8 choses qui peuvent freiner votre marche avec Dieu

grille

Lorsque nous acceptons Jésus-Christ comme notre Sauveur et Seigneur, la Bible déclare que nous naissons de nouveau. Or, cette nouvelle naissance sous-entend une croissance. En effet, Dieu ne souhaite pas que nous restions des bébés spirituels, la finalité étant de Lui être semblable ! Voici 8 choses qui peuvent ainsi freiner notre marche avec Dieu !

1)Le péché

Le premier obstacle à votre croissance spirituelle est le péché et la relation que vous entretenez avec lui. A partir du moment où vous acceptez Jésus dans votre vie, vous devenez une nouvelle créature (2 Corinthiens 5:17). Toutes les choses anciennes ne sont plus car Dieu efface tout. Or, cette dimension de grâce et d’amour ne doit pas être un prétexte pour vivre dans le compromis comme il est déclaré dans Galates 5:13 « Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair » . Le désir de Dieu est que vous marchiez dans la sanctification afin d’être à Son image. Le Saint-Esprit est en vous, votre corps est Son temple et Il ne peut cohabiter avec le péché (1 Corinthiens 6:19). Il est ainsi important de s’examiner car la récurrence du péché dans votre vie représente un véritable frein. Y a-t-il un péché auquel vous êtes encore attachés ? Si oui, ne vous confortez pas dans cela et revenez à Dieu pour vous repentir.

2)La désobéissance

Certains de nos choix et décisions nécessitent que nous consultions Dieu. Pourtant, lorsque Celui-ci nous répond de façon négative et nous envoie des avertissements, il nous arrive de n’en faire qu’à notre tête, en ne discernant plus ce qui vient de l’Esprit ou à l’inverse, de la chair. L’impatience et la désobéissance nous éloignent alors des plans de Dieu, nous font perdre du temps et nous ralentissent dans notre course.

3)Le manque de pardon

La Parole déclare que « Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi »(Matthieu 6:14). Ainsi, si vous ne pardonnez pas cette personne qui a pu vous blesser, cela bloquera la continuité de votre marche avec Dieu, et empêchera les portes de s’ouvrir. Matthieu 5:23 ajoute:

« Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande »

Autrement dit, nous sommes invités à chercher la réconciliation avant même de soumettre une prière à Dieu.

4)Les traditions

Les traditions sont aussi des freins qui peuvent vous empêcher de grandir et d’avancer avec Jésus. La Bible déclare en effet:

  • « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » Actes 5:29
  • « Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. » Galates 1:10

Dieu ne veut pas que nous entrions dans une phase de rébellion, car Il nous demande par exemple d’obéir aux autorités politiques en Romains 13:1-2. Mais lorsque certains rites ancestraux ou traditions semblent contraires à Sa Parole, c’est à vous d’user de discernement afin de se positionner de façon ferme. Êtes-vous soumis aux hommes, à leur regard et à leurs traditions, ou à Christ, ses commandements et Sa Parole ? Il est en effet impossible de servir les deux. Ces problèmes sont récurrents au sein des églises, où des pratiques, croyances et enseignements venant des hommes, viennent faire de l’ombre à ce que dit la Bible et étouffer la Vérité. (« C’est en vain qu’ils m’honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes » Marc 7:8). Or, Dieu déclare dans Deutéronome 12:32 :

« Vous observerez et vous mettrez en pratique toutes les choses que je vous ordonne; vous n’y ajouterez rien, et vous n’en retrancherez rien. »

5)L’endurcissement du cœur et l’incrédulité

Il nous arrive parfois d’être déçu par les hommes ou événements, et d’en venir à accuser Dieu. « Pourquoi a-t-Il permis cela ? Pourquoi n’a-t-Il pas réalisé mon vœu ? »… Autant de questions que nous nous sommes tous déjà posés. Il se peut alors que nous nous mettions à murmurer et à développer une rancune envers Lui, jusqu’à penser qu’Il ne nous consolera pas et ne changera pas notre situation. Notre cœur abattu s’endurcit et notre foi diminue, ce qui freine considérablement l’accomplissement de Ses plans dans notre vie et nous empêche d’entendre Sa voix.

6)L’impatience et l’idolâtrie

Dieu nous a promis des projets de paix et non de malheur (Jérémie 29:11), et cela s’applique pour chaque domaine de notre vie. Parfois, l’attente d’une promesse laisse place à l’impatience et aux soupirs: « Pourquoi tes promesses tardent-elles à s’accomplir ? ». Qu’il soit question d’un travail, d’un logement, d’un mariage ou autre, sachez que le temps de Dieu n’est pas le votre, mais que son timing est parfait. Remettez vos souhaits entre Ses mains et continuez de marcher en regardant à Lui. Attention cependant à ne pas tomber dans l’idolâtrie, qui renvoie à l’idée de faire passer une chose avant Dieu. Si vous êtes par exemple dans l’attente de votre mari, ou d’un emploi, ces désirs ne doivent pas retenir toute votre attention, au risque de perdre de vue le plus important. Il faut garder les yeux sur Celui qui bénit et non sur la bénédiction en elle-même. N’oubliez pas que la prière est avant tout un moment d’intimité avec Dieu. Il n’est pas à une machine à souhaits !

7)L’auto-suffisance

L’auto-suffisance, c’est avoir la prétention de croire que vous pouvez gérer votre vie sans Dieu. Accepter Jésus comme Sauveur est une chose, mais faire de Lui le Seigneur de notre vie en est une autre. Il est important d’apprendre à dépendre de Lui. Dieu permettra parfois que vous passiez par des temps d’épreuves pour tester votre foi et savoir si vous le considérez comme l’unique solution à vos problèmes.

8)La dépréciation de soi

Le fait de se sous-estimer peut résulter du fait que nous n’ayez pas totalement pris conscience de votre identité en Christ. Cessez de vous déprécier en regardant à gauche et à droite, en lorgnant sur ce que l’autre a, en vous comparant et en avançant tête baissée. Redressez-vous, acceptez-vous tel que Dieu vous a créés et proclamez ce que Dieu dit que vous êtes. Retenez que :

  • Dieu pensait à vous avant même que vous soyez conçus (Jérémie 1:5)
  • Vous êtes une création unique faite à son image (Genèse 1:27)
  • En l’ayant accepté dans votre vie, vous êtes une nouvelle créature merveilleuse (2 Corinthiens 5:17)

Suivre Jésus est une marche continue et progressive, et Son désir est de nous façonner pour que nous soyons semblables à Lui. Faisons attention à chacun de ces freins, et veillons pour ne pas nous éloigner de la volonté parfaite du Seigneur.

 

Written By
More from Alexandra R.

8 choses qui peuvent freiner votre marche avec Dieu

Lorsque nous acceptons Jésus-Christ comme notre Sauveur et Seigneur, la Bible déclare...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *