5 choses sur lesquelles nous, chrétiens, devons travailler !

Les chrétiens n’avancent pas ? Encore une affirmartion sous couvert d’une généralisation faussée qui n’a pour but que de dénigrer un peu plus les chrétiens et de créer des discordes… Peut-être est-ce,  en définitive, ce qui a traversé l’esprit de quelques uns. « Et puis d’abord, pourquoi généraliser ? Je suis chrétien et tout se passe bien pour moi », diront certains. Oui mais voilà, l’objet de cet article n’est pas de parler de la singularité de chacun mais bel et bien des chrétiens dans leur généralité (sans nier l’existence d’exceptions bien entendu). Et si par le biais de cet article, nous faisions le point ? Parce que oui, il est vrai que les chrétiens sont de plus en plus nombreux à se lever, à chercher Dieu, à partager leur foi autour d’eux, à réaliser des projets… Soit, merci Seigneur pour tout ce qui se fait de bon chez nous ! Mais en dépit de toutes les qualités que nous pouvons avoir, beaucoup de choses sont à changer, chez nous comme chez vous. Car oui, nous sommes chrétiens, mais nous ne sommes pas parfaits. Et si cette fois, nous décidions de travailler tous ensemble pour avancer d’un même pas ? Voici 5 freins que nous avons relevés, et qui empêchent notre progression commune.

1)Les jugements

En Matthieu 7:2, Jésus déclare que « l’on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez« . Et pourtant, cela n’empêche pas certains de se montrer impitoyables envers les autres. A la moindre erreur, ils se tiennent prêts à vous tomber dessus ! Préparez-vous dès lors à passer un sale quart d’heure ! Païens, chrétiens, amis, proches, tout le monde est logé à la même enseigne ! Ces mêmes personnes ne vous accordent aucun droit à l’erreur et au moindre faux pas, n’hésitent pas à déverser sur vous toute leur haine et leur colère. Reprendre dans la douceur ? Au  grand jamais ! Mieux vaut ne pas être dans leur ligne de mire car qui s’y frotte s’y pique: il n’en restera qu’un et ce ne sera pas vous ! Se targuant d’être plus saints que le Saint-Esprit lui-même, certains n’hésitent pas à user de mots grossiers et d’insultes pour justifier leur position. Reconnaissez-vous là Jésus, notre modèle par excellence ? Est-ce de cette façon que le Seigneur reprenait les autres ? Chacun d’entre nous devons travailler notre caractère, notre attitude et notre comportement. Dieu demeure le seul juge et lorsque nous souhaitons dénoncer un fait, recadrer ou reprendre quelqu’un, faisons-le avec amour et douceur.

2)Le manque de gratitude et de soutien

Combien de fois avez-vous  remercié une personne qui a été une grande source de bénédictions dans votre parcours ? Malheureusement, beaucoup reconnaissent l’impact positif de certaines personnes dans leurs vies, mais n’ont jamais dit le moindre merci, ou exprimé le moindre geste de reconnaissance. Et c’est le même schéma qui se reproduit avec Christ. Nous sommes les premiers à mettre en avant notre relation avec Dieu lorsqu’Il répond favorablement à nos  prières, mais également les premiers à lui tourner le dos, dès  qu’Il ne se manifeste plus comme nous l’aurions souhaité. Notre manque d’amour et de soutien mutuel est un véritable frein à notre évolution et au progrès de l’Evangile de façon générale. Si une oeuvre, un site, une page, un pasteur, un frère ou une soeur et même une simple personne que vous rencontrez par hasard, vous a accordé un bienfait, un soutien, une prière, ou  participe à votre épanouissement spirituel, sachez le reconnaître et faites  preuve de gratitude, afin que cette source de bénédiction ne tarisse pas, face à l’ingratitude. Lorsque quelqu’un souhaite lancer une oeuvre pour le Seigneur, sachons aussi faire preuve d’encouragement, plutôt que de dénigrer le projet qui n’a pas même vu le jour ! Certains chrétiens craignent de se lancer dans une oeuvre, par peur de ne pas recevoir de soutien. Est-ce normal ? Il est temps de changer les choses et nous en sommes capables !

3)La division

La division est l’un des frein les plus importants, qui empêche les chrétiens d’avancer ensemble. Différents courants religieux, différentes doctrines, différentes églises et pasteurs, différentes conceptions de la spiritualité: beaucoup oublient que malgré nos divergences, nous reconnaissons Un seul Dieu et Père et Un seul et unique nom, celui de Jésus-Christ. Il est vrai que la question de l’unité pose de nombreux problèmes, notamment lorsque nous abordons la question de l’œcuménisme. Mais en dépit de toutes ces problématiques, il serait temps de voir les chrétiens, être moins dans le jugement et dans le rejet de leur prochain, et plus dans l’unité et dans l’amour. La Bible déclare que le diable est le père de la division, et malheureusement, ce dernier n’a pas hésité à profiter de brèches que nous avons nous-mêmes créées pour s’infiltrer et semer la discorde. Mais nous croyons que ce manque d’unité peut être comblé et ces brèches colmatées ! Oui, nous croyons à une nouvelle génération de chrétiens unis de la même manière que le sont Père, le Fils et le Saint-Esprit.

4)La jalousie

Ah la jalousie ! Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet. La jalousie est un véritable poison : au sein d’un couple, d’une famille, de deux amis, mais aussi de frères et soeurs en Christ. Jaloux(se) du ministère d’un tel, de la bénédiction matériel de tel autre, des dons spirituels que Dieu a donnés à ce frère; jaloux(se) que cette soeur soit appréciée, aimée, qu’elle ait une famille, un mari etc… Tant de sujets qui poussent certains à envier les autres; envie et dépit qui viennent assombrir les coeurs et ranimer les aigreurs. Pourtant, nous ne savons pas ce que la personne a consenti comme sacrifices, les épreuves par lesquelles elle est passée, les prières âpres auxquelles elle s’est adonnée pour obtenir ces bénédictions. Lorsque Dieu donne quelque chose à un tiers, nous devons l’accepter car c’est un approvisionnement qui doit aider cette personne à oeuvrer pour Lui et à accomplir Sa volonté sur la terre. De plus, qui sait si un jour cette bénédiction ne nous sera pas profitable à nous aussi. Dieu sait exactement ce dont chacun a besoin. Ce qu’il a octroyé aux autres, l’auriez-vous gérer de la bonne manière; en auriez-vous fait bon usage ?

5)L’enfermement

Au cours de sessions d’évangélisations, nous avons remarqué que beaucoup de non-croyants nous considéraient comme … une secte! Pourquoi voit-on les chrétiens de cette façon ? Sans doute parce que nous renvoyons souvent aux gens l’image de personnes renfermées sur elles-mêmes, fermées d’esprit, voire déséquilibrées et parfois hautaines… Il est vrai que la Bible nous demande de nous séparer du monde afin de ne point subir son influence. Pour autant, si nous nous renfermons totalement, comment pouvons-nous donner aux gens l’envie de se convertir ? Comment pouvons-nous leur montrer que le christianisme, c’est la paix, l’amour, la joie, la charité et ce pour la gloire de Dieu ? Nous chrétiens, devons nous distinguer des gens du monde, mais nous ne devons pas pour autant les considérer comme des parias ou leur fermer la porte. Prenons un exemple simple : celui des derniers attentats terroristes survenus sur le sol français. A l’annonce de ces horribles événements, certains frères et soeurs se sont empressés d’affirmer sur les réseaux que « ces attentats étaient un châtiment divin et que si la France ne se repentait pas, le pays connaîtrait bien pire ». En toute sagesse et en prenant le recul nécessaire, pensez-vous que la France endeuillée, avait besoin d’entendre ces paroles ? Comment pensez-vous qu’une mère ou qu’un père qui a perdu un enfant, aurait réagi en tombant sur ce type de post ? Cela n’aurait contribué qu’à salir l’image de notre foi et à faire passer Dieu pour quelqu’un d’horrible, le même qui est à l’origine du mal sur la terre dans la pensée de beaucoup. Cet exemple a été pris pour vous montrer que nous devons réellement faire un travail sur nous-mêmes de façon à ne pas nous renfermer et à nous ouvrir aux autres, afin qu’ils voient l’amour de Dieu. L’évangile a besoin d’être partagé au monde alors ne lui donnons pas l’occasion de nous critiquer et de ne pas recevoir son message d’espoir.

 

Ces petits détails peuvent avoir une grande influence sur notre progression spirituelle commune. Mais nous pouvons tous changer les choses !

More from chretienslifestyle

Réaliser un projet: 5 conseils pour bien démarrer

Vous avez un projet et souhaitez le mettre en oeuvre de la...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *