La Une choc de Libération ce jeudi 24 Novembre: « Au secours, Jésus revient bientôt » !

liberation

Alors que les primaires de droite agitent les débats politiques français, Libération publie aujourd’hui une Une qui devrait tout autant faire parler !

Placé à gauche sur l’échiquier politique et connu pour ses unes parfois provocatrices, Libération publie aujourd’hui une Une qui devrait hérisser le poil de nombreux chrétiens ! Sur fond bleu, la couverture laisse apparaître une France dessinée à l’aide d’un chapelet, et en son coeur, les propos suivants: « Primaire: au secours, Jésus revient bientôt ». Pour comprendre l’origine d’une telle couverture, il est nécessaire de revenir sur les événements politiques qui agitent la France ces dernières semaines.

Dimanche dernier, le candidat François Fillon arrivait en tête du premier tour de la primaire de droite, suivi par Alain Juppé. Le second tour ayant lieu ce dimanche, verra donc s’opposer les deux candidats qui n’ont de cesse de se lancer des piques, compétition oblige. Alain Juppé a ainsi multiplié les attaques à l’encontre de François Fillon, lui demandant de clarifier sa position sur l’avortement. « Conservateur », « tourné vers la droite-droite », « trop dur »… Le maire de Bordeaux estime que les propositions de son adversaire sont susceptibles d’entraîner « la société française dans une situation très difficile ». 

Si l’ancien Premier ministre François Fillon n’a pourtant jamais remis en cause la loi Veil sur l’IVG, il s’est cependant prononcé publiquement, à titre personnel, contre l’avortement lors d’un meeting de campagne en juin 2016. « Compte tenu de ma foi personnelle, je ne peux pas approuver l’avortement ». Invité de L’Emission politique sur France 2, fin octobre, François Fillon avait tenté de clarifier sa position. « Je voulais dire que l’avortement, personne ne reviendrait dessus. Mais philosophiquement et compte tenu de ma foi, je ne peux l’approuver », a-t-il dit. Suite à sa victoire au premier tour de la primaire, l’entourage de François Fillon a de nouveau affirmé au Parisien qu’il n’était pas opposé à l’IVG. Sa position ambigüe lui vaut donc d’être la cible de beaucoup, dont le magazine Libération dont on comprend désormais mieux la Une.

La crainte de Libé ? Sans doute d’assister, dans le cas de l’élection de François Fillon, à un retour à une France d’antant, plus traditionnaliste et entraînant la suppression de certains acquis comme l’IVG ou le mariage pour tous… En bref, des mesures prises en accord avec certaines valeurs défendues par la foi chrétienne, notamment catholique, François Fillon n’ayant jamais dissimulé son appartenance religieuse. D’après le dossier consacré au sujet dans le même journal, ce dernier serait LE candidat de la France de droite traditionnelle, et des lobbys catholiques qui avaient notamment manifesté contre le Mariage pour tous.

Ce qui est sûr, c’est que la Une choisie par Libération va trop loin. Les chrétiens ainsi que les valeurs qu’ils défendent sont-ils véritablement ce qui inquiète aujourd’hui ? Sommes-nous considérés comme dangereux dans notre propre pays ? Le journal ne devrait pas tarder à s’attirer les foudres des catholiques, mais aussi de toutes les communautés chrétiennes.

More from chretienslifestyle

JO 2016: ces sportifs qui ont ont décidé de placer leur confiance en Dieu

Les Jeux Olympiques de Rio ont débuté depuis déja une semaine et...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *