’indisponibilité ».

Conduire est évidemment la première zone. Tous ceux qui vous appellent savent que vous n’avez (normalement) pas la possibilité de répondre à leur message et le comprennent. Il en va de votre sécurité, de la sécurité des autres usagers de la route et de votre obéissance à la loi. En plus de la conduite, définissez de nouvelles « ZTI ». Cela peut être les repas, une heure avant de dormir, à votre pause déjeuner, lorsque vous êtes avec des amis…

3) Restez actif

L’oisiveté nous pousse à consulter sans cesse notre téléphone, et ce même si nous n’avons reçu aucun message. Dès que nous nous ennuyons ou désirons passer le temps, nous le sortons de nos poches. Pourtant, dès que nous sommes occupés ou véritablement pris par une activité, nous en venons à oublier son existence. Il est donc important de trouver des loisirs et de fuir les temps d’inactivité. Faites du bénévolat, pratiquez du sport en équipe, suivez une formation ou un cours en ligne, faites du ménage et réorganisez votre espace. Dressez la liste de chacune des choses que vous aimeriez réaliser (notez-les sur papier et non dans votre téléphone).

4) Reconnectez-vous à Dieu

Votre valeur ne dépend pas du nombres de « j’aime », de partages ou de commentaires que vous récoltez sous vos publications. Vous avez de la valeur parce que vous êtes enfant de Dieu, et non pas parce que vous avez eu dix « joyeux anniversaire » de plus que Jacob ou Emilie. Dieu a des rêves et des objectifs pour nous, mais beaucoup passent à côté de Ses projets car ils n’arrivent pas à se retrouver dans Sa présence, à profiter d’un temps calme pour l’écouter parler. Nous avons besoin de temps de silence pour méditer. Non seulement parce que cela nous fait du bien, mais aussi parce que cela nous permet de saisir ce Dieu a à nous dire. Il est le seul pour qui nous devons être disponible H24 et 7j7.

Le challenge « 24h sans téléphone » peut véritablement vous aider à déterminer si celui-ci est une idole dans votre vie et à évaluer la nature de votre relation avec les technologies. Relevez le défi avec d’autres frères en Christ ! Moins de téléphone pour plus de Jésus : cela en vaut largement la peine !

SOUTENIR CHRETIENS LIFESTYLE

Chrétiens lifestyle est un magazine indépendant qui ne reçoit aucun financement ni aide. Vous avez à coeur de soutenir notre équipe et de participer au développement de nos projets futurs ? Vous avez la possibilité de faire un don à notre rédaction en cliquant ICI. Merci pour votre soutien continuel !