L’Eglise se classe à tous les coups dans le top 3 des endroits où l’on aime se retrouver. Néanmoins, si l’on s’y rend pour glorifier le Seigneur, il y a certaines choses qui, avouons-le, ont tendance à légèrement nous agacer. Voici 5 choses que l’on ne veut plus voir ou entendre à l’Eglise.

1) Les retards

retard

Soyons francs. Nous sommes tous déjà arrivés en retard à l’Eglise. Sauf qu’il y a retard et RETARD. Que dire des personnes qui arrivent au culte avec plus d’une heure de retard. Le pire dans tout cela, c’est qu’au moment où nous sommes en pleine prière ou adoration, ces mêmes personnes nous dérangent, soit en nous bousculant pour aller s’asseoir dans notre rangée, soit en nous tapotant l’épaule pour nous poser la fameuse question « Il y a quelqu’un là ? ». Chrétiens, disciplinons-nous. Nous devons apprendre à être à l’heure. Le dimanche est le moment du rendez-vous divin, de la rencontre avec Dieu. S’il s’agissait d’un rendez-vous avec le président, vous permettriez-vous d’arriver en retard ? Avec Dieu, nous devons faire preuve d’une ponctualité exemplaire ! Nous nous présentons devant le roi du roi.

2) Les chrétiens qui viennent à l’Eglise sans Bible

Tradition and electronic bibles at the Public Bible Reading at the Utah State Capitol with many community and religious leaders reading favorite passages from the Bible for National Bible Week. Salt Lake City has been selected by the National Bible Association as the National Bible City of 2013 and with this honor, the National Bible Association will host several interfaith Bible-themed events in the city, Monday, Nov. 25, 2013, in Salt Lake City.

Mais si, vous le connaissez ce voisin qui, lorsque le pasteur annonce un verset, louche étrangement sur votre Bible et vous fait par la même comprendre que vous devez la mettre au milieu parce que lui ou elle n’a pas la sienne. Aller à l’Eglise sans Bible c’est comme aller à l’école sans cartable. La honte…

3) Les défilés de mode

808771

Le Palais de Tokyo et l’oratoire du Louvre n’ont qu’à bien se tenir ! S’il y a un endroit où l’on en voit de toutes les couleurs, c’est bien l’Eglise. Dès l’ouverture des portes, les couloirs se transforment en estrades, prêtes à être tambourinées par les multiples paires d’escarpins et chaussures croco ! Chic, strass et paillettes, faites place aux mannequins pour Jésus ! Mais que vient donc faire le « m’as-tu vu » à l’Eglise ? C’est la question que l’on vous pose. A noter que l’on ne vient pas à l’Eglise pour défiler, ni en l’occurrence pour assister à un défilé. Pas de stars à l’Eglise, si ce n’est Jésus-Christ même !

A lire aussi :  4 impératifs à savoir lorsque l'on veut entrer dans le ministère à plein temps

4) La fameuse phrase « Le Saint-Esprit m’a révélé que 100 personnes doivent donner 1000€ chacune »

church

« Ne touchez pas à mes oints » nous direz-vous. Oui, mais lorsque ces prétendus oints se révèlent être des escrocs, on fait comment ? L’Evangile de prospérité est une véritable plaie. Que ce soit de l’autre côté de l’Atlantique ou en Europe, lequel d’entre vous n’a jamais assisté à une prédication où le soit-disant homme de Dieu se concentrait un peu, beaucoup, TROP sur l’aspect financier. On ne vous apprendra rien en vous disant que les faux bergers se multiplient à foison, cherchant à se faire de l’argent sur le dos des pauvres petites brebis. Nul problème pour eux à citer le nom de Dieu dans leur escroquerie. L’Evangile de prospérité ? Y’en a assez !

5)Les critiques et mauvais regards

ragots

Se faire reluquer de haut en bas, entendre des médisances et critiques acerbes, surprendre des messes basses… Au travail, à l’école, au centre commercial ? Oui. Mais certainement pas à l’Eglise ! L’Eglise est un lieu saint où doit régner l’amour, l’unité, la solidarité, et certainement pas toutes ces attitudes dignes de non-convertis. Les moqueries et autres visant tel frère, telle sœur, tel chantre, tel homme de Dieu… c’est à se demander si certains n’auraient pas oublier la première raison de leur venue, à savoir glorifier Dieu ! Il est dommage de constater que certains chrétiens viennent à l’Eglise avec un cœur rempli d’amertume. En effet, ce genre d’attitude peut faire rater bon nombre de bénédictions et vous faire passer à côté du message que le Seigneur souhaitait vous délivrer. Quand vous vous rendez à l’église, laissez à la porte votre mauvaise humeur, votre mauvais caractère, et tout ce qui pourrait vous empêcher de vous concentrer sur Dieu. Nos oreilles vous remercient d’avance !

A lire aussi :  Greenleaf, la nouvelle série d'Oprah Winfrey se déroulera dans une mégachurch

D’autres choses vous agacent ? Complétez la liste en commentaire !




SHARE