Les trois étapes de la tentation qui conduisent au péché !

Tout comme Christ constitue le chemin pour accéder à Dieu, l’ennemi a lui aussi son propre chemin à savoir le péché. A l’inverse de l’Esprit de Dieu qui est Saint et qui veut nous communiquer sa nature de sainteté, le péché se veut quant à lui nous dénaturer, nous enlaidir et nous mener à la mort. Mais avant de tomber dans ce dit péché, chaque personne fait face à ce que l’on appelle « la tentation ». Celle-ci peut se définir comme une chose qui attire, incite, crée le désir et l’envie. Dans un vocabulaire « religieux », la tentation  est une attirance vers quelque chose de défendu, une incitation au péché ou à la révolte contre les lois divines. La tentation se divise en plusieurs étapes qu’il est intéressant d’étudier, et dont l’analyse vous permettra de comprendre comment le diable nous attire dans ses filets !

Etape n°1 : la suggestion

La première étape dans la tentation est la suggestion. Le diable commence par nous suggérer une idée qui peut paraître intéressante, qui plaît à notre chair et nous fournira une grande satisfaction personnelle. Nous pouvons ici prendre l’exemple du serpent s’adressant à Eve dans le jardin d’Eden :

« Le serpent dit alors à la femme: « Vous ne mourrez absolument pas, mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu : vous connaîtrez le bien et le mal. » La femme vit que l’arbre était porteur de fruits bons à manger, agréable à regarder et précieux pour ouvrir l’intelligence. Elle prit de son fruit et en mangea. Elle en donna aussi à son mari qui était avec elle et il en mangea. » (Genèse 3:4-6)

Lorsque la pensée est suggérée, le cerveau est immédiatement sollicité. Il dispose alors de quelques secondes pour l’analyser, l’accepter ou la refuser. Quelques secondes, c’est peu nous direz-vous, mais l’Esprit est lui aussi très réactif. Il va stimuler notre conscience afin qu’elle s’oppose à la suggestion. C’est là que tout se joue ! Ceux qui ont su discipliner leur conscience et leur chair vont immédiatement refuser la suggestion, les plus faibles vont hélas l’accepter.

Etape n°2 : l’acceptation

La seconde étape est l’acceptation. Lorsque la pensée est acceptée, celle-ci va alors se distiller tel un poison dans le coeur de l’individu. Il n’aura la paix que lorsqu’il aura conçu et mené à bien son désir. A ce stade, il est encore possible (mais difficile) de revenir en arrière. Lorsque le poison de la convoitise a fait complètement son oeuvre dans le coeur de l’individu, nous arrivons à la dernière étape qui est la consommation.

Etape n°3 : la consommation

Enfin, la dernière étape dans la tentation est la malheureuse fin de la consommation. Lorsque le péché est consommé, la porte est largement ouverte à l’ennemi qui se fait une joie d’entrer et de prendre possession de celui qui le sert ainsi. Ce qui paraissait attrayant et plein d’atouts au début va se révéler être un spectre effrayant, un cauchemar sans fin, une flétrissure dans l’âme, une cicatrice amèrement douloureuse. Le diable se délectera de torturer l’individu, tandis que le coeur de Dieu souffrira en silence. C’est à ce moment là que l’homme est envahi de remords et de culpabilité, et qu’il se met à regretter son action. Malheureusement, il est déjà trop tard…


Le péché n’a rien à nous offrir, si ce n’est la mort spirituelle (Romains 6:23). Voilà pourquoi Dieu nous met en garde contre ses artifices. 
Nous pouvons résister à la tentation en nous appuyant sur Dieu qui nous aidera volontiers par le biais de son Esprit.

« Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin ». (Matthieu 6:9)

SOUTENIR CHRETIENS LIFESTYLE

Chrétiens lifestyle est un magazine indépendant qui ne reçoit aucun financement ni aide. Vous avez à coeur de soutenir notre équipe et de participer au développement de nos projets futurs ? Vous avez la possibilité de faire un don à notre rédaction en cliquant ICI. Merci pour votre soutien continuel !