Interview: Pauline, future conseillère en image des femmes chrétiennes ?

pauline-toukoum

Cette année, les réseaux sociaux ont vu émerger de nombreux comptes sur la femme chrétienne. Parmi eux, Elegant Woman of God, une page facebook gérée par trois soeurs en Christ, dont Pauline Toukoum. Agée de 21 ans, la jeune femme est actuellement en BTS Managment des Unités Commerciales. Son objectif : travailler dans le monde du conseil et de la mode et, pourquoi pas, associer cela à sa spiritualité. Chrétiens Lifestyle a souhaité en savoir plus sur cette jeune chrétienne ambitieuse.

pauline-toukoum

Bonjour Pauline, peux-tu te présenter rapidement à nos lecteurs ?

Je m’appelle Pauline Toukoum, j’ai bientôt 22 ans et je suis actuellement en BTS MUC.

Peux-tu nous raconter brièvement comment tu as connu le Seigneur ?

En tant qu’africains, on a « tous » plus ou moins grandi dans des familles de tradition chrétienne. Ma grand mère est témoin de Jéhovah et j’ai grandi avec elle. Ma famille en France est aussi chrétienne. Malgré cela, on ne peut pas dire que j’étais chrétienne, parce qu’on ne le devient pas par alliance. Un jour, sur Twitter, je suis tombée sur le tweet d’une soeur qui parlait de Jésus. Je me suis tout de suite sentie interpellée et me suis dit que ce qu’elle disait était vrai. Quelques temps après, j’ai revu un autre tweet de la même soeur. Je suis allée voir son profil, et une phrase de sa biographie m’a particulièrement interpellée. Elle disait « J’ai crucifié ma vie sociale pour suivre Jésus ». Je me suis posée de nombreuses questions sur la signification de cette phrase. Et j’ai alors commencé à chercher Dieu. Puis un jour, je me suis rendue à une convention de la jeunesse. J’avoue que j’y allais simplement pour rencontrer des personnes, mais j’ai rencontré Jésus. Je me suis alors convertie et je me rappelle même de la date. Je suis chrétienne depuis le 25 octobre 2013.

Pourquoi avoir décidé de partager ta foi sur les réseaux sociaux ?

Parce que le monde a besoin d’entendre parler de Jésus. Sur Facebook et Twitter, je partage beaucoup de choses, mais je cible ce que je dis. Sur Facebook, étant donné que mes amis sont déjà chrétiens, je ne vais pas leur apporter les mêmes messages que sur Twitter, où je cible surtout les personnes qui ne sont pas encore converties.

Sur tes réseaux, on peut voir que tu te préoccupes beaucoup de la femme chrétienne. Quels sont les projets que Dieu t’a mis a coeur à ce sujet ?

J’ai pu remarqué que 60% des soeurs en Christ ne s’habillaient pas de façon décente. Après, il est vrai que ce n’est pas parce que tu portes un haut décolleté que tu n’aimes pas le Seigneur. Cependant, par notre habillement, on peux donner envie à quelqu’un de se convertir. C’est pourquoi il est important pour une femme chrétienne de savoir s’habiller. Je veux apprendre à la femme à prendre conscience de son identité en christ, de sa valeur et de ce que Dieu a mis en elle. Au niveau vestimentaire, je veux montrer que nous ne sommes pas comme les païennes. Quand je m’habille, je me demande toujours si je suis une chrétienne crédible.

Pourquoi ? Qu’est-ce qui te choque chez les femmes chrétiennes ?

Ce qui me choque le plus c’est les matières que certaines que certaines soeurs portent. Il y a des matières qui sont bien trop légères pour être portées. Parfois, on voit les sous-vêtements, ce n’est pas vraiment joli. Il y a aussi les robes courtes, assez décolletées… Ca ne me plaît pas trop. Et puis à l’Eglise, ce sont des sources de distractions pour les frères. Je pense que l’on peut tout à fait être en Christ et être élégante. On doit inspirer les païennes.

Selon toi, pourquoi les femmes ne sont-elles plus gênées par le fait de s’habiller de façon indécente ?

Elles ne sont pas gênées parce qu’elles ne savent pas qui elles sont. Elles veulent ressembler à tout le monde, suivre la mode… Sauf que la mode c’est comme une roue, elle tourne, elle passe, elle te prend et elle te fait tourner en rond. Si tu sais qui tu es, si tu sais ce qui est en toi, tu prendras toutes les dispositions pour être décente et élégante. Exemple: une princesse ne s’habillera jamais n’importe comment. Pour moi, c’est un problème d’identité.

Comment comptes-tu t’y prendre pour faire bouger les choses ?

Avec deux autres soeurs, on a crée une page sur laquelle on donne des conseils sur un peu tout: le style, la spiritualité, la vie… Mais il est vrai qu’il y a un moment où le virtuel devra rencontrer le physique. Mais c’est un projet qui doit être inspiré par le Saint-Esprit. Ce n’est pas moi qui impacte les soeurs, c’est le Saint-Esprit à travers moi. Mon projet est en train de prendre forme. Actuellement, je suis toujours en train de faire des recherches et de me documenter dessus.

Tu n’as pas peur des critiques et du regard des autres ?

Non. Je n’ai peur des critiques car c’est l’Esprit qui m’inspire. Il m’a donné la force pour toutes les choses qui viendront après, y compris le regard parfois méchant des autres. Même si certaines personnes m’insultent, je sais qu’un jour elle seront touchées et comprendront et que leur façon de penser n’était pas la bonne.

Y a-t-il des moments où tu as envie d’abandonner, de retourner dans le monde, d’adopter un style vestimentaire loin de celui que tu défends actuellement ?

Comme tout chrétien, il y a des moments où je me dis qu’il y a trop d’épreuves. Je suis parfois découragée mais je me dis que dans le monde ce serait pire. Alors je prends courage et je prie. En ce qui concerne mon style vestimentaire, je n’ai jamais eu envie de porter des vêtements indécents ou autres, parce que la mode du monde ne m’intéresse pas du tout. Il y a des limites que je m’impose à moi-même et je ne franchis pas la ligne. Et puis, quand je m’imagine porter tel ou tel vêtement, je me dis « non merci ».

Pour finir, quel message souhaiterai-tu faire passer aux soeurs en Christ ?

Ce matin, j’ai vu la publication d’une soeur qui disait qu’en tant que chrétienne, on devait être moche. C’est faux  ! On peut tout à fait être belle et élégante en s’habillant conformément à la Parole de Dieu et aux valeurs chrétiennes. Je veux dire aux femmes que ce n’est pas en montrant leur poitrine ou leurs cuisses qu’elles seront belles. L’élégance vient de la pudeur. Il ne s’agit pas forcément de mettre des soutanes ou des longues jupes, non. S’habiller correctement, ce n’est pas être moche. Ce n’est pas parce que je porte la même robe que Rihanna que je serais belle. Je serai sexy sans doute, mais dans ce cas, je vais attirer des hommes qui ne seront avec moi que pour ce que j’ai et non pour ce que suis.

Une tenue classique que tu conseillerais pour aller à l’église ?

La tenue que je portais dimanche dernier : une longue robe noire au manche ¾ qui arrive au niveau du genoux avec des escarpins rouges et un collant noir. Ou alors, une jupe basque taille haute, avec une blouse sans décolleté et des escarpins. Couvert… mais élégant !

pauline-toukouù

 

Vous pouvez retrouver la jolie Pauline sur twitter, facebook, instagram ou mais aussi sur la page Elegant woman of God qu’elle co-anime, entièrement dédiée au style et à l’élégance de la femme chrétienne !




More from chretienslifestyle

10 techniques utilisées par l’ennemi pour vous atteindre !

1 Pierre 5:8 déclare que "notre adversaire, le diable, rôde comme un...
Read More

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *