Nous avons tous eu un jour à subir le rejet de l’autre, car bien malheureusement, notre identité de chrétien ne peut y faire barrage. Que ce désamour vienne d’un membre de notre famille, d’un ami ou d’une personne que nous ne connaissons pas, cela n’est en rien plaisant de savoir qu’il y a quelque part dans ce monde, quelqu’un qui nous déteste, et ce parfois sans raison valable. Si certains ont la force et le courage de ne pas y porter d’importance, d’autres en revanche, plus sensibles, peuvent avoir du mal à accepter ce fait et ainsi, très mal vivre la situation. Comment prendre le recul nécessaire face à une personne qui dit nous détester ouvertement ? Voici 4 points essentiels à se remémorer lorsque l’on fait face à la haine et au mépris d’un tiers.

1) Jésus n’était pas aimé de tous

Cette inconditionnelle phrase que l’on entend souvent n’en reste pas moins vraie : Jésus à Lui-même été rejeté par les siens. N’est-ce pas lui qui a déclaré le fameux adage « Nul n’est prophète en son pays (Marc 6:4) » ? Avant de venir sur cette terre, Jésus savait que ce qu’Il venait y apporter ne plairait pas à tout le monde. Mais il savait également que ceux qui viendraient après lui pour propager l’Évangile ne seraient pas non plus aimés. C’est pourquoi, nombreux sont les passages où le Seigneur nous encourage et nous témoigne son soutien face à ceux qui se posent en ennemis ou en détracteurs. Il est quelque peu rassurant de savoir que Jésus, qui était pourtant l’incarnation même de l’Amour, a connu cette même situation de rejet et de haine de la part de ses contemporains. Cela signifie qu’en dépit de nos qualités et de nos efforts pour atteindre la perfection qu’Il était, il y aura toujours des gens qui nous détesteront pour ce que nous sommes, sans que nous pouvions y faire grand chose. 

2) Le rejet est un mal pour un bien car il nous rapproche de Dieu

N’avez-vous pas remarqué que c’est dans les moments où nous sommes faibles et attristés que nous aimons venir aux pieds du Seigneur ? Cela ne devrait pas être le cas, mais c’est un réel constat. Les mauvaises situations nous rapprochent toujours plus du Seigneur. Lorsque que nous subissions la haine et le mépris de l’autre, c’est à nous de décider quoi faire de cette douleur et de cette charge d’énergie négative : soit nous décidons de nous larmoyer et de maudire à notre tour la personne, soit nous décidons de nous en remettre à Dieu.

3) C’est une leçon d’humilité !

Le fait de ne pas être aimé par une personne peut, d’une certaine façon, servir de leçon d’humilité. Cela nous permet en effet de réaliser que nous sommes imparfaits, qu’il existe des zones d’ombres dans nos vies et des défauts plus ou moins grands qui peuvent pousser les gens à ne pas apprécier certaines facettes de notre personnalité. Dans ces moments, apprenons à fléchir les genoux pour invoquer Dieu et Lui demander d’enlever tout les choses dont nous sommes peu fiers, de nous transformer par son Esprit Saint, et de nous aider à manifester les fruits de l’Esprit.

4) Est-ce l’amour des hommes ou celui de Dieu qui importe ?

Même si tous vos amis et votre famille venaient un jour à vous tourner le dos, il est bon de garder en tête que Dieu, Lui, ne le fera jamais. Il est Le seul à qui nous pouvons faire pleinement confiance, sans ne jamais être déçu de Sa fidélité. C’est une richesse que de faire partie de l’entourage de l’Éternel et de savoir qu’Il nous aime et nous accepte tels que nous sommes ! Nous pouvons trouver dans cette relation Père/fille ou fils, toute la paix, la joie et l’amour nécessaire à notre épanouissement. Comme nous aimons le répéter, mieux vaut être rejeté par les hommes sur la terre, que par Dieu lors du jugement dernier !

 

L’Amour avec un grand A, le vrai, le sincère, le sacrificiel, ne se trouve qu’en Dieu seul. La haine et le mépris d’un tiers envers vous ne doit pas vous pousser à déprimer ou à haïr à votre tour. Cela doit au contraire vous encourager à être meilleur, à aimer davantage et à faire un pas de plus vers Dieu. Que chaque relation humaine, bonne ou mauvaise, soit une opportunité pour nous de glorifier l’Éternel !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here