Comment faire face aux épreuves et difficultés de la vie ?

souffrance

A la fin de sa vie, Paul dira «J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi.» (2 Thimothée 4:7). Le terme de «bon combat» peut paraître étrange. En effet, Jésus ne nous enseigne-t-il pas premièrement d’aimer, de tendre la joue gauche lorsque l’on nous frappe sur la droite ? Alors pourquoi combattre ? Contre qui et contre quoi ? De quel « bon combat » s’agit-il ?

Combats intérieurs et extérieurs

Nous passons tous par des épreuves, des difficultés, des moments de notre vie où l’on remet tout en cause. Et oui, les problèmes ne sont pas réservés qu’à ceux qui ne croient pas en Dieu. En cela, nous sommes tous appelés à combattre. Ces combats peuvent venir de l’extérieur (famille, amis, travail,), mais ils peuvent également venir de l’intérieur, de notre propre chair ! En effet, la Bible nous appelle à marcher dans la sanctification, sans péchés et en parfaite obéissance à l’Esprit. Or notre chair, elle, veut obéir aux règles de ce monde, aux plaisirs et tout à ce qui s’en suit.

Pourquoi le chrétien souffre-t-il ?

Pourquoi devons-nous mener des combats ? Pourquoi Dieu nous laisse-t-Il souffrir, nous, ses enfants ? Souvenons-nous de l’histoire de Job. Dieu n’est pas à l’origine de ces malheurs mais Il les permet car lors des combats:

  • nous apprenons à combattre, à tenir ferme, à persévérer;
  • nous nous tournons immédiatement vers Dieu et nous rapprochons de Lui;
  • Dieu nous test pour savoir quel est le niveau de notre foi, si nous lui faisons réellement confiance;
  • cela Lui permet de savoir si vraiment nous l’aimons, si nous allons abandonner ou si nous allons nous tourner vers lui;

Prenons pour exemple le combat de l’apôtre Paul. Rappel: au début de sa vie, Paul persécutait les chrétiens. C’est en se rendant à Damas pour accomplir cette mission que Jésus lui est apparu. Il se convertit alors immédiatement . Il fit par la suite plusieurs voyages dans tout l’Orient pour partager l’Evangile . Accusé de mensonges et de diviser les juifs, il fut cependant arrêté. Il finira sa vie emprisonné et mourra d’une certaine façon en martyr. Malgré ses arrestations et ses persécutions, Paul a continué de partager l’Evangile, d’où les nombreuses lettres adressées aux différentes Eglises que l’on retrouve dans la Bible. Il a ainsi mené le bon combat, contre lui même tout d’abord qui persécutait les chrétiens, puis contre ses opposants Juifs qui méprisaient son travail de missionnaire. Auriez-vous été capables de mener le combat de Paul ?

Aucune épreuve n’est trop difficile

Savez-vous que Dieu ne nous laisse jamais mener un combat que nous ne sommes pas capables de gagner ? Premièrement, gardez en tête qu’il y a toujours pire situation que la nôtre. Qu’en serait-il si vous étiez persécutés pour votre foi ? Si l’on vous forçait à renier Christ sous peine de mort ? Il y a toujours plus grand combat que le notre ! Dieu adapte les épreuves à chacun d’entre nous. Ce qui nous parait insurmontable, trop dur, impossible à dépasser ne l’est pas ! Ce sont des pensées que le diable met en nous pour que nous renoncions et abandonnions. A vous de rappeler à Satan qui se tient à vos côtés. Qui combat pour vous ? N’oubliez pas que celui qui est en vous est PLUS GRAND que celui qui est dans le monde ! Dieu vous abandonnerait-il dans la détresse ? Au grand jamais ! Sa fidélité demeure en toutes circonstances ! Combien de fois vous a-t-on répété qu’il est le Dieu de l’impossible, que ce que la main de l’homme ne peut accomplir, Lui le peut ? Sachez vous aussi mener le bon combat en prenant le bon soldat à votre côtés: CHRIST !

Les armes pour combattre

Face aux épreuves, Dieu ne nous laisse pas seul ! Il a nous a donné des armes pour mener le bon combat:

1. La vérité pour ceinture.

2. La cuirasse de la justice.

3. Les chaussures du zèle que procure l’évangile de paix.

4. Le bouclier de la foi.

5. Le casque du Salut.

6. L’épée de l’Esprit qui est la parole de Dieu.

    En résumé, à votre tour «Revêtez-vous de toute l’armure de Dieu, afin que vous puissiez tenir ferme contre les artifices du diable.» (Ephésiens 6:1). Sachez que nous sommes tous amener à combattre. Il s’agit de combattre le bon combat en se servant des armes que la Bible nous donne, mais aussi en faisant de Christ le chef de notre armée! Rappelez-vous aussi qu’il y a toujours une situation pire que la votre et que Dieu adapte les épreuves à ses enfants. Il ne vous donnera jamais un combat dont vous ne pourriez ressortir vainqueur. Enfin, comme le dit Paul, à la fin de tout combat, il y a une récompense: «Désormais la couronne de justice m’est réservée, le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement» (2 Thimothée 4:8).

Le plus grand combat que nous ayons à mener est la vie sur terre. Mais la récompense de ce combat est la vie éternelle aux côtés de Jésus. Restons donc affermis !

Photo: Shutterstock

More from chretienslifestyle

Aux Etats-Unis, le religieux est un business qui a rapporté près de 1000 milliards de dollars à l’Etat !

La religion est un véritable business aux États-Unis ! En témoigne une...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *