« Je ne m’entends pas avec ma famille »: 8 conseils pour retisser des liens

Family quarrel

Les fondements d’une bonne entente familiale sont l’affection, la confiance, le partage, le respect et surtout Dieu. Pour autant, aucune famille n’est parfaite, et il arrive parfois que cela ne fonctionne pas. On rêverait de bien s’entendre avec tel ou tel membre, mais le courant ne passe pas. Dispute, colère, tristesse: on ne s’entend pas et on ne s’aime pas autant qu’il le faudrait. Si c’est votre cas, voici 8 conseils pour tenter d’arranger la situation et de retisser des liens avec votre famille.

1)Prier et méditer dans la présence de Dieu

Dieu aime la famille et est Lui-même Père d’une multitude d’enfants. Si vous rencontrez des problèmes familiaux, Il est Celui vers qui vous devez vous tourner en priorité. Lui seul est capable d’apporter une solution durable à tous vos problèmes. Passez du temps dans la prière, méditez la Parole, demandez au Seigneur d’apporter amour et unité au sein de votre foyer, d’apaiser votre cœur et de chasser tout esprit de division, de colère et de haine qui attise les conflits au sein de votre famille.

2)Reconnaître sa part de responsabilité et ses erreurs

Lorsque l’on entre en conflit avec l’un des membres de sa famille, on a souvent tendance à enterrer notre part de responsabilité. En Luc 6:41, Jésus déclare « pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans le tiens ? ». Autrement dit, même si pour vous ce sont les autres qui sont en tort, sachez que vous aussi, y êtes pour quelque chose. Dans certaines situations, il faut savoir se remettre en question et reconnaître ses erreurs. En effet, il est toujours possible de régler ses problèmes autrement que par des disputes; et dans cette situation, peut-être n’avez vous pas chercher à régler ce différend dans la paix. Reconnaître ses propres erreurs, c’est faire un grand pas dans le processus de réconciliation.

3)Mettre son orgueil de côté

Quand il s’agit d’affaires familiales, pas d’orgueil qui tienne ! La famille est l’une des choses les plus précieuses que vous avez dans ce monde. Comment pouvez-vous prendre le risque de la détruire pour une simple histoire d’ego ? Pour éviter tout regret, sachez mettre votre orgueil de côté et n’hésitez pas à faire le premier pas, et ce même si vous n’êtes pas la personne à l’origine du conflit.

4)Dialoguer

La communication et le dialogue sont les fondements de toutes relations, qu’elles soient amicales, professionnelles, amoureuses ou  familiales. C’est pourquoi, vous devez apprendre à communiquer avec votre famille, autrement que par les cris et la violence. A la maison ou à l’extérieur, asseyez-vous autour d’une table avec la ou les personnes concernées, et dialoguer calmement sur le sujet de votre discorde. Demandez ce que chacun reproche à l’autre. Essayez de comprendre les points de vue de chacun. Tentez d’établir des solutions et définissez les efforts que chacun est  prêt à faire. Enfin, terminez votre discussion par une prière pour remettre votre situation entre les mains de Dieu. Et puis allez, pourquoi ne pas se laisser aller avec un petit câlin de clôture ? Vous en avez bien besoin !

5)Instaurer un culte familial

La présence de Dieu apaise les cœurs ! Elle fait un bien fou au moral et peu décoincer les situations les plus tendues ! C’est pourquoi, n’ayez pas peur d’instaurer un culte familial pour passer du temps dans la présence de Dieu. Le Saint-Esprit saura apaiser les tensions et délier les langues de façon à ce que vous puissiez transformer une situation conflictuelle en un véritable moment de partage autour de la Parole. Dieu n’est-Il pas celui qui unit et rassemble ?

6)Essayer de partager des activités ensemble

L’idée peut paraître farfelue puisque vous ne souhaitez pas faire quoi que ce soit avec cette personne. Cependant, partager une activité vous changera les idées et vous permettra de ne pas rester sur votre dispute. Même si au départ, l’idée  vous déplaît, au fur et à mesure de l’activité, vous allez commencer à prendre du plaisir, profiter du moment et peut-être même engager le dialogue pour revenir sur le point de votre discorde.

7)Ne pas forcer les choses et prendre son temps

Un  conflit avec sa famille est tout à fait différent d’une petite brouille entre amis. Une dispute au départ anodine peut très vite s’envenimer. C’est pourquoi, si vous ne vous sentez pas encore prêt à arranger les choses,  ne vous forcez pas. Prenez le temps de vous calmer et de prendre du recul, pour ensuite réfléchir à la façon dont vous pouvez arranger les choses. Même si ce conflit pèse sur votre coeur, ne vous pressez pas . En effet, si vous cherchez à discuter à chaud, vous n’allez non pas chercher à arranger la situation, mais plutôt à en découdre avec la personne. Vous risquez alors de faire des actes ou de tenir des propos que vous regretterez toute votre vie.

8) Apprendre à pardonner

Sans le pardon, vous n’avancerez pas et continuerez de garder haine et rancœur contre cette personne. Cela prendra le temps qu’il faudra, mais vous devez absolument pardonner à votre famille, et ce même si elle ne s’est pas excusée. Pardonner, c’est se libérer d’un fardeau qu’autrui a voulu nous infliger. Soyez en paix avec vous-mêmes et surtout avec les autres. Ne restez pas sur ces paroles ou actes qui appartiennent au passé.

9) Se rappeler qu’on a qu’une famille

La famille vaut plus que tout l’or et l’argent du monde. Elle est sacré et on en a qu’une. Même si on ne la choisit pas, ce n’est pas un hasard si Dieu a  choisi de vous faire naître dans la famille à laquelle vous appartenez. Notre famille, c’est une extension de nous-même. Lorsque l’on souffre, elle souffre avec nous, lorsque l’on pleure, elle pleure avec nous mais lorsque l’on est dans la joie, elle se réjouit avec nous. Ne pensez pas que la personne avec qui vous êtes en conflit se réjouisse de la situation. Son coeur saigne en secret, tout comme le votre même si vous refusez de le reconnaître. La vie est bien trop courte pour restez sur une discorde futile. La famille, c’est votre trésor personnel. Alors ne prenez pas le risque de le perdre, parce que vous n’en trouverez pas d’autre. Et le jour où vous le perdrez, vous réaliserez à quel point il était précieux et regretterez de ne pas en avoir pris soin.

More from chretienslifestyle

Comment reconnaître une secte ou une église aux dérives sectaires ?

Avec l'explosion des secteurs du bien-être et de l'épanouissement personnel, le nombre...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *