Le secrétaire d’État américain accuse l’État islamique de génocide contre les chrétiens d’Orients

U.S. Secretary of State John Kerry speaks about the Ukraine crisis after his meetings with other foreign ministers in Paris, March 5, 2014. Kerry spoke to reporters at the U.S. ambassador's residence in Paris. 
REUTERS/Kevin Lamarque   (FRANCE - Tags: POLITICS)
U.S. Secretary of State John Kerry speaks about the Ukraine crisis after his meetings with other foreign ministers in Paris, March 5, 2014. Kerry spoke to reporters at the U.S. ambassador's residence in Paris. REUTERS/Kevin Lamarque (FRANCE - Tags: POLITICS)

Lors d’une conférence de presse, John Kerry, secrétaire d’Etat américain a accusé pour la toute première fois Daesh de commettre un génocide contre les chrétiens d’Irak et de Syrie.

« L’EL affirme lui-même qu’il commet des génocides, des faits confirmés par son idéologie et par ses actions, par ce qu’il dit, par ce qu’il croit et ce qu’il fait« , a affirmé le secrétaire d’État. « Il est aussi responsable de crimes contre l’humanité et de nettoyage ethnique contre ces mêmes groupes, et dans certains cas contre d’autres musulmans sunnites, contre les Kurdes et d’autres minorités« .

Un peu plus tard dans la soirée, la Maison Blanche s’est dite prête à coopérer avec la Cour Pénale Internationale pour rassembler des preuves. « Les États-Unis coopèreront avec des efforts indépendants pour enquêter sur un génocide », a déclaré le porte-parole Josh Earnest.

Le centre Simon Wiesenthal, qui recense les génocides, s’est réjoui de cette annonce : « Nous renouvelons notre appel aux autorités américaines pour qu’elles mettent les Yazidis et les chrétiens au sommet de la liste dans les demandes d’immigration dans notre pays », a-t-il indiqué.

L’intervention de John Kerry survient sans doute en réponse aux revendications des «chevaliers de Colomb» (Knights of Colombus), une organisation catholique basée aux États-unis,  qui souhaitaient que le chef diplomatie américaine qualifie officiellement de génocide les atrocités commises par l’État islamique contre les chrétiens. L’organisation qui compte près de deux millions de membres avait publié un rapport détaillé de 278 pages reprenant des témoignages pour prouver l’existence réelle d’un crime génocidaire.

Source: Le Figaro

More from chretienslifestyle

Star Wars: le nouveau film « Rogue One » devrait explorer certaines thématiques religieuses

La célèbre saga revient cet hiver pour un nouvel opus chargé de...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *