Jésus ne s’est pas contenté de prêcher, de sermonner, de reprendre parfois vigoureusement ou de conseiller. Il s’est aussi interrogé ou plutôt, a interrogé les différents interlocuteurs à qui il s’adressait. Ces questions qui peuvent paraître primaires, révèlent en réalité d’importantes clés que nous pouvons appliquer dans notre vie chrétienne ! Découvrons lesquelles.

1) Qui dites-vous que je suis ?

Beaucoup de gens étaient confus au sujet de l’identité de Jésus. Certaines personnes disaient qu’Il était Elie. D’autres ont dit qu’il était Jérémie ou un simple prophète. Certains croyaient qu’il était un homme politique, d’autres un grand magicien. Jésus a posé cette question à ses disciples dans Matthieu 16:15, non pas pour sa propre gloire, mais parce que ce qu’ils croyaient qu’il était ferait toute la différence dans leur vie. Il voulait qu’ils puissent répondre à la question avec précision. Et pour vous, qui est Jésus ? Une connaissance lointaine ? Un homme avec des enseignements sympathiques ? Une des chemins qui peut vous permettre d’aller au paradis ? Un simple prophète ? Ou dites-vous qu’il est le chemin, la vérité et la vie (Jean 14: 6), comme lui-même l’a dit. A cette question, votre réponse doit être identique à celle de pierre dans Matthieu 16:16 : «Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant.» ou plus émotionnelle, comme celle de Thomas dans Jean 20:28 : « Mon Seigneur et mon Dieu ! ».

2) Croyez-vous ?

Beaucoup sont venus à Jésus pour lui demander quelque chose : un miracle, une guérison, un repas gratuit… Jésus les a défié avec cette question afin qu’ils exposent leurs motifs. Voulaient-ils simplement une réponse à leur besoin ou croyaient-ils vraiment qui il était et ce qu’il était capable de faire ? Quand nous venons à Dieu avec nos listes de besoins, la question que Jésus nous pose demeure la même : « Croyons-nous ? ». Que notre réponse soit identique à celle du père d’un garçon possédé par un démon, qui répondit honnêtement dans Marc 9:24 : « Je crois; aide-moi à surmonter mon incrédulité ! »

A lire aussi :  L'immaturité spirituelle : 6 signes qui vous aideront à la déceler !

3) Voulez-vous aller mieux ?

Cette question adressée à un homme invalide depuis 38 ans peut sembler étrange. L’homme était couché au bord de la piscine de Bethesda et attendait d’être guéri depuis des années. Jésus voulait savoir si l’homme savait ce qu’il voulait. Quand nous nous plaignons à Dieu de nos circonstances ou lui donnons des excuses pour expliquer pourquoi nous sommes toujours au même endroit, spirituellement ou émotionnellement, année après année, peut-être que la question qu’il nous adresse en réalité est : Voulez-vous vous vraiment vous rétablir ? Voulez-vous avancer, spirituellement ? Voulez-vous faire des progrès émotionnels ? Que notre réponse à sa question soit : Seigneur Jésus, je le veux ardemment. Ouvre mes yeux pour voir qui tu es. Ouvre mes oreilles pour entendre ta voix. Soigne mes jambes pour que je puisse te suivre. Guéris mon cœur pour que je puisse t’aimer davantage !

4) Pourquoi avez-vous peur ?

Dans Matthieu 8:26, Jésus a demandé à ses disciples pourquoi ils avaient peur que leur bateau se renverse à cause du vent et des vagues, en sachant qu’il était avec eux . Il était en effet certain que si le Fils de Dieu était au milieu d’eux, ils arriveraient en toute sécurité de l’autre côté du lac. Jésus est avec nous dans toutes les circonstances que nous rencontrons. De plus, il a promis de ne jamais nous quitter ou de nous abandonner (Hébreux 13: 5). Alors, de quoi avons-nous peur ? A cette question, notre réponse doit être la suivante : « Seigneur, pardonne-nous de craindre que quelque chose soit plus fort que toi ou en dehors de ton contrôle ».

A lire aussi :  La méthode "SPACE PETS" pour méditer la Bible !

5) Pourquoi avez-vous douté ?

Il est facile de croire en Dieu quand nous demandons qu’ils répondent à nos besoins et gardent notre famille, mais qu’en est-il quand Dieu nous demande de faire l’impossible ? Lorsque les disciples ont vu Jésus marcher sur l’eau au milieu d’une tempête, ils étaient terrifiés et pensaient qu’il était un fantôme. Pierre a alors dit : «Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux.» (Matthieu 14:28) Jésus lui a dit de venir. Mais quand il vit le vent, il eut peur et commença à couler et à crier à l’aide au Seigneur. Immédiatement, Jésus tendit la main et le rattrapa : « Tu as peu de foi, pourquoi as-tu douté?  » lui demanda-t-il. Doutez-vous toujours de Jésus après l’avoir vu à l’oeuvre dans la Parole ou dans la vie des autres ? Si Jésus peut marcher sur l’eau, transformer de l’eau en vin et vous donner de la vie, il peut sûrement vous protéger des eaux qui menacent de faire couler votre bateau.

 

Apprenons à connaître véritablement le Dieu que nous servons et bannissons les doutes ! Le Seigneur est capable de faire de grandes choses dans nos vies, mais pour cela, nous devons témoigner d’une foi aussi grande que sa puissance !