Sexualité et spiritualité: faut-il concilier les deux ?

couple-bed

Parce que les valeurs morales et les normes que prône la société moderne sont aux antipodes des exigences bibliques, penchons-nous sur la question de la sexualité. Si le sujet reste encore tabou chez les chrétiens,  c’est bien parce qu’il existe encore aujourd’hui une grande ignorance que nous mettons sous le couvert de la  « sainteté », la  » pudeur  » et la « discrétion ». Dieu a donné à l’homme la capacité de nommer les choses, de se les approprier et de les assujettir. La sexualité en fait partie: c’est un don de Dieu. Or tout ce que nous ne parvenons pas à comprendre, à gérer et à soumettre, Satan s’en empare, l’utilise à son propre compte et le pervertit. Ainsi, comment rendre la sexualité  compatible avec notre foi   ?

Une société en mal de repères

Notre siècle est semblable au temps des Juges où chacun faisait ce qui lui semblait bon. Une société, où les lois de Dieu ne sont pas appliquées et respectées, connaît bien vite un déclin moral. Ainsi aujourd’hui, les hommes se laissent guidés par leur chair et finissent par se conduire de la manière la plus dépravée qui soit. Cela nous montre à quel point la loi de Dieu est bonne, sainte et bénéfique en tous points pour l’homme. Loin de nous rendre esclaves, elle met des barrières à notre nature charnelle, et nous préserve de bien de travers. L’instinct sexuel est une pulsion extrêmement puissante. C’est donc un instinct à placer sous très haute surveillance. Dans notre  société de consommation, tout est fait pour que le ‘’moi’’ soit roi, et ne soit privé d’aucune frustration. Les publicitaires ont bien compris le potentiel énorme qui se cache derrière l’acte sexuel et l’utilisent sans vergogne. Pas un yaourt, pas un parfum , pas une voiture de luxe qui ne fasse appel à la sensualité et au plaisir, en vue d’attiser toujours plus l’intérêt du public. L’homme charnel, qui ne vit que pour satisfaire les convoitises de son cœur, ne se rend pas compte qu’en réalité, il tisse lui-même les chaînes qui serviront à le lier.  La bible nous recommande de nous ‘’abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l’âme »  (1 Pierre 2:11). On aurait tendance à penser que plus un désir est satisfait plus il s’apaise. C’est en fait tout le contraire, plus on le satisfait plus il est exigent, devient tyrannique et resserre autour de nous son étreinte.

La sexualité est un don de Dieu

L’intimité physique n’est pas un désir, ni même un acte comme un autre. On ne peut pas parler de la sexualité  à la légère, car le mariage est un acte institué par Dieu, donc sacré. L’intimité a pour but de réaliser l’unité et l’ amour d’un couple. La sexualité a été voulue par Dieu. Toutefois que l’on ne se trompe pas. Pour Dieu, les caractéristiques spirituelles doivent être placées en premier, le reste est secondaire.  Si vous choisissez votre partenaire avec pour critères des raisons purement matérielles ( belle voiture, grande maison, payer moins d’impôts) ou physiques ( sa poitrine, ses beaux yeux..) vous risquez d’être fortement déçus lorsque ces choses disparaîtront. C’est une chose que l’on sait mais qui est souvent négligé: nous devons placer la spiritualité en pole position dans nos critères de choix de partenaire. Lorsqu’un homme et une femme se marient, ils créent un lien spirituel fort. Ils se donnent mutuellement et pour la vie. L’intimité physique concrétise ce lien, en leur apprenant à voir au-delà de leur propre personne.

Les points communs entre spiritualité et sexualité

Dans la Bible, le terme qui exprime l’intimité physique est ladaat: en hébreux (connaître). On retrouve cette expression dans le verset suivant:

« Et Adam connût sa femme Eve, et elle conçut et eut un enfant. » Genèse 4-1.

Connaître ne suppose pas uniquement l’acte physique, mais aussi l’union émotionnelle complète entre deux êtres. L’intimité physique en tant qu’union de deux partenaires, peut ainsi être comparé à notre foi en tant qu’union entre nous et Dieu. Lorsque la Bible nous parle de connaître Dieu, elle utilise ce même mot ladaat. L’utilisation du même terme donne un aperçu de la valeur et de la grandeur que Dieu confère à la sexualité !

Et la sexualité en dehors du mariage ?

Lorsqu’une société devient exhibitionniste et permissive, la spécificité du mariage est automatiquement  atteinte. Comment, au milieu de l’agression d’images chocs que nous subissons, se préserver d’une mauvaise conception de l’amour ? Dieu a honoré le mariage et exige que nous en  fassions autant ! Notre mariage est honoré lorsque Dieu est au milieu: voilà le secret d’un mariage heureux, fort et béni. Par contre, en dehors du mariage, la sexualité  n’est que frustration car elle ne conduit pas totalement à cette unité. Les hommes et les femmes friands d’aventures sans lendemain, d’adrénaline et de sensations fortes sont victimes d’illusions trompeuses. Ils sont au fond d’eux très malheureux, car en réalité, ils aspirent désespérément à cette unité profonde avec Dieu, que leurs aventures amoureuses ne leur procureront jamais. Même dans les relations durables et le concubinage qui pullulent aujourd’hui, cet état n’est pas atteint, car il y a toujours l’option de la séparation facile. Or dans le mariage, cette option n’existe pas.

1+1 =3

Bien des lits conjugaux ne sont pas exempts de souillure ! Tout ce que nous introduisons dans notre chambre sous l’étiquette ‘’Intimité: ne pas frapper’’ ou ‘’Vie privée: allez-vous en !’’ n’est pas forcément gage de sainteté aux yeux de Dieu. Dans l’intimité physique du couple, il n’y a pas deux mais trois personnes ! Hé oui, Dieu est le premier à être concerné dans l’affaire, et il est heureux qu’il en soit ainsi. Cela ne veut pas dire qu’en tant que chrétiens, il nous faille avoir une image arriérée et stéréotypée de l’amour physique ( réservé uniquement pour concevoir etc..); d’ailleurs le Cantique des cantiques qui a causé bien de soucis à quelques religieux est là pour nous prouver le contraire ! Dieu est l’être le plus romantique qui soit !  Il nous a toujours laissés libres, mais c’est une liberté surveillée ! L’intimité physique, comme tous les domaines de notre vie, doit elle aussi obéir à des règles divines et non à des innovations ou  fantasmes malsains. Fantasmer, c’est passer à côté de ce que Dieu veut nous communiquer de Lui au travers de cet acte. L’excès dans ce domaine dénature la relation et la rend égocentrique. C’est pourquoi, même dans le mariage, l’équilibre est essentiel.

Que votre sexualité glorifie le Seigneur

Voilà pourquoi nous devrions faire de notre sexualité un acte qui réjouit le cœur de Dieu. Le mariage est une union sacrée qui nous élève vers l’unité avec le Divin. L’amour physique lie deux êtres et crée un lien éternel. Paul nous dit que celui qui va avec la prostituée ne fait qu’un avec elle (1 Corintiens 6 :15). Quand vous papillonnez de partenaire en partenaire, vous ne vous édifiez pas, au contraire, vous fragmentez votre âme en morceaux. Alors oui, sexualité et spiritualité ne sont pas juste compatibles mais elles sont absolument indissociables pour celui qui veut donner à son couple force, puissance et l’élan spirituel nécessaires au bonheur d’être deux, selon la perspective originelle de Dieu.

 

Article de la prophétesse Faty Eriollah

 

More from chretienslifestyle

Rendez-vous le 1er octobre pour découvrir EWOG TV, une émission pour les femmes chrétiennes !

Nous avions il y a quelques temps de cela, interviewé la soeur...
Read More

1 Comment

  • J’ai beaucoup aimé cet message car sa m’à donnée plus de ressources pour pouvoir consignés mon entourage. Je suis une jeûne étudiante chrétienne Catholique qui a donné sa vie à Jésus depuis sa naissance, ma vie d’aujourd’hui se forme sur les concepts des lois de DIEU, chaque jours je m’intéresse aux écrits Bibliques en lisant la BIBLE, et d’autre recherche afin d’accroître mes connaissances sur notre Créateur, car ma foie pour lui est plus important que tout. Merci beaucoup à vous pour se message je partagerai le lien afin de toucher d’autre coeur. Que DIEU TOUT PUISSANT VOUS BÉNISSE ET VOUS DONNE L’INTELLIGENCE DE TOUJOURS ÉCRIRE COMME SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *