Sexualité: 5 mensonges à bannir de vos pensées !

couple-lit

Parler de sexe chez les chrétiens ? Au grand jamais, c’est un tabou ! Et les sujets tabous entraînent  malheureusement beaucoup d’idées reçues et de conceptions bien éloignées de la réalité. C’est le cas de la sexualité ! Il est temps de mettre des mots sur le sujet et de défaire les préjugés qui l’entourent ! Voici 5 mensonges sur la sexualité à bannir de ses pensées.

1)Dieu déteste la sexualité

L’une des premières conceptions erronées qu’il vous faut abandonner est le fait de croire que  Dieu n’aime pas la sexualité ! Comment Dieu pourrait-Il haïr quelque chose dont Il est à l’origine ? L’un des premiers commandements donné à Adam et Eve fut de se reproduire (Genèse 1:28).  La sexualité est un acte d’union, entre deux personnes qui ne font déja qu’un par les liens du mariage. Dieu n’est absolument pas contre la sexualité, mais  Il  l’a encadré afin qu’elle soit pour ses enfants, une source de bonheur et non de malédiction. Dans les plans divins, la sexualité  ne concerne que les couples mariés. Pourtant, le monde a bafoué ce principe et aujourd’hui, le sexe est devenu  source de bons nombres de dérives. La meilleure sexualité qui soit, est celle prônée par la Parole de Dieu. Elle se pratique dans le lit conjugal, entre deux âmes dont l’union est reconnue parle Seigneur.

2)Il faut tester son partenaire avant de s’engager

La sexualité n’a pas à se soumettre à un test ! Lorsque vous vous rendez dans un magasin, avez-vous la possibilité de tester tous les objets avant de les acheter ? Lorsque vous allez au restaurant, pouvez-vous demander au serveur de vous faire goûter un plat avant de le commander ? Bien sur que non. Alors pourquoi vouloir tester son partenaire ? Avant de s’engager avec une personne, vous devez apprendre à la connaître  psychologiquement et spirituellement. Cette personne doit aussi vous plaire un minimum physiquement. Mais la Bible ne nous demande pas de connaître cette personne dans l’intimité; bien au contraire, elle l’interdit.

3)Les hommes ne pensent qu’au sexe

Beaucoup de femmes, déçus par l’attitude de certains hommes, les mettent tous désormais dans le même panier. Ainsi est né le préconçu suivant: la gente masculine ne pense qu’au sexe.  Mais cette définition des hommes est-elle biblique ou mondaine ? Un homme chrétien qui a décidé de suivre Jésus de tout son coeur correspond-t-il à cette conception ? Nous devons arrêter de faire de  cas particuliers une généralité. Non, tous les hommes ne pensent pas qu’au sexe, et nous aimons croire que c’est encore moins le cas chez les hommes chrétiens ! Si vous partez de cette supposition, vous créez volontairement une barrière entre vous et les hommes et prenez les risques de finir seule, par  peur de l’engagement.    Sachez mesdames, que si vous  faites le choix d’épouser un homme selon le coeur de Dieu, vous faites le choix d’épouser  un homme distingué, qui vit non selon les conceptions du monde mais selon les commandements divins.  Un homme en Christ ne pense pas qu’au sexe, et nous osons espérer que même dans le monde, certains hommes ne pensent pas qu’à cela !

4)La sexualité n’a pour but que la procréation

Un livre de la Bible vient totalement détruire ce préconçu: les  Cantiques des Cantiques ! Si la sexualité et la procréation sont intrinsèquement liées, tout acte sexuel n’a pas pour but la procréation. D’ailleurs, la femme n’est féconde que quelques jours par mois, ce qui montre bien que la sexualité a une existence en dehors de la procréation. La sexualité, en dehors de la procréation, est un lieu d’expression privilégié et d’approfondissement de l’amour conjugal. Proverbes 5 :18 déclare à ce sujet: « Fais ta joie de la femme de ta jeunesse biche des amours gazelle pleine de grâce. Sois en tout temps enivré de ses charmes, sans cesse épris de son amour ». Oui, Dieu souhaite que nous nous reproduisions et que nous ayons des enfants. Mais Sa volonté est aussi de voir l’amour d’un couple s’exprimer de toutes les façons qui soient, et cela passe aussi par la sexualité.

5)Si sur le plan sexuel ça ne va pas, alors rien ne va.

La sexualité n’est en rien le fondement d’un couple. Lorsque vous entrez dans les voies du mariage, vous avez normalement épousé votre partenaire sans le (ou la) connaître sur le plan sexuel. Ainsi, comment pourrait-il devenir un objet de discorde voire de divorce au sein d’un couple chrétien  ? Il nous faut aborder un regard divin sur nos relations et laisser les préconçus mondains à ceux qui ne croient pas en Jésus. Vous n’avez pas épousé votre partenaire pour une unique satisfaction sexuelle, alors apprenez à relativiser vos petits soucis intimes. Si vous rencontrez des problèmes sur le plan sexuel, communiquez, trouvez des arrangements, faites des concessions, et surtout priez ! Et oui, Dieu a la réponse à tous nos problèmes, peu importe leur nature !

More from chretienslifestyle

La chanteuse Adele compare Beyoncé… à Jésus-Christ !

Quand il s'agit de blasphémer, les peoples sont loin d'être les derniers...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *