Les dessins animés et programmes pour ados: un danger pour nos enfants ?

enfant-télévision

Selon un sondage IFOP, près de 60% des français se déclaraient dépendants de leurs outils numériques. Que dire des générations Y et Z qui ont grandi en même temps que le développement des écrans ? Smartphones, télévisions, tablettes, consoles, nos enfants y passent des heures et des heures ! Tant qu’ils sont devant leurs dessins-animés, rien de grave affirmons-nous ! Mais ces fameux programmes pour enfants devant lesquels nous les laissons se prélasser sont-ils vraiment inoffensifs ?

Les dessins animés ne sont plus ce qu’ils étaient. Combien d’entre nous avons déjà fait ce malheureux constat ? Fini Princesse Sarah, les héros Disney ou les joyeux personnages de Midi les zouzous. Robots, forces surnaturelles et gentilles sorcières ont envahit les programmes de nos enfants. Nous qui sommes responsables, savons faire la différence entre le bien et le mal et trouvons souvent ces dessins animés d’une absurdité déconcertante. Mais pour nos enfants, c’est une toute autre histoire ! Encore inoffensifs, ils ont tendance à s’immerger, s’imaginer et voyager et dans les univers que leurs présentent ces dessins animés. Leurs personnages favoris ? Ils s’y identifient et rêveraient d’être comme eux. Si l’on parlait de Winnie L’Ourson, ce serait une assez bonne nouvelle. Mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit d’un sorcier avec des supers pouvoirs ou d’une  jeune adolescente arrogante prête à tout pour être la fille la plus populaire du lycée ?

Le scandale des dessins animés Disney

Il a quelques années, émergeait le scandale des dessins animés Disney qui ne seraient pas aussi innocents qu’il n’y parait. Toutes sortes de théories circulent sur internet colportant les penchants de l’industrie Disney pour le satanisme, son culte de la sorcellerie, mais surtout sa fâcheuse habitude d’incorporer des images subliminales à connotation sexuelle. Nul besoin d’incorporer des exemples dans cet article, vous en trouverez bien assez sur Internet. Nous ne saurons affirmer si  ces images sont réellement  subliminales où si elles sont l’objet de la perversion de l’esprit de l’Homme. Cependant,  il est important de noter la déviance des dessins animés Disney depuis quelques années. Notez par exemple que naissait dernièrement la question d’introduire pour la première fois une princesse homosexuelle, la fameuse Elsa du dessin  animé à succès la  Reine des  neiges.

Sorcelleries et force des ténèbres

harry potter

L’une des caractéristiques évidentes des dessins-animés actuels et leur penchant pour l’occultisme et les forces surnaturelles. Sorcières, vampires, fées, sirènes, magicien: quel enfant n’a jamais rêvé d’avoir des pouvoirs magiques ou d’être une créature surnaturelle ? La saga à succès Harry Potter a inévitablement favorisé le développement de cette tendance. Les parcs d’attraction consacrés au jeune sorcier appelés les Harry Potter Studio Tour, font aujourd’hui  partie des parcs de loisirs les plus visités au monde ! Bien que d’apparence inoffensifs, nous ne devons pas négliger les dessous spirituels de ces dessins-animés. Nos enfants ne doivent pas s’affaler devant de tels programmes. Le risque: qu’ils finissent par se plaire dans ces univers sombres, qu’ils commencent à s’intéresser eux-même à la magie, et en quelques clics sur internet, qu’ils essayent de l’exercer en secret dans leur chambre… Pourquoi les laisser idolâtrer des  sorciers et  plonger dans l’univers ténébreux de ces  films ? Les enfants  ne voient malheureusement rien  qu’un combat entre le Bien et le Mal, dont triomphe bien évidemment le bien. Mais nous adultes, savons que la magie blanche n’existe pas et que les forces des ténèbres ne se combattent pas avec une simple baguette magique. Toute forme de magie est produite par des mauvais esprits. On ne combat pas les ténèbres par les ténèbres et donc la magie par la magie {2 chroniques 33:6; Lévitique 18:21). Tous ces dessins-animés n’ont qu’un seul but: promouvoir l’usage de forces surnaturelles magiques et valoriser l’occultisme auprès de jeunes consciences !

Les mangas

Les mangas, ce sont ces bande-dessinées japonaises tant adulées par les adolescents. One piece, Naruto,  Dragon Ball Z, vous en avez forcément entendu parlé ! Mais derrières ces personnages  asiatiques au traits caractéristiques,  se cachent une réalité toute autre. Voici quelques  synopsis,  personnages ou paroles qui devraient « faire tilt » chez les chrétiens.

Naruto: Dans ce manga, l’un des personnages surnommé Sasuké veut venger la mort de ses parents, assassinés par son grand frère qui a « vendu son âme ».[…] Sasuké  est rempli de haine et tente dans une scène de tuer son meilleur ami pour acquérir la puissance tant recherchée.
One Piece: Dans One Piece, le personnage  principale  du nom de Monkey  D. Luffy apparaît comme un jeune impertinent sympathique et joviale, qui adore faire des blagues. Son objectif: devenir un grand pirate. Et pour parvenir à ses fins, il a un atout de taille !  La consommation d’un « fruit du démon » a rendu  son corps élastique…

Pokémon: Ce manga très célèbre suit les aventures d’un jeune garçon nommé Sacha et de son fidèle compagnon Pikachu. Sacha voyage à travers le monde afin d’obtenir le grade suprême de « Maître Pokémon » et pour y parvenir, il capture et entraîne des Pokémon. Rien de bien alarmant, jusqu’à ce l’on s’intéresse à la signification du mot « Pokémon ». Pokemon est l’abréviation anglaise de « Pocket Monster »  qui signifie « monstre de poche » !

Death note: Light est un lycéen surdoué qui juge le monde actuel criminel, pourri et corrompu. Un jour, il ramasse par hasard un mystérieux cahier intitulé «Death Note». Le mode d’emploi de ce carnet indique que « la personne dont le nom est écrit dans ce cahier meurt ». D’abord sceptique, Light décide toutefois de tester le carnet et découvre que son pouvoir est bien réel. Il rencontre l’ancien propriétaire du Death Note, un dieu de la mort nommé Ryûk. Light va ainsi semer la mort pour le plus grand bonheur de ce Dieu. Il se sert du Death Note pour exterminer les criminels, éradiquer le Mal et se bâtir un monde parfait dont il sera le dieu.

Par ailleurs, les mangas regorgent de scènes sanglantes. Les enfants sont donc exposés à des scénarios dramatiques. Les scènes de vengeance sont également nombreuses et nous poussent à avoir de la sympathie envers celui qui a subi des souffrances. Cela sert de justification pour qu’il commette des actes de violence envers tous ses ennemis. Rassurez-vous, tous les mangas ne sont pas concernés. Néanmoins, cette sélection témoigne de la dangerosité de certains programmes  « pour enfants ».

Les séries pour adolescents

Posez-vous quelques minutes devant des chaînes comme Gulli ou Disney Channel et vous ciblerez rapidement le type de programmes que l’on veut ici évoquer. Il s’agit de ces séries à succès, qui nous plongent dans  les années collège ou lycée des personnages. On y suit souvent les histoires de jeunes ados, leur parcours scolaire, leurs amours et les petits problèmes propres à la puberté. Sauf que l’univers décrit n’a rien de très « catholique ». Ces jeunes sont en proie à la jalousie, la provocation verbale, la convoitise, les mensonges, la tromperie, les rumeurs, en somme tous ce que nos jeunes devraient fuir ! Les adolescents sont de façon générale très influençables et ont fortement tendance à vouloir reproduire  ce qu’ils voient dans ces programme. L’objectif: être adulé au sein de leur groupe d’amis, devenir la star du lycée, le beau gosse du collège ou la reine de la cour de récré.  Les valeurs partagées sont donc bien loin de celles qu’un chrétien se doit d’inculquer  à ses enfants.

Soyons des adultes attentifs et vigilants. Ne laissons pas nos enfants se poser devant des programmes dangereux pour leur spiritualité !




En tant que parents chrétiens, nous devons  éduquer nos enfants dans les voies de Christ. La Parole de Dieu déclare à ce sujet « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas. » Proverbes 22:6. Nous avons constater pour notre plus grande déception que la majorité des dessins animés d’aujourd’hui étaient dépourvus de valeurs et de moralité. Amitiés, gentillesse, partage,  et humanisme ont été snobés pour laisser place à la violence, la méchanceté, l’occultisme… Comment pouvons-nous donc en tant que parents, grandes sœurs, frères ou  oncles, laisser nos petits êtres sans défense s’affaler devant de tels programmes ? Il est important de faire un tri et de ne jamais laisser son enfant seul devant la télévision, même s’il s’agit d’une chaîne dite pour enfants !

More from chretienslifestyle

Interview: Esdras et Jonathan, les deux jeunes prodiges du groupe Mekaddishkem

"Paradisio", c'est le nom du dernier album du groupe Mekaddishkem, qui s'est...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *