5 belles amitiés bibliques que l’on souhaiterait tous avoir dans la vie réelle !

amitie

Il existe trois types d’amour: l’amour agapé (entre nous et Dieu), l’amour eros (entre un homme et une femme) et l’amour philia qui nous intéresse ici en ce qu’il concerne l’amitié. L’amitié est une très belle relation dont beaucoup négligent la valeur. Néanmoins, la Bible regorge de merveilleuses histoires d’amitié très inspirantes, que nous rêverions tous d’avoir dans la vie réelle !

1)David et Jonathan

L’histoire de David et de Jonathan est de notre point de vue, LA plus belle histoire d’amitié de la Bible. La relation entretenue par les deux hommes fut si passionnelle que certains la méprennent en affirmant qu’ils étaient tous deux homosexuels. Nous savons cependant que c’était loin d’être le cas, en dépit de la profondeur de leur attachement. Encore jeune, David fut amené à la cour et élevé auprès de Saül. Jonathan, le fils aîné de ce dernier, développa dès lors une forte relation avec David:

« Or, dès que David eut fini de parler à Saül, Jonathan s’attacha à David et l’aima comme lui-même. Ce jour-là, Saül retint David et ne le laissa pas retourner chez son père. Alors, Jonathan fit alliance avec David, parce qu’il l’aimait comme lui-même. Jonathan se dépouilla du manteau qu’il portait et le donna à David, ainsi que ses habits, et jusqu’à son épée, son arc et son ceinturon. » (1 Samuel 18)

Jonathan appréciait tellement David qu’il n’hésita pas à le protéger des attaques de son propre père. L’hébreu dit exactement qu’il l’aima comme son âme, ce qui témoigne du caractère passionnel de leur amitié. Si l’amitié de David et Jonathan est restée célèbre, c’est aussi parce que sa fin est tragique: David doit fuir devant la fureur de Saül et les deux amis se séparent. Cette séparation est émouvante car la Bible souligne la tristesse intense de chacun. Lorsque David apprend la mort de Jonathan, au début du second Livre de Samuel , le roi est infiniment triste. Il est déchiré par la mort de son ami et prononce cet éloge funèbre: «Jonathan, par ta mort je suis navré, j’ai le cœur serré à cause de toi, mon frère Jonathan. Tu m’étais délicieusement cher, ton amitié m’était plus merveilleuse que l’amour des femmes». L’amitié de David et Jonathan fut une amitié sacrificielle dont l’importance fut placée au dessus même de l’amour eros (entre un homme et une femme).

2)Jésus et Jean

L’un des disciples qui eut une relation privilégiée avec Jésus, fut sans aucun doute Jean. Rien n’altérera leur amitié, pas même la jalousie de certains disciples. En effet, la Bible déclare que Jean fut celui qui dormait sur la poitrine du Seigneur (Jean 13:23). Jésus considérait tous les disciples comme ses amis, mais la seule personne dont la Bible précise qu’il aimait fut Jean. Les dernières paroles de Jésus témoignent d’ailleurs de la puissance de leur amitié:

Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple : « Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui.” (Jean 19:26)

A l’agonie, Jésus a demandé à Jean de prendre soin de sa mère et à celle-ci de l’’accepter comme son propre fils, l’intégrant de fait dans sa propre famille.  Trois femmes et un seul homme avaient eu le courage de se rendre au pied de la croix, ce qui montre que Jésus occupait une place particulière dans le cœur de Jean. D’ailleurs, dans la majorité des représentations artistiques de la Cène, Jean est assis au côté de Jésus, sa tête reposant souvent sur son torse. Cette amitié n’était en rien superficielle et a su demeurer la même dans les bons mais aussi dans les mauvais moments !

3)Paul et Barnabas

Au début du livre des Actes, la Bible évoque la naissance des toutes premières assemblées. C’est dans ce contexte que nous entendons parler pour la première fois de Barnabas, l’un des compagnons d’oeuvre de l’apôtre Paul. Barnabas était un cypriote du nom de Joseph. Après sa conversion, il se rendit à Jérusalem. Là, les apôtres témoins de sa croissance spirituelle le surnommèrent Barnabas, qui signifie «fils de consolation». Le chemin de Paul et de Barnabas se croise lorsque Paul décide d’aller voir les disciples. Ces derniers cependant ne savaient pas qu’il s’était converti et avaient en tête sa conduite avant sa conversion. Paul fut alors profondément affligé, mais Barnabas se conduit envers lui comme un véritable ami. Plein de sollicitude fraternelle, il prit Paul pour le présenter aux disciples et fit en sorte qu’il soit bien accueilli (Actes 9:27). À Antioche, il se créa une amitié profonde entre Barnabas et Paul. Ils travaillèrent ensemble au développement des toutes premières assemblées chrétiennes. Leur collaboration dura pendant de nombreuses années. Si Barnabas avait jugé Paul sur son passé, tous deux n’auraient jamais pu évangéliser et réaliser la si merveilleuse oeuvre que le Seigneur leur avait confiée.

4)Ruth et Naomi

Le livre de Ruth raconte l’histoire de deux femmes, Noémi et sa belle-fille Ruth, veuves, qui se sont soutenues dans leurs malheurs. Ruth est l’un des plus bel exemple de fidélité et d’intégrité dans la Parole de Dieu. Alors que plus rien ne rattachait cette dernière à Naomi, elle lui dit cependant: »Ne me presse pas de te quitter. Laisse-moi aller avec toi. Où tu iras j’irai, où tu habiteras j’habiterai. Ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu. Là où tu mourras, je mourrai et là je serai enterrée« (Ruth 1:16).  La fidélité et la bonté d’âme de la jeune femme ont même été jusqu’aux oreilles de son futur époux Boaz qui l’en a complimentée: « On m’a raconté tout ce que tu as fait pour Naomi. Tu t’es montrée très bonne pour elle. Je sais que tu as quitté ton père, ta mère et ton pays pour venir habiter chez un peuple que tu ne connaissais pas auparavant. Puisse le Seigneur te récompenser!« (Ruth 2:11). Ruth était la belle-fille de Naomi, mais cela ne l’a pas empêché de développer une réelle amitié avec sa belle-mère. Si bien que lorsqu’elle épousa Boaz, Naomi fut réjoui comme s’il s’agissait de sa propre fille.

5) Job et Elihou

Dans sa détresse, Elihou fut le seul ami de Job a ne pas porter de jugement et à lui donner de bons conseils. Nous savons qu’il était le plus jeune de ses amis. Alors que tous discutaient sur la situation de Job, Elihou n’osait pas s’imposer par peur de paraître insolent vis-à-vis de ses aînés. Cependant, vint un moment où il se mit en colère contre Job parce que celui-ci se disait juste aux yeux de Dieu, mais aussi contre ses trois amis qui n’avaient pas trouvé comment lui répondre et qui avaient ainsi condamné Dieu. Elihou fut celui qui fit le plus preuve de sagesse. Se sachant imparfait, il n’a pas pris Job de haut et a compati à sa souffrance. Il s’est adressé à lui comme un véritable ami en lui démontrant que ce qu’il affirmait n’était pas équilibré et juste. Il l’a ainsi aidé à comprendre que sa conception de la justice n’était pas Celle de Dieu et que dans toutes nos situations, il restait Souverain. Elihou a considérablement aidé Job à apaiser son coeur, et par la suite à écouter le message du Seigneur. 

Nous devons nous aussi nous entourer de Jonathan, d’Elihou, de Ruth, de Barnabas ou de Jean, qui seront non pas des obstacles dans nos vies, mais de véritables soutiens et aides dans l’accomplissement de la mission que Dieu a pour chacun d’entre nous !

More from chretienslifestyle

8 raisons pour lesquelles Dieu ne répond pas à vos prières

Il nous arrive parfois de ne pas recevoir de réponses à nos...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *