Comment réussir à pardonner ? Les 8 étapes du processus !

pardonner

Le pardon est une puissance qui libère,  et en tant que chrétiens, nous devons manifester cette puissance. Certains actes sont pourtant très difficiles à pardonner et demandent un effort quasi surhumain !  Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le pardon n’est pas un acte qui concerne autrui, mais nous-mêmes ! C’est un travail à faire sur soi,  qui peut parfois prendre du  temps. Si vous avez du mal à pardonner ou ne savez pas comment vous y prendre, voici 8 étapes du processus qui peuvent  vous aider à avancer.

1)Acceptez le fait d’avoir été blessé

Le processus du pardon commence par la reconnaissance de la blessure qu’autrui nous a faite. En effet, lorsque nous sommes trahis, nous avons souvent  du mal à reconnaître cet acte, par orgueil et fierté. Pourtant, il est important d’accepter  le fait qu’une personne nous ai fait du mal, pour par la suite entrer dans le processus de restauration.

2)Identifiez cette blessure

Réfléchissez ensuite à la raison pour laquelle vous avez été blessé. Est-ce votre confiance qui a été bafouée ? La personne s’en est-elle pris à un membre de votre famille ? S’est-elle permise de vous juger ? Mettez des mots sur  cette blessure et identifiez-la clairement.

3)Si possible, discutez-en avec la personne

Si vous avez la possibilité de  parler avec la personne qui vous a blessé, faites-le. N’hésitez pas à lui expliquer en quoi elle vous a fait du mal et à vous libérer (de façon juste et calme) du poids qu’elle vous a infligé. Si cette personne est de bonne moralité, elle n’hésitera pas à s’excuser. Mais si ce n’est pas le cas, n’en ressortez pas plus blessé qu’au départ. En effet, vous devez garder en tête que le pardon vous est destiné. Pardonner, c’est se libérer d’un fardeau qu’autrui a souhaité nous infliger. Or, si vous ressortez de cette conversation deux fois  plus mal, vous aurez aussi accepté deux fois plus de poids sur vos épaules. Refusez catégoriquement  ce cadeau empoisonné !

4)Discutez-en avec un proche

Lorsque l’on a été blessé, parler  peut nous faire un bien fou. Ainsi, n’hésitez pas à vous confier à un proche et à mettre des mots sur votre blessure auprès d’une oreille attentive.

4)Demandez pardon à Dieu pour vos mauvaises pensées

Après avoir été blessé par quelqu’un, nos pensées envers cette personne ne sont pas des plus saintes. Insultes, malédictions voire menaces, notre attitude est loin de ressembler à celle d’un véritable enfant de Dieu. Ainsi, que le mal de l’autre ne devienne pas pour vous une occasion de chute. Même si autrui vous a trahi, cette trahison ne doit pas vous pousser à pécher en disant du mal de cette personne. Faites preuve de sagesse et de retenue, et si vous n’y êtes pas arrivés, repentez-vous devant le Seigneur.

5)Priez Dieu pour la restauration

Le pardon est divin. Pour apprendre à pardonner, vous devez donc passer du temps avec la personne la plus compatissante qui soit, à savoir Dieu. Demandez-Lui de vous restaurer, de vous apaiser et de vous environner de sa paix. Priez afin de ne pas rester bloqué dans le passé. Cette personne qui vous a blessée n’est pas la première et ne sera malheureusement pas la dernière. Or, vous ne pouvez pas prendre sur vos épaules chacun des fardeaux que ces personnes vous infligent. Ainsi, allez de l’avant et ne vous focalisez pas sur ces mauvaises paroles ou actions. Faites le choix de pardonner et accepter la puissance qui en découle.

6)Renoncez à toute vengeance

Lorsque Dieu pardonne, Il oublie. Nous devons apprendre à pardonner de la même façon. Pardonner sincèrement, c’est renoncer à toute vengeance. Ne cherchez pas à rendre le mal qu’autrui vous a fait. Gardez en tête que la vengeance appartient à Dieu et que tous nos actes ont des conséquences.  Tout ce que l’homme a semé, de bon ou de mauvais, il le récoltera. Ne vous inquiétez donc pas de la façon dont votre  » bourreau » payera ce qu’il vous a fait. Dieu fera justice.

7)Si possible, faites un geste envers la personne qui vous a blessé

L’acte qui peut symboliser un pardon sincère est ce petit  geste fait envers la personne qui vous a fait du mal. Même si cette personne refuse de s’excuser, expliquez-lui que vous lui accordez votre pardon, car vous êtes un enfant de Dieu.  Surprise par cet acte d’une grande bonté, peut-être finira-t-elle par s’excuser. Mais dans tous les cas, comme expliqué précédemment, n’allez pas vers elle en attendant des excuses. Faites cet acte pour vous-mêmes  et allez de l’avant.

More from chretienslifestyle

Jésus est-il Dieu ?

Au sein des chrétiens, la divinité de Christ est un point de...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *