Patientez...

Je recherche...

Image Map
Exhortations Spiritualité

Attendez-vous vos bénédictions en adoptant une mauvaise attitude ?

Partager

Personne n’aime le désert. Éprouver la sécheresse, la solitude et avoir l’impression d’avoir été abandonné par Dieu n’est en rien une situation confortable. Pourtant, Dieu ne nous fait jamais passer par le désert en vain. Cette étape est nécessaire à notre croissance et bénéfique à notre foi. Mais alors que nous traversons cette période, nous pouvons passer à côté de ses bienfaits. Pourquoi ? Parce qu’il y a une façon d’attendre, il y a une façon de traverser les épreuves, il y a une façon de tenir ferme face aux difficultés. Notre attitude dans le désert met en évidence la qualité de notre foi et notre degré de confiance en Dieu.

Nous devons comprendre que Dieu est ce qu’Il dit qu’Il est et fera ce qu’Il dit qu’Il fera dans nos vies. Dieu ne change pas, pas même lorsque nous doutons de Lui. Jacques 1:17 déclare qu’il n’y a en Lui ni changement ni ombre de variation. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Lorsque Dieu s’est adressé à Moïse dans les buissons ardents, Il Lui a ordonné de dire aux enfants d’Israël qu’il avait été envoyé par le grand « JE SUIS ».

« Dieu dit à Moïse : Je suis celui qui suis. Et il ajouta : C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël : Celui qui s’appelle « je suis » m’a envoyé vers vous. » (Exode 3:14)

Nous croyons que que le « JE SUIS » représente le « JE SUIS » de tous les possibles : « JE SUIS » la main miraculeuse, « JE SUIS » votre pourvoyeur, « JE SUIS » votre rédempteur, « JE SUIS » votre libérateur, « JE SUIS » votre aide, « JE SUIS » votre guérisseur… Cependant, il arrive parfois que nous ne permettions pas à Dieu d’être le « JE SUIS » de nos vies.

Prenons l’exemple du peuple d’Israël. Dieu a envoyé Moïse afin de les libérer de l’esclavage en Egypte. Il a fait pleuvoir de la manne du ciel pour eux et a transformé l’eau amère en eau douce quand ils avaient soif. Il a pourvu à chacun de leurs besoins. Malheureusement, le peuple juif n’était jamais satisfait. Beaucoup d’entre eux se plaignaient, murmuraient et doutaient de Dieu à chaque fois qu’une embûche se mettait au travers de leur chemin. Dieu ne leur avait-t-il pas montré sa puissance en séparant la mer en deux et en faisant pleuvoir les plaies sur les Égyptiens pour que Pharaon les libère de l’esclavage… ? Pourquoi était-ce si difficile pour eux de faire confiance à Dieu ? Comment pouvaient-ils faire preuve d’une telle ingratitude ?

« Ils dirent à Moïse : N’y avait-il pas des sépulcres en Egypte, sans qu’il fût besoin de nous mener mourir au désert ? Que nous as-tu fait en nous faisant sortir d’Egypte ? « (Exode 14:11).

Dieu avait promis aux Israélites une terre fabuleuse, un pays où couleraient le lait et le miel. Mais alors qu’ils étaient en chemin pour ce paradis, Dieu a éprouvé leur foi, en vain. Sur le chemin vers leur bénédiction, le peuple a adopté une très mauvaise attitude si bien, que le désert dans lequel ils ne devaient passer que quelques jours, s’est finalement transformé en 40 années d’errance, pour au final ne jamais fouler le sol de la terre promise !

Alors que vous vous attendez à Dieu, quelle attitude adoptez-vous ? Que vous soyez actuellement en plein désert, dans la vallée ou au sommet d’une montagne, êtes-vous tenté de vous montrer infidèle à Dieu ? Votre foi est-elle intacte ? Lorsque nous traversons la saison des bénédictions, nous affirmons avec assurance que Dieu est bon. Mais à quoi ressemble notre attitude lorsque nous traversons la saison des épreuves ? Sommes-nous ingrats, aigris, remplis de colère, d’impatience, d’amertume et infidèles à Dieu comme le peuple juif ?

Ecclésiaste 3: 1 déclare : « Il y a un moment pour tout et un temps pour toute activité sous le ciel. » Certains d’entre vous peuvent être dans une saison de moisson et d’autres dans une saison de sécheresse, mais quelle que soit votre situation actuelle, ne laissez pas votre attitude vous y maintenir plus longtemps que nécessaire. Dieu ne voulait pas que le peuple d’Israël reste dans le désert durant 40 ans, mais c’est leur propre comportement qui les y a maintenus et beaucoup y sont morts.

Notre cheminement spirituel n’est jamais facile et notre foi est souvent mise à rude épreuve, mais en tant que chrétiens, nous devons rester focalisés sur Dieu et non sur nos problèmes. Apprenons à patienter et à traverser les épreuves en adoptant la bonne attitude afin de pouvoir entrer dans notre terre promise et ne pas manquer nos bénédictions.

SOUTENIR CHRETIENS LIFESTYLE

Chrétiens lifestyle est un magazine indépendant qui ne reçoit aucun financement ni aide. Vous avez à coeur de soutenir notre équipe et de participer au développement de nos projets futurs ? Vous avez la possibilité de faire un don à notre rédaction en cliquant ICI. Merci pour votre soutien continuel !