En tant que jeunes, nous avons tous eu l’occasion de recevoir des conseils de nos proches, qui sont là pour nous épauler et nous donner leur avis sur les situations que nous sommes amenés à traverser. Pour autant, tous leurs conseils sont-ils recevables, pour nous qui sommes chrétiens et avons un style de vie différent des autres ? Voici 5 conseils que vous avez peut-être reçus dans la vingtaine mais qu’il ne faut PAS suivre !

1) Vis ta vie et fais ce que tu veux

Ce conseil est sans aucun doute recevable si l’on a fait le choix de vivre une vie sans Christ. Mais dès lors que l’on accepte Jésus comme Seigneur et Sauveur de sa vie, nous ne pouvons plus nous conduire comme si nous ne dépendions d’aucune autorité. La liberté en Christ, ce n’est pas faire ce que l’on veut mais se soumettre à Sa volonté. Les plans de Dieu pour notre vie sont parfaits et Il sait mieux que nous-même ce dont nous avons besoin. Ses commandements ne nous ont pas été donnés au hasard et Sa Parole nous fournit des indications sur la façon dont nous devons vivre : nous ne pouvons nous y dérober ! Nous pouvons prendre du plaisir dans nos activités, sortir, nous amuser et passer du bon temps avec nos amis, mais il nous faut constamment garder à l’esprit que nous rendrons compte de toutes les choses que nous avons faites !

« Jeune homme, réjouis-toi dans ta jeunesse, livre ton coeur à la joie pendant les jours de ta jeunesse, marche dans les voies de ton coeur et selon les regards de tes yeux; mais sache que pour tout cela Dieu t’appellera en jugement. » (Ecclésiaste 11:9)

2) Ce sont les meilleures années de ta vie

Oui, votre vingtaine sera merveilleuse ! Vous grandirez et gagnerez en maturité de façon considérable : entre vos 19 ans et vos 30 ans, vous ne serez sans doute plus la même personne. Vous serez dans un endroit complètement différent, avec des personnes différentes, dans une société différente, peut-être même marié et avec des enfants. Vous allez vivre des expériences incroyables et connaître des opportunités que vous n’auriez peut-être jamais eues auparavant. Mais nous refusons de croire que tout s’arrête dès lors que l’on dit adieu à sa vingt-neuvième année. Lorsque vous rencontrez des trentenaires, des quarantenaires ou des quinquagénaires, ont-ils l’air si déprimés que cela ? Jésus est entré dans son ministère a 30 ans, David est devenu roi à 30 ans (2 Samuel 5:4), Sarah a vu son rêve s’accomplir alors qu’elle avait plus de 80 ans en devenant mère. Alors non, votre vie ne s’arrêtera pas dès lors que vous dépasserez la vingtaine. Ils se pourrait même que votre vingtaine soit un tremplin vers des années de vie encore meilleures !

A lire aussi :  Comment savoir si ce que je fais plait à Dieu ?

3) On a qu’une vie !

« Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts,et votre vie est cachée avec Christ en Dieu ». (Colossiens 3:2-3)

Comme vous le savez sans doute, nous n’avons pas qu’une vie mais bel et bien deux. La première est celle que nous vivons actuellement sur la terre. La seconde et la plus importante est celle que nous vivrons dans la Nouvelle-Jérusalem en compagnie de Dieu. Notre vie terrestre n’est qu’une préparation en vue de ce qui nous attend pour l’éternité. Notre priorité ici-bas doit être d’amasser des trésors et de construire notre vie après la mort car comme le disent les jeunes, c’est là-bas que « nous vivrons notre meilleure vie » !

4) Tu te stabiliseras plus tard

 « Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes ». (Luc 2:52)

Il n’a pas d’âge pour se stabiliser, que ce soit dans sa vie professionnelle, relationnelle, ou spirituelle. Bien au contraire, Dieu nous appelle à mener une vie sage et équilibrée, dans laquelle nous pourrons nous épanouir tout en obéissant à Sa Parole. Même si ce n’est pas le désir de tout le monde, nous sommes convaincus que les chrétiens devraient chercher à vivre une vie stable et rangée dès qu’ils en ont la possibilité ! De plus, personne n’a l’assurance d’être encore vivant demain. Combien de jeunes avons-nous vu partir alors qu’ils n’avaient même pas 30 ans ? Combien d’enfants sont malheureusement décédés très jeunes, alors qu’ils avaient la vie devant eux ? Notre vie ne nous appartient pas et le « plus tard » reste toujours hypothétique, alors apprenons à ne pas remettre à demain ce que l’on peut faire aujourd’hui !

A lire aussi :  Ma vie spirituelle stagne. Que faire ?

5) Personne ne le saura

« Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. » (Hébreux 4:13)

Faux, faux et encore faux ! Dieu voit tout ce que nous faisons mais aussi tout ce que nous lui cachons. Job 34:21 nous indique qu’Il voit la conduite de tous et qu’il a le regard sur les pas de chacun. Nous pouvons tromper les hommes, leur mentir et dissimuler nos agissements, mais nous ne pouvons pas duper Dieu. Dans toutes nos activités, gardons toujours en tête que tôt ou tard, nous rendrons des comptes ou subirons les conséquences de nos actes. Ce qui est semé finit par être récolté comme dit en Galates 6:7 : « Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi« .

 

En tant que jeunes adultes, nous avons le droit d’être heureux et épanouis, de nous amuser et de passer du bon temps, dès lors que nous ne désobéissons pas au Seigneur. L’Ecclésiaste lui-même nous encourage à profiter de nos jeunes années (Ecclésiaste 9:9). Le fait d’être en Christ n’est et ne sera jamais un frein ou une contrainte, bien au contraire. Si vous prenez le temps de les analyser, tous ces conseils ont souvent pour but de vous conduire dans de mauvaises voies, avec des mauvaises fréquentations et de vous faire faire des activités souvent interdites par la loi et qui ne vous seront nullement bénéfiques ! Ainsi, apprenons à ne pas recevoir tous les conseils de nos amis mais appliquons plutôt cette merveilleuse recommandation de l’apôtre Paul :

« Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté ». (1 Timothée 4:12