« Non » : trois lettres difficiles à entendre, un mot qui est souvent source de déception et de frustration, surtout lorsqu’il vient de la part de Dieu. Nous servons un Dieu aimant, un Père qui nous chérit plus que quiconque au monde, et c’est à cause de Son amour pour nous, qu’il Lui arrive parfois de répondre négativement à nos prières. Voici trois raisons pour lesquelles nous devrions remercier Dieu pour toutes les fois où il nous a dit « non ».

Il nous a évité des catastrophes !

Lorsque nos parents nous posent des limites, ils le font pour notre bien. Nous abordons pourtant souvent une attitude de désobéissance, les trouvons trop strictes et ne comprenons pas pourquoi ils disent « non » à tout. Mais ce que nous ignorons souvent, c’est qu’à notre différence, eux savent ce qui nous attend si nous empruntons ce chemin. Il en va de même avec Dieu. Lorsque Dieu dit « non », ce n’est pas pour Son bon plaisir. C’est au contraire souvent pour nous préserver d’une situation que nous n’arriverons pas à gérer, d’une énième déception, voire de quelque chose qui nous amènera à pécher et à nous éloigner de Lui. Plutôt que de Lui en vouloir de ne pas avoir dit « oui » à notre prière, interrogeons-nous sur les raisons de Son refus. Et même si ces raisons restent inexpliquées, apprenons à Lui faire confiance car à notre différence, Dieu connait l’avenir et grâce à son « non », Il nous a sans doute évité de désastreuses mésaventures !

Il nous donne une leçon

Parfois, Dieu nous dit «non» parce qu’Il a quelque chose à nous enseigner au travers de l’attente. Il y a beaucoup d’exemples bibliques de personnages qui ont dû faire preuve de patience. Nous pouvons penser à Anne, David, le peuple d’Israël (à plusieurs reprises) et même finalement à nous, qui attendons patiemment le retour de Jésus. On ne le réalise pas forcément, mais l’attente est toujours bénéfique : elle nous enseigne à faire confiance à Dieu quelles que soient les circonstances, à espérer en Lui et à faire preuve de persévérance dans nos prières. Dieu ne nous accordera jamais quelque chose pour lequel nous ne sommes pas prêts. Une bénédiction peut devenir une malédiction lorsqu’elle est acquise trop tôt !

Il nous réserve quelque chose de meilleur !

Beaucoup de chrétiens pensent savoir mieux que Dieu ce dont Ils ont besoin : c’est une grande erreur ! L’une des raisons pour laquelle Dieu nous dit « non » peut aussi être parce qu’Il a quelque chose de meilleur en réserve pour vous. Vous avez prié pour avoir un poste de secrétaire mais n’avez pas été embauché ? Peut-être le Seigneur vous réserve-t-Il un emploi en tant qu’assistante de direction. Nous devons nous rappeler que les voies de Dieu sont plus hautes que nos voies et que Ses pensées sont plus élevées que nos pensées (Esaïe 55: 8-9). Trop souvent, nous essayons de comprendre Ses desseins et finissons par nous perdre dans nos réflexions, alors que Dieu nous demandait simplement de patienter dans le calme et de nous attendre à l’accomplissement de Ses plans. Avez-vous récemment entretenu une relation qui s’est soldée par un échec ? Est-ce que Dieu a dit « non » à une chose pour laquelle vous attendiez un « oui » ? Si vous êtes dans cette situation, gardez à l’esprit qu’avec Dieu, toutes les choses concourent à votre bien, même vos douleurs (Romains 8:28). Le Seigneur vous réserve quelque chose de merveilleux. Ne lui en voulez pas de vous avoir dit « non » mais acceptez de vous soumettre à Sa volonté. Plus tard, vous réaliserez qu’Il avait raison et le remercierez de vous avoir répondu négativement, même si sur le coup, vous en avez souffert.

 

Dieu connait nos besoins mieux que nous ne les connaissons nous-mêmes. Il connait notre avenir, Il sait avec qui nous finirons notre vie, dans quelle entreprise nous travaillerons, le nombre d’enfants que nous aurons et le ministère que nous exercerons à Son service. Acceptons d’obéir à Sa volonté et de suivre Ses plans parfaits, même quand ceux-ci nous paraissent étranges et sont en contradiction avec nos souhaits. Remercions-Le pour toutes les fois où Il nous a dit « non », car Ses « non » sont en réalité de bénédictions pour nos vies.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here