Sexualité: 5 mensonges à bannir de vos pensées !

Parler de sexe chez les chrétiens ? Au grand jamais, c’est un tabou ; et bien malheureusement, les sujets tabous entraînent beaucoup d’idées reçues et de conceptions bien éloignées de la réalité. C’est le cas de la sexualité ! Il est temps de mettre des mots sur le sujet et de défaire les préjugés qui l’entourent ! Voici 5 mensonges sur la sexualité à bannir de ses pensées.

1)Dieu déteste la sexualité

L’une des premières conceptions erronées qu’il vous faut abandonner est le fait de croire que Dieu n’aime pas la sexualité ! Comment Dieu pourrait-Il haïr quelque chose dont Il est à l’origine ? L’un des premiers commandements donné à Adam et Eve fut de se reproduire (Genèse 1:28). Les relations sexuelles sont des actes d’union entre deux personnes qui ne font déjà qu’un par les liens du mariage. Dieu n’est absolument pas contre la sexualité, mais Il l’a encadrée afin qu’elle soit pour ses enfants, une source de bonheur et non de malédiction. Dans les plans divins, la sexualité ne concerne que les couples mariés. Pourtant, le monde a bafoué ces principes. La meilleure sexualité qui soit est celle prônée par la Parole de Dieu. Elle se pratique dans le lit conjugal, entre deux âmes dont l’union est reconnue par le Seigneur.

2)Il faut tester son partenaire avant de s’engager

La sexualité n’a pas à se soumettre à un test ! Lorsque vous vous rendez dans un magasin, avez-vous la possibilité de tester tous les objets avant de les acheter ? Lorsque vous allez au restaurant, pouvez-vous demander au serveur de vous faire goûter un plat avant de le commander ? Bien sur que non. Alors pourquoi vouloir tester son partenaire ? Avant de s’engager avec une personne, vous devez apprendre à la connaître psychologiquement et spirituellement. Cette personne doit aussi vous plaire un minimum physiquement, mais la Bible ne nous demande pas de connaître cette personne dans l’intimité, bien au contraire. Elle l’interdit.

3)Les hommes ne pensent qu’au sexe

Beaucoup de femmes, déçues par l’attitude de certains hommes, les mettent désormais tous dans le même panier. Ainsi est né le préconçu suivant : la gent masculine ne pense qu’au sexe. Cette définition des hommes est-elle biblique ou mondaine ? Un homme chrétien qui a décidé de suivre Jésus de tout son coeur correspond-t-il à cette conception ? Nous devons arrêter de faire de cas particuliers une généralité. Non, tous les hommes ne pensent pas qu’au sexe, et nous voulons croire que si c’est le cas, les hommes chrétiens constituent l’exception qui confirme la règle ! Adopter cette façon de penser, c’est se créeer volontairement une barrière entre vous et les hommes et prendre le risque de finir seule, par peur d’être déçue. Sachez mesdames, que si vous  faites le choix d’épouser un homme selon le coeur de Dieu, vous faites le choix d’épouser un homme qui vit non selon les principes du monde, mais selon les commandements divins, un homme qui saura pratiquer l’abstinence à vos côtés.

4)La sexualité n’a pour but que la procréation

Un livre de la Bible vient totalement détruire ce préconçu : les  Cantiques des Cantiques ! Si la sexualité et la procréation sont intrinsèquement liées, tout acte sexuel n’a pas pour but la procréation. D’ailleurs, la femme n’est féconde que quelques jours par mois, ce qui montre bien que la sexualité n’est pas uniquement pratiquée en vue de procréer. Proverbes 5 :18 déclare à ce sujet: « Fais ta joie de la femme de ta jeunesse biche des amours gazelle pleine de grâce. Sois en tout temps enivré de ses charmes, sans cesse épris de son amour ». Oui, Dieu souhaite que nous nous reproduisions et que nous ayons des enfants. Mais Sa volonté est aussi de voir l’amour d’un couple s’exprimer de toutes les façons qui soient, aussi bien par des moments de tendresse et de complicité que lors de relations conjugales.

5)Si on ne s’entend pas sur le plan sexuel, notre relation est vouée à l’échec.

La sexualité n’est en rien le fondement d’un couple. Lorsque vous entrez dans les voies du mariage, vous avez normalement épousé votre partenaire sans le (ou la) connaître sur le plan sexuel. Ainsi, comment la sexualité pourrait-elle devenir un objet de discorde voire de divorce au sein d’un couple chrétien ? Vous n’avez pas épousé votre partenaire en vue d’être uniquement satisfait sur le plan sexuel. Néanmoins, il se peut que vous rencontriez des problèmes sur ce plan. En matière de sexualité, vous pourrez toujours trouver des solutions à vos problèmes en discutant avec votre conjoint, mais aussi en passant du temps dans la prière. Oui, Dieu a la réponse à tous nos problèmes, peu importe leur nature !

More from chretienslifestyle

Ayesha Curry: « J’évangélise à ma façon. Je le fais par mon attitude ! »

La femme du célèbre basketteur américain vient tout juste de lancer son...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *