Sondage: selon-vous, un chrétien peut-il perdre son Salut ?

salvation

Le salut est un don gratuit de Dieu aux hommes . Lorsque l’on accepte Jésus comme Seigneur et Sauveur, la Bible déclare que nous sommes sauvés de façon « automatique ». Notre Salut est donc une réponse à notre conversion. Il ne semble donc pas dépendre de nos œuvres, mais de notre foi.  Ainsi, un chrétien peut-il perdre son Salut ?

 

More from chretienslifestyle

« Je ne m’entends pas avec ma famille »: 8 conseils pour retisser des liens

Les fondements d'une bonne entente familiale sont l'affection, la confiance, le partage,...
Read More

8 Comments

  • La question en elle même divise. Entre ceux qui diront « oui absolument » et ceux qui diront « mais pas du tout » Le point qui ne divisera personne est le suivant : cela s’adresse aux personnes ayant accepté Jésus comme Sauveur et Seigneur. Pour ma part, je pense que l’on peut perdre notre salut. (J’ai bien lu et pris en compte les réponses précédentes.) Je suis d’accord avec Rebecca quant au fait que le salut est un don gratuit de Dieu (Ephésiens 2:8-9) Mais ne méprisons pas ce cadeau. Ce serait comme recevoir un objet précieux et le placer sur une étagère où personne ne le verrait, et où, au fil du temps, il prendrait la poussière et tout le monde oublierait qu’il est là. Le salut ne consiste pas uniquement à « donner sa vie (son coeur) à Jésus » et puis continuer à vivre comme si de rien n’était. Si, ayant fait cet acte, je retourne à mon ancienne vie qui ne glorifie aucunement Dieu, je vais à l’église par routine, je ne passe pas de temps avec Dieu, c’est comme si je n’avais pas donné ma vie à Dieu (peut-être pire) Voici ce que nous dit Apocalypse 3:14-16 « Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu : Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. »
    Judas Iscariot ne suivait-il pas Jésus ? On peut supposer qu’il l’aimait, qu’il écoutait les paroles du maître, mais il avait un attachement trop important pour le monde. Il avait, en quelque sorte, l’assurance du salut, mais il l’a perdu premièrement de par sa trahison, deuxièmement parce qu’il n’a pas demander pardon à Dieu. Et quand bien il l’aurait fait, il aurait du changer complètement d’attitude vis-à-vis du monde.
    « Puis il dit à tous : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive » (Luc 9.23) Combien de personnes ayant lâché la main de Dieu connaissons nous ? Si elles ont complètement tourner le dos à Dieu, Dieu dans sa justice leur tournera le dos au moment du jugement.
    Donc oui, je pense qu’on peut perdre son salut

  • Dieu nous a sauvés et réconciliés avec Lui-même mais il n’est pas réconcilié avec nos péchés! Après nous avoir sanctifiés par Sa grâce, Il attend de notre part de la bonne volonté et les oeuvres qui le manifestent (Jacques 2, 20-24). L’appel de Dieu inclut un cheminement (Mat.16, 24). Il est donc de notre responsabilité de mettre en oeuvre notre salut (Phil. 2, 12-13). Si une fois conscients de la grâce et de l’oeuvre de Dieu dans nos coeurs, nous persistons dans nos péchés, oui, nous pourrions perdre notre salut (Hébreux 10, 26-27). Gardons-nous de nous contenter d’un esprit contentieux et passif sans pour autant nous placer sous un faux joug mosaïque. Sans la sanctification, nul ne verra le Seigneur (Hébreux 12, 14).

    • Meme le meilleur chretien pèche apres avoir recu son salut , si on perdait le salut quand ont a pechè, alors il n y aura pas grand monde au ciel.

      • Mais cela ne signifie pas que l`ont va bagatelliser ou pratiquer le pèchè volontairement.
        Au contraire a cause de l`amour que Dieu nous a montrè et sa grace tant manifestèe, nous ferons tout pour soumettre notre coeur à Lui obeir.

  • Dieu nous a sauvés et réconciliés avec Lui-même mais il n’est pas réconcilié avec nos péchés! Après nous avoir sanctifiés par Sa grâce, Il attend de notre part un acte de volonté (Jacques 2, 20-24) ainsi qu’un cheminement à ses côtés (Mat. 16, 24). Il s’agit de mettre en oeuvre notre salut (Phil. 2, 12-13). Si une fois conscients de la grâce et de l’oeuvre de Dieu dans nos vies, nous persistons dans nos péchés, oui, nous pourrions perdre notre salut (Hébreux 10, 26-27). Gardons-nous de nous contenter d’un esprit religieux et passif sans pour autant nous placer sous un faux joug mosaïque. Car sans la sanctification, nul ne verra le Seigneur (Hébreux 12, 14).

  • Le salut est le don Gratuit de Dieu pour nous ses enfants. Nous n’avons rien fait pour le mériter Et Dieu ne reprends pas ce qu’il nous donne de plein coeur.

  • Si un chrétien pouvait perdre son salut, cela voudrait dire que le sacrifice de Jésus à la croix n’est pas suffisant pour purifier de TOUT péché : quelle hérésie !
    par ailleurs, « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie ETERNELLE » (Jean 3:16) et également : »Dieu nous a donné la vie ETERNELLE, et cette vie est dans son Fils Jésus Christ » (1 Jean) : si la vie que Dieu nous donne lorsque nous acceptons Jésus est ETERNELLE, cela veut dire qu’elle n’est pas provisoire … et que nous passerons l’éternité avec lui sans avoir à craindre de perdre notre salut !
    alors oui, nous péchons, mais « nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le Juste » (1 Jean)
    En possession d’un tel salut, consacrons notre vie à glorifier notre merveilleux Dieu Sauveur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *