Libérééééés, délivrééééés… les moeurs des princesses Disney ! Depuis quelques temps, les internautes se mobilisent sur les réseaux sociaux pour qu’Elsa trouve chaussure à son pied. Mais fini les princes charmants: la reine des neiges devrait être accompagnée non pas d’un mais d’une petite-amie.

« Naïfs sont ceux pour qui ce film n’est qu’une histoire de princesses, de pouvoirs magiques et autres chimères tout droit sortis de l’imagination Disney ». Il a un an, le pasteur américain Kévin Swanson dénonçait ce dessin animé, qui est aujourd’hui, l’un des plus grands succès Disney. Les raisons: Elsa serait une héroïne lesbienne prête à faire son coming-out.




Et bien le moins que l’on puisse dire, c’est que ce pasteur a peut-être vu juste. Depuis quelques temps, les fans du monde entier se mobilisent sur les réseaux sociaux pour que dans le nouveau volet de La Reine des Neiges, Elsa ait une petite amie. A l’origine de cette idée, une adolescente américaine de 16 ans, Alexis Isabel Moncada, fondatrice du site Feminist Culture. Le 1er mai dernier, la jeune fille publie sur son compte Twitter:

« J’espère que Disney fera d’Elsa une princesse gay. Imaginez à quel point ce serait symbolique » « Cher Disney, #GiveElsaAGirlfriend » («une petite amie pour Elsa»).

Une réclamation qui a plu à de nombreux autres fans qui ont décidé de reprendre ce hashtag et d’harceler Disney pour que le prochain volet accueille la nouvelle girlfriend d’Elsa. La production ne s’est pas encore exprimée sur cette idée, mais elle a le temps d’y réfléchir puisque les nouvelles aventures d’Elsa, Anna et Olaf n’arriveront sur nos écrans qu’en 2019.  Elsa cassera-t-elle l’image traditionnelle de la jolie princesse à la recherche du prince charmant ? Réponse dans 4 ans  !

4 COMMENTS

  1. […] Il a quelques années,  émergeait le scandale selon lequel les dessins animés Disney ne seraient pas aussi  innocents qu’il n’y parait. Toutes sortes de théories circulent sur internet  colportant les penchants de l’industrie Disney pour le satanisme, son culte de la sorcellerie, mais surtout  sa fâcheuse habitude d’incorporer des images subliminales à connotation sexuelle. Nul besoin d’incorporer des exemples dans cet article, vous en trouverez bien assez sur Internet. Nous ne saurons affirmer si  ces images sont réellement  subliminales où si elles sont l’objet de la perversion de l’esprit de l’Homme. Cependant,  il est important de noter la déviance des dessins animés Disney  depuis quelques années. Notez par exemple que  naissait dernièrement la question d’introduire pour la première fois une princesse homosexuelle, la fameuse Elsa du dessin  animé à succès la  Reine des  neiges. […]

  2. je trouve sa pas normal laissez l’image disney tel quelle est;j n’ai rien contre elles mais imaginer les petite filles quand elles veront le film,se n’est pas la vraie nature de la vie donc laissez le prince et sa suite sa sra beaucoup mieux ainsi;ou on va si meme dans les dessins animes on autorise cela mais ou on va

    • genre si on « autorise » ça, il va se passer quoi ? Si c’est le même genre de cataclysme qu’avec le mariage pour tous (cataclysme qu’on attend toujours), je pense que le monde devrait s’en remettre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here