5 façons de gérer un conflit avec son professeur

teacher

Dans le cadre de nos études, nous sommes amenés à rencontrer des dizaines voire des centaines de professeurs différents. Et quand le courant passe très bien avec certains, d’autres peuvent à l’inverse devenir nos ennemis jurés. Le simple fait de savoir que nous avons cours avec cette personne à l’heure suivante nous hérisse le poil ! Vous entretenez une relation conflictuelle avec l’un de vos professeurs ? Voici 6 façons de vous aider à gérer ce différend.

1)Priez pour votre situation

Lorsque vous faites face à un conflit de quelque nature qu’il soit, prenez l’habitude de prier afin de remettre votre situation entre les mains de Dieu. Nous avons souvent tendance à Le laisser en dehors de nos conflits « extra-spirituels » alors que la Parole déclare qu’Il a la solution à tous nos problèmes. Si vous pensez être le bouc-émissaire de l’un de vos professeurs ou avez l’impression d’être innocemment pris à partie, prenez tout simplement le temps d’en parler à Dieu lors d’un moment de prière. Placez votre confiance en lui, faites preuve de foi et laissez-le apaiser la situation.

2)Prenez du recul

Lors d’un conflit, la chose la plus sage que nous pouvons vous conseiller est de faire profil bas. Même si vous vous savez innocent, remettez-vous aussi en question. En effet, l’être humain a souvent tendance à rejeter la faute sur l’autre, sans avoir auparavant balayé devant sa propre porte. Ainsi, prenez du recul sur votre situation et demandez-vous quelles sont les raisons de ce conflit, et ce pourquoi vous auriez pu un jour, énerver ce professeur.

3)Discutez avec ce professeur

Quelque soit la nature de votre conflit, vous devez miser 80% de sa résolution sur la communication. Il vous faut donc prendre le temps de parler à votre professeur pour jouer cartes sur table. Il est préférable de discuter avec lui seul à seul, une fois que la classe est vide, afin qu’aucun tiers ne puisse envenimer la discussion. Lorsque vous discutez avec votre professeur, suivez ces quelques règles:

  • Pour faire passer un message, rien ne vaut l’échange direct. Allez donc le voir à la fin du cours pour lui parler en tête à tête plutôt que de passer par les mails.
  • Vous êtes là pour échanger: gardez un ton calme et laissez-le s’expliquer sans vous énerver.
  • Vous parlez avec un professeur qui représente l’autorité. Par conséquent, vous devez rester polis et respectueux.

Une fois que vous mettrez les choses à plat, vous réaliserez qu’il s’agissait peut-être d’un simple malentendu quant à sa façon d’être ou la votre. Ne laissez pas les choses s’envenimer et prenez votre courage à deux mains pour clarifier la situation.

4)Parlez-en à vos parents ou à la hiérarchie de ce professeur

La communication est le premier réflexe à avoir en cas de conflit élève-professeur. Malheureusement, cela ne fonctionne pas toujours. D’autres recours sont alors possibles. Si vous êtes au collège ou au lycée, vous pouvez en parler à vos parents afin qu’ils puissent se charger d’apaiser les tensions. Ils doivent d’abord tenir le CPE informé de la situation et par la suite, organiser une entrevue avec le professeur concerné. En revanche, si vos parents ont des tendances impulsives et risquent de s’emporter, évitez de les mêler à cette histoire pour ne pas aggraver les choses. Si vous êtes dans l’enseignement supérieur, il est beaucoup plus difficile de faire appel à un tiers. Hormis la communication, il n’existe pas de réelles solutions si ce n’est de contacter la hiérarchie de ce professeur. Malheureusement, cela vous prendrait énormément de temps et d’énergie, et la complexité de la démarche vous ferait sans doute rapidement abandonner.

5)Prenez sur vous

Si rien ne fonctionne, il faut vous résoudre à attendre patiemment que l’année se termine. Ne cherchez pas à mettre de l’huile sur le feu en vous révoltant. Adoptez toujours une attitude paisible et laissez passer la haine et les critiques de ce professeur au-dessus de votre tête. Continuez de vous comporter comme un véritable enfant de Dieu et fuyez les provocations. Surtout, ne laissez pas ce conflit influencer votre relation à cette matière et le travail à fournir. N’oubliez pas que ce professeur n’est pas là pour être votre ami ou pour agir de façon cordiale avec vous. Son seul devoir est de vous transmettre son savoir et de vous enseigner sa matière. Essayez ainsi de mettre vos sentiments et appréhensions personnelles de côté. Soyez présents à chaque cours, suivez et prenez vos notes, réussissez vos contrôles… En somme, ayez une attitude exemplaire afin de ne laisser aucune occasion à ce professeur de vous descendre. Peut-être qu’au fil du temps, le conflit finira par s’apaiser tout seule, par le simple fait que vous ayez adopté une attitude irréprochable.

Il est bien difficile de réussir à apprécier et travailler une matière enseignée par un professeur que l’on ne supporte pas. Cependant, ne laissez pas cette relation conflictuelle jouer sur votre réussite scolaire. Faites preuve de maturité, ayez confiance en Dieu et contentez-vous d’être un bon étudiant. Si la personne censée vous encadrer ne fait que de vous rabaisser, prenez courage et relativisez : une année, c’est vite passé !

More from chretienslifestyle

Comment organiser et décorer une salle de prière et de méditation ?

Un endroit propice à la prière est un endroit apte à recevoir...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *