Il dit avoir agi par « conviction religieuse ». Un pharmacien girondin s’est vu provisoirement interdit d’exercer pour avoir refusé de vendre des contraceptifs, a indiqué mardi le Planning familial de Gironde.

« C’est gravissime, on ne peut pas laisser les choses en l’état et la loi doit s’appliquer partout », a déclaré à l’AFP Annie Carrareto, administratrice du Planning familial de la Gironde, confirmant « la suspension pour une semaine » de Bruno Pichon par le conseil de discipline de l’Ordre des pharmaciens.

Bruno Pichon, 38 ans, pharmacien à Salleboeuf, une petite commune de 2.200 habitants située dans l’Entre-deux-Mers, a effectivement confirmé sa suspension mais s’est refusé à tout autre commentaire. L’homme n’en n’est d’ailleurs pas à sa première condamnation. Le pharmacien, avait déja été condamné pour refus de distribution de contraceptifs en novembre 1995. La juridiction européenne avait statué qu’il « ne pouvait faire prévaloir ses convictions religieuses pour justifier ce refus de vente ».

SOUTENIR CHRETIENS LIFESTYLE

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à nous aider à faire perdurer ce site. Chrétiens lifestyle Magazine est un média indépendant et gratuit qui ne reçoit aucune aide ni subvention. Si vous avez à coeur d'aider la rédaction à se développer et à mettre en oeuvre ses projets en faisant un don ponctuel ou récurrent, nous vous invitons à CLIQUER ICI. Merci pour votre soutien inconditionnel ! 

Rejoignez notre communauté ! 🙏

News, bons plans, jeux-concours... Inscrivez-vous à la newsletter du magazine Chrétiens lifestyle ! C'est simple, rapide et gratuit !