Ce que la Bible nous dit sur le paradis

paradis

Lieu mythique et utopique pour certains, mensonge religieux  pour d’autres,  le paradis au même titre que l’enfer, est source de beaucoup d’interrogations. Peu osent enseigner sur le sujet, tant il apparaît  délicat. Pourtant, la notion de vie éternelle est loin d’être  passée sous silence dans la Bible . Alors à quoi ressemble le paradis  légendaire ? Pourrons-nous tous y aller ?  Comment faire pour en hériter ? Voici tout ce que la Bible nous en dit.

Un peu de culture

Le mot « paradis » vient du  latin ecclésiastique paradisus, issu du grec ancien  parádeisos  qui signifiait « enclos pour animaux ». Ce terme fut utilisé lors de la traduction de la bible en grec, pour désigner le jardin Eden. Retrouvé pour la première fois chez Xénophon, il va au fil du temps adopter les sens qu’on lui connait aujourd’hui. Si nous ouvrons le dictionnaire Larousse, le mot « paradis » est définit comme « un  lieu ou séjour délicieux et enchanteur » mais aussi comme un  » état de bonheur dont jouissent les âmes des justes, auprès de Dieu après la mort ».  Au sens large,  le concept de paradis est présent dans presque toutes les religions, y compris polythéistes.

Qu’est-ce que le paradis ?

De la même façon qu’il y a un endroit pour ceux qui sont perdus, il y a aussi un lieu pour ceux qui sont sauvés.  Mais avant d’aller plus loin, il est importer de différencier trois termes que beaucoup recouvrent sous  le mot ciel, qui sont le jardin d’Eden,le paradis ou les cieux et enfin la Nouvelle Jérusalem.

  • Le jardin d’Eden est le tout premier lieu évoqué dans la Bible dans le livre de la Genèse, dans lequel vivaient  Adam et Eve. Contrairement à ce que beaucoup pensent, ce jardin était non pas céleste mais terrestre.
  • Le paradis (ou les cieux) est la demeure actuelle de Dieu et des êtres célestes (comme les anges ou les 24 vieillards), ainsi que des morts en Christ.  Il peut également désigner le lieu dans lequel vivront   les chrétiens à la fin du millénium (cf. Article sur la fin des temps).
  • La Nouvelle Jérusalem  est quant à elle la Nouvelle terre sur laquelle les sauvés vivront pour l’éternité.

Le paradis est inévitablement lié à la vie après la mort. Bien plus qu’un lieu merveilleux, c’est un état de bonheur parfait et de plénitude réservé  aux âmes que Dieu aura sauvées.  Même si ce mot n’apparaît pas dans l’Ancien Testament, il est utilisé par Jésus lui-même dans le  Nouveau Testament:

« Amen je te le déclare : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le paradis. » Luc 23:42

Où se trouve-t-il ?

Comme expliqué précédemment, le paradis du jardin d’Eden était situé sur terre (certains pensent qu’il se trouvait au Proche Orient). Nous retrouverons  ce paradis terrestre  avec la Nouvelle Jérusalem, comme expliqué en Apocalypse 21:1:

« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer n’existait plus. Je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem[…] »

A quoi cela ressemble ?

A quoi ressemblera le paradis ? Il faudra y être pour le découvrir ! Mais nous pouvons nous baser sur la description du jardin d’Eden pour l’imaginer. La Nouvelle Terre sera verdoyante, les animaux y vivront en liberté et les hommes ne pourront plus commettre  de mal. Le péché,la méchanceté, les maladies, la souffrance, la mort et toutes les conséquences du péché n’existeront plus. Dieu offrira la vie éternelle à tous. L’unité et la paix régneront. Les humains pourront profiter pleinement des merveilles de la nature. De nombreux versets d’Esaïe décrivent ce qui nous y attend:

– «Ils bâtiront des maisons et les habiteront ; ils planteront des vignes et en mangeront le fruit. Ils ne bâtiront pas des maisons pour qu’un autre les habite, ils ne planteront pas des vignes pour qu’un autre en mange le fruit ; car les jours de mon peuple seront comme les jours des arbres, et mes élus jouiront de l’œuvre de leurs mains. Ils ne travailleront pas en vain, et ils n’auront pas des enfants pour les voir périr ; car ils formeront une race bénie de l’Éternel, et leurs enfants seront avec eux. » (Ésaïe 65:21-23)

–  « Le loup et l’agneau paîtront ensemble ; le lion, comme le bœuf, mangera de la paille, et le serpent aura la poussière pour nourriture. Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte » (Ésaïe 65:25)

– « Alors s’ouvriront les yeux des aveugles, s’ouvriront les oreilles des sourds ; alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet éclatera de joie. Car des eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux dans la solitude. » (Ésaïe 35.5-6 )

La conscience humaine ne peut imaginer un lieu d’une telle perfection ! Néanmoins, les quelques descriptions que la Bible nous offre  présentent un lieu merveilleux et exceptionnel qu’il ne faudra pas manquer !

Quelles sont les activités qui s’y font ?

La Nouvelle Jérusalem ou le paradis biblique est un lieu spirituel avant d’être  matériel !  Romains 14:17 déclare que  « le royaume de Dieu n’est pas manger et boire, mais justice, et paix, et joie dans l’Esprit Saint ». C’est donc un lieu  où les êtres célestes ont pour principale activité de louer et d’adorer Dieu.  C’est pourquoi beaucoup se trompent en pensant aller au paradis pour mener la belle vie. Il est vrai que notre quotidien y sera exceptionnel, mais  il se résumera principalement à passer du temps avec Dieu ! Néanmoins, la Bible évoque qu’il y aura différentes demeures  (Jean 14:2), ainsi que des temps de festivités (Luc 22:18). Les noces de l’Agneau post-enlèvement peuvent en témoigner. Luc 22:30 évoque les grands buffets qui attendent les sauvés, mais aussi le fait qu’ils pourront rencontrer certains personnages bibliques (Matthieu 8:11).

Conserverons-nous le même corps ?

Notre corps terrestre n’est pas capable de supporter la sainteté de Dieu, c’est pourquoi au ciel, tous ont été (ou seront) dotés d’un nouveau corps. L’apôtre Paul parle de corps célestes ou glorieux en Philippiens 3:21:

« qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire »

Au paradis, nous recevons donc un corps éternel, tout en conservant notre identité propre.

Comment être sûr d’hériter du ciel ?

Beaucoup pensent qu’il suffit d’être une bonne  personne pour hériter du paradis. Pourtant, la Parole de Dieu insiste sur le fait que nous sommes sauvés non pas par nos actes, mais par notre foi en Jésus. Il faut ainsi se repentir, accepter Jésus comme Seigneur et Sauveur et vivre dans la sanctification au quotidien, afin de développer sa relation avec Dieu.  Aller au paradis est bien plus compliqué qu’il n’y parait. C’est un lieu de sainteté. Ne pourront y vivre que ceux qui seront déjà habitués à   ces principes de sanctification. La vie sur terre n’est ni plus ni moins qu’une préparation à la vie céleste.

Le paradis: notre unique objectif ?

Le paradis ? Beaucoup en rêvent. Pourtant, le fait de vivre sa foi en ayant cet unique objectif peut donner l’impression d’une relation intéressée. Aimez-vous le Seigneur  pour ce qu’Il est ou pour ce qu’Il peut vous offrir ? C’est une question qu’il faut se poser au quotidien. En effet, nous de devons pas suivre Dieu par peur d’aller en enfer, mais par amour véritable pour Lui.

« La vie éternelle, qu’ils te connaissent seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » Jean 17:3

 

Nul ne peut imaginer véritablement ce à quoi ressemble le paradis. Comme dit en 1 Corinthiens 2:9 «ce sont des choses que l’oeŒil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues». Mais une chose est sure: il ne faut pas le rater ! Ainsi, faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour être sauvés. Une fois dans la Nouvelle Jérusalem, nous réaliserons que  tous les sacrifices sur terre en valaient la peine !

More from chretienslifestyle

Des traducteurs de la Bible assassinés par des militants au Moyen-Orient

Selon l'association de traduction Wycliffe, quatre traducteurs de la Bible auraient été assassinés...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *