Eduquer ses enfants dans la foi chrétienne: 5 choses à ne pas faire !

enfants

Proverbes 22:6 déclare: « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas ». Oui, le Seigneur a donné une grande responsabilité aux parents: celle de conduire leurs enfants sur Ses voies. Après vous avoir donné quelques conseils basiques à suivre pour accomplir au mieux cette mission, voici au contraire ce qu’il faut éviter de faire dans l’éducation de vos enfants.

1)Les forcer en usant de violence

Les enfants sont les êtres les plus adorables qui soit, mais lorsqu’ils ont une idée en tête, rien ne les arrête. Et oui, nos petits anges peuvent parfois se transformés en « monstres » et être très têtus.  Mais notre patience  a des limites et lorsque la goutte d’eau fait déborder le vase, on peut être tenté de s’énerver et  de les forcer en usant de violence, notamment lorsqu’il s’agit des choses de Dieu.  Oui, il est important que vos enfants aillent à l’église et commence à lire la Bible, mais si vous les y forcez, vous risquez de les en dégoûter. Ne soyez pas légalistes mais faites preuve d’équilibre. Vos enfants ont nécessairement besoin de temps en temps d’être un peu secoués pour agir, mais apprenez aussi à lâcher du lest. Plutôt que des les contraindre par votre autorité de parents, essayez de les motiver en argumentant, en expliquant  calmement pourquoi il est important qu’ils le fassent. Montrez-leur qu’ils ont beaucoup à gagner et que contrairement à ce qu’ils peuvent penser, c’est pour leur bien et dans leur propre intérêt. La violence ne résout rien, surtout avec les enfants.

2)Ne pas s’adapter à eux

Le monde des adultes est un univers bien étrange pour nos enfants. Ils ne comprennent pas tout, ce qui est normal, et nous ne devons pas les y introduire trop tôt. C’est pourquoi dans ce que vous désirez  leur inculquer, vous devez  toujours faire preuve d’adaptation: à leur âge, leur caractère, leur maturité, leur sensibilité… Chaque enfant est différent et comprend les choses subjectivement. Ne pas s’adapter à l’enfant c’est prendre le risque de développer chez lui un sentiment d’incompréhension, d’infériorité voire de rejet.

3)Les effrayer en présentant Dieu comme le grand méchant loup

Certains  parents, en pensant bien faire,  dressent à leurs enfants le portait  d’un Dieu  « grand méchant loup », n’acceptant aucun écart ni faux pas et nous corrigeant très sévèrement au moindre péché. Ainsi, certains enfants grandissent avec l’image d’un Dieu  pas très sympathique et  mettent de côté toute la grandeur, la bonté, la tolérance et l’amour du Père. Lorsque nous parlons de Dieu à nos enfants, nous devons faire de Lui un portrait équilibré mais chercher à favoriser son aspect  protecteur: Dieu est bon, grand, merveilleux et patient, mais lorsque nous faisons des erreurs, Il nous corrige par amour. En effet, les enfants ont une façon de penser très manichéenne: il y a les bons et les méchants, aucun  d’entre-deux. Ainsi, si dans un  couple, c’est le mari qui est le plus sévère, l’enfant aura tendance à dire qu’il préfère sa mère à son père parce que « papa est méchant ».  Si vous insistez sur l’aspect négatif  de Dieu afin de l’effrayer pour qu’il marche droit,  il y a peu de chance pour que celui-ci cherche plus tard à développer sa propre intimité avec le Seigneur.

4)Vous présenter à eux comme un parent parfait

Nous avons tous un passé, qui pour la plupart est loin d’être glorieux. Revenir sur certains événement de notre vie peut être difficile, surtout devant nos enfants. Pourtant, notre passé peut-être un véritable enseignement ! Essayer d’être un parfait parent est une bonne chose, mais  les enfants ne voient jamais cela d’un très bon oeil. En effet,  ils ont l’impression que d’être  pris  de haut et que nous nous prenons pour plus saints que ce que nous sommes. Oui, vous devez montrer à vos enfants le bon exemple, mais cela ne vous empêche pas de leur partager vos erreurs et mauvaises expériences, lorsqu’ils sont en âge de les comprendre. Les enfants doivent être préparés pour  faire face à des situations désagréables devant lesquelles ils seront responsables de leurs actes.  Leur raconter nos périodes difficiles, notre témoignage et la façon de Dieu a agi dans notre vie est une très bonne façon de les enseigner et de les conseiller, de se rapprocher d’eux et de se présenter non pas comme un chrétien parfait, mais comme un humain qui peut parfois commettre des erreurs.

5)Les empêcher de faire leurs propres erreurs

En tant que parents, on souhaiterait de façon évidente éviter à nos enfants de faire les mêmes erreurs que nous dans notre jeunesse. Ainsi, nous avons souvent tendance à les surprotéger en les empêchant de faire leur propre expérience de la vie. Notre rôle est de les avertir, de les enseigner, de leur présenter la réalité du monde  et ce qui les attend. Mais au-delà de ces grands discours moralisateurs, nos enfants doivent aussi apprendre de ce qui s’appelle « l’école de la vie » et dans la même idée, de « l’école de Dieu ». Laissez-les faire leurs propre parcours et erreurs. Dieu a un oeil sur eux et saura  les aiguiller et les corriger quand nécessaire.

 

Photo: Shutterstock
More from chretienslifestyle

Le rappeur chrétien Jahaziel abandonne la foi

C'est une nouvelle qui a attristé bon nombre de ceux qui appréciaient...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *